Promotion de la participation et de l'adhésion des patients à la réadaptation cardiaque

Contexte

Les programmes de réadaptation cardiaque facilitent le rétablissement à la suite d'événements cardiaques tels qu'un infarctus du myocarde, la pose de stent coronarien et d’un pontage coronarien, et réduisent la probabilité d'une nouvelle maladie. Les programmes de réadaptation cardiaque offrent les éléments de suivis suivants : exercice, éducation, gestion des facteurs de risque et soutien psychologique. Malgré les avantages de la réadaptation cardiaque, tout le monde ne s'y inscrit pas et, parmi ceux qui le font, beaucoup n'adhèreront et ne termineront pas le programme. Cette revue évaluait les essais cliniques s’intéressant aux stratégies visant à promouvoir l'utilisation de la réadaptation cardiaque (recrutement, observance et achèvement).

Recherche

La recherche était à jour jusqu'à juillet 2018.

Caractéristiques de l’étude

Nous avons recherché dans une grande variété de bases de données scientifiques des essais contrôlés randomisés (études repartissant au hasard les participants dans un ou plusieurs groupes de traitement) chez des adultes (âgés de plus de 18 ans) ayant pour antécédent une crise cardiaque, un angor (douleur thoracique), un pontage artériel coronarien (une intervention chirurgicale dérivant le sang autour des sections étroites ou bouchées des artères principales pour améliorer le débit sanguin et l'approvisionnement en oxygène du muscle cardiaque) ou une intervention coronaire percutanée (un procédé permettant d’ouvrir les artères coronaires obstruées) ou avec une insuffisance cardiaque éligibles à la réadaptation cardiaque.

Les évaluateurs ont trouvé 26 essais (5299 participants) éligible à l’inclusion (16 essais d'interventions visant à améliorer le recrutement, 8 essais d'interventions visant à améliorer l'observance et 7 essais d'interventions visant à améliorer l'achèvement du programme). Ces études ont évalué diverses techniques pour en améliorer l’utilisation, telles que le soutien par les pairs, le début de la réadaptation cardiaque peu après l'hospitalisation, l'éducation des patients, la réadaptation cardiaque en dehors du milieu hospitalier et des programmes plus courts ou des programmes réservés aux femmes.

Résultats principaux

Les stratégies visant à augmenter le recrutement ont été efficaces, en particulier celles qui ciblaient les prestataires de soins de santé, les infirmières et les prestataires de soins paramédicaux pour qu'ils puissent intervenir physiquement auprès du patient. Les interventions visant à accroître l'adhésion aux programmes et à accroître le taux d'achèvement ont été efficaces, mais les stratégies spécifiques mises en œuvre restent incertaines.

Nous n'avons trouvé aucune étude concernant les risques potentiels et deux études faisant état des coûts de ces stratégies visant à accroître le recours à la réadaptation cardiaque. Certaines études ont fourni des interventions visant à accroître l'utilisation de la réadaptation chez les femmes et les patients âgés. Les données étaient insuffisantes pour évaluer quantitativement si des programmes adaptés aux besoins des femmes étaient associés à une utilisation accrue, mais il semble essentiel de motiver les femmes. Pour les participants plus âgés, l'analyse qualitative suggère que le soutien par les pairs ou les visites après la sortie peuvent améliorer le taux d'inscription, et que les séances de groupe promouvant l’autorégulation peuvent accroître le taux de réussite.

Qualité des preuves

La plupart des études incluses étaient de bonne qualité (c.-à-d. faible risque de tirer des conclusions erronées en raison de favoritisme des chercheurs). La qualité des preuves était faible en ce qui concerne le recrutement et l'observance, et modérée pour ce qui est de l'achèvement. Le biais de publication pour le recrutement n'était pas évident.

Conclusions des auteurs: 

Les interventions peuvent augmenter le recrutement, l'observance et l'achèvement des programmes de réadaptation cardiaque ; toutefois, la qualité des données probantes était faible à modérée en raison de l'hétérogénéité des interventions utilisées, entre autres facteurs. Les effets sur le recrutement étaient plus importants dans les études ciblant les professionnels du système de soin, les infirmières formées ou les prestataires paramédicaux pour intervenir en face à face ; les effets sur l'observance étaient plus importants dans les études qui testaient les interventions à distance. D'autres recherches sont nécessaires, en particulier pour découvrir les meilleurs moyens d'accroître le taux d'achèvement des programmes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les guides de pratique clinique internationaux recommandent couramment que les patients cardiaques participent à des programmes de réadaptation pour une prévention secondaire complète. Toutefois, les données montrent que seule une faible proportion de ces patients ont recours à la réadaptation.

Objectifs: 

Premièrement, évaluer les interventions visant à accroître le recrutement de patients, leur adhésion et leur achèvement de la réhabilitation cardiaque. Deuxièmement, évaluer les coûts d'intervention et les préjudices associés, ainsi que les interventions visant à promouvoir une utilisation équitable de la RC dans les sous-populations de patients vulnérables.

La stratégie de recherche documentaire: 

Les auteurs de la revue ont effectué une recherche le 10 juillet 2018, afin d'identifier les études publiées depuis la précédente revue systématique. Nous avons fait des recherches dans le Cochrane Central Register of Controlled Trials (CENTRAL) ; le National Health Service (NHS) Centre for Reviews and Dissemination (CRD) databases (Health Technology Assessment (HTA) et Database of Abstracts of Reviews of Effects (DARE)), dans la Cochrane Library (Wiley) ; MEDLINE (Ovid) ; Embase (Elsevier) ; The Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature (EBSCOhost) (CINAHL) ; et Conference Proceedings Citation Index - Science (CPCI-S) sur Web of Science (Clarivate Analytics). Nous avons vérifié les listes de référence des revues systématiques pertinentes pour les études additionnelles et nous avons également recherché dans deux registres d'essais cliniques. Nous n'avons appliqué aucune restriction linguistique.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais cliniques comparatifs et randomisés (ECR) chez des adultes ayant un infarctus du myocarde, une angine de poitrine, une prise charge en cours pour un pontage coronarien ou une intervention coronarienne percutanée, ou une insuffisance cardiaque, qui étaient admissibles à la réadaptation cardiaque. Les interventions devaient viser à accroître l'utilisation de la réadaptation cardiaque complète de phase II. Nous n'avons inclus que les études mesurant un ou plusieurs de nos critères de jugement principaux. Les critères de jugement secondaires étaient les préjudices et les coûts, et nous avons mis l'accent sur l'équité.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont examiné indépendamment les titres et les résumés de toutes les références identifiées pour déterminer leur éligibilité, et nous avons obtenu les articles complets des essais potentiellement pertinents. Deux auteurs de la revue ont examiné ces essais de façon indépendante en vue de leur inclusion, évaluant les études pour déterminer le risque de biais et ont extrait les données des essais de façon indépendante. Nous avons réglé les désaccords en consultant un troisième auteur de l’étude. Nous avons effectué une méta-régression des effets du hasard pour chaque résultat et exploré les caractéristiques pré-définies de l'étude.

Résultats principaux: 

Dans l'ensemble, nous avons inclus 26 études avec 5299 participants (29 comparaisons). Les participants étaient surtout des hommes (64,2 %). Dix (38,5 %) études incluaient des patients atteints d'insuffisance cardiaque. Nous avons évalué la plupart des études comme présentant un risque de biais faible ou imprécis. Seize études (3164 participants) ont fait état d'interventions visant à améliorer le recrutement pour la réadaptation cardiaque, 11 études (2319 participants) d'interventions visant à améliorer l'observance de la réadaptation cardiaque et sept études (1567 participants) présentaient des interventions visant à accroître le taux d'achèvement du programme. Les chercheurs ont mis à l'essai diverses interventions pour accroître l'utilisation de la réadaptation cardiaque. Dans de nombreuses études, il s'agissait de contacts établis par un prestataire de soins pendant ou peu après une hospitalisation en soins aigus.

Des données de faible qualité montrent un effet des interventions sur l'augmentation du recrutement au programme (19 comparaisons ; risque relatif (RR) 1,27, intervalle de confiance à 95 % (IC) 1,13 à 1,42). La méta-régression a révélé que le personnel en charge de l'intervention (infirmière ou prestataire paramédical ; P = 0,02) et le format d’intervention (face à face ; P = 0,01) ont eu une influence sur l'augmentation des inscriptions. Des résultats de faible qualité montrent que les interventions visant à accroître l'observance du traitement ont été efficaces (neuf comparaisons ; différence de moyenne normalisée (SMD) de 0,38, IC à 95 % : 0,20 à 0,55), surtout lorsqu'elles étaient proposée à distance, comme dans les programmes à domicile (SMD 0,56, IC à 95 % : 0,37 à 0,76). Des données de qualité moyenne montrent que les interventions visant à accroître l'achèvement du programme ont également été efficaces (huit comparaisons ; RR 1,13, IC à 95 % 1,02 à 1,25), mais celles appliquées dans les études multicentriques ont été moins efficaces que celles données dans les études monocentriques, ce qui soulève des questions sur la généralisabilité. Une hétérogénéité statistique modérée entre les études des interventions reflète une hétérogénéité des approches. Il n'y avait aucune preuve de biais induit par une petite taille de certaines études pour le recrutement (nombre insuffisant d'études pour le vérifier dans les autres critères de jugement).

En ce qui concerne les critères de jugement secondaires, aucune étude n'a fait état de préjudices associés aux interventions. Seulement deux études ont fait état des coûts. En termes d'équité, les auteurs des études ont testé des interventions destinées à améliorer l'utilisation chez les femmes et les patients âgés. Les données sont insuffisantes pour évaluer quantitativement si les programmes adaptés aux besoins des femmes ont été associés à une utilisation accrue, et des études évaluant la motivation des femmes sont nécessaires. Pour les participants plus âgés, encore une fois, bien qu'il n'ait pas été possible de procéder à une évaluation quantitative, l'accompagnement par un professionnel peut améliorer le recrutement.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Charles EVRARD et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.