Nos financeurs et partenaires

Cochrane collabore avec ses partenaires et financeurs pour produire et diffuser des données probantes pertinentes et fiables, qui font autorité sur les questions de santé. Nos partenariats et nos relations de financement reflètent notre volonté de contribuer à l’amélioration de la santé dans le monde par des données de recherche récentes et de bonne qualité et de rendre ces informations accessibles et faciles à comprendre.

Indépendance et transparence

En 2020, le revenu organisationnel central de Cochrane était de 13 millions de livres sterling (2019 : 8 millions de livres sterling). Une grande partie de ces revenus provient des recettes de la bibliothèque Cochrane et d'autres produits Cochrane et comprend également des améliorations commerciales liées au nouveau contrat d'édition avec Wiley. Ces revenus sont réinvestis par notre conseil d'administration afin de réaliser les objectifs de notre stratégie organisationnelle. Vous trouverez un compte rendu complet des revenus et des dépenses de l'organisation centrale de Cochrane dans son rapport officiel des administrateurs, ses états financiers et sa revue annuelle, ici.

Notre réseau mondial de groupes est soutenu par des gouvernements nationaux, des organisations gouvernementales et non gouvernementales internationales, des universités, des hôpitaux, des fondations privées et des dons personnels dans le monde entier. Le revenu direct en 2019 pour les groupes Cochrane était de 16 millions de livres sterling (voir ci-dessous pour plus de détails).

Cochrane est en mesure de produire de l'information fiable et faisant autorité parce que nous n'acceptons jamais de financement commercial ou conflictuel. Cette politique permet aux collaborateurs de Cochrane de travailler librement, sans être limités par des intérêts commerciaux ou financiers.

Pour en savoir plus sur notre politique de mécénat commercial, cliquez ici.


Nos financeurs

Nos financeurs

Nous n’acceptons aucun financement provenant de sociétés commerciales ou susceptibles de créer un conflit d’intérêts. Ce principe est crucial pour veiller à ce que nos informations soient fiables et fassent autorité, et qu'elles aient été produites par des hommes et des femmes qui travaillent librement, sans la contrainte d'intérêts commerciaux et financiers.

Cochrane tient à remercier les partenaires suivants pour leur soutien en 2019 :

Plus de 1 million de livres sterling

Institut National de Recherche en Santé/National Institute for Health Research (NIHR, Royaume-Uni)

National Institute for Health Research (Royaume-Uni)Le National Institute for Health Research (NIHR) (Royaume-Uni) est l'organe de recherche du NHS et est financé par le ministère de la Santé et des Soins sociaux britannique pour améliorer la santé et la richesse du pays par la recherche. Il s'agit d'une grande organisation, polyvalente et active à l'échelle nationale. Ensemble, le personnel, les installations et les systèmes du NIHR représentent le système de recherche clinique le plus intégré au monde. Le NIHR est le principal financeur de Cochrane et soutient actuellement 21 groupes de revues Cochrane basés en Angleterre.

Den danske regering/Le gouvernement danois (Rigshospitalet Research Committee)

Rigshospitalet Research CommitteeDen danske regering/Le gouvernement danois (Rigshospitalet Research Committee) (Danemark) est un hôpital hautement spécialisé qui, à quelques exceptions près, couvre tous les domaines médicaux spécialisés.

 

500 000 à 1 million de livres sterling

Bundesministerium für Gesundheit (BMG) - Ministère Fédéral de la Santé Allemand (Allemagne)

Ministère Fédéral de la Santé (Allemagne)Le ministère fédéral de la santé (Allemagne) est responsable de divers domaines politiques, ses activités étant principalement axées sur l'élaboration de projets de loi, d'ordonnances et de règlements administratifs. En outre, par le biais de campagnes de prévention, le ministère fédéral de la santé cherche à améliorer la santé de la population.

National Institutes of Health (NIH)

National Institutes of HealthLe National Institutes of Health (NIH) (États-Unis), qui fait partie du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis, est l'organisme de recherche médicale du pays - faisant d'importantes découvertes qui améliorent la santé et sauvent des vies.

Cliquez pour voir la liste de tous nos financeurs

Plus d'un million de livres sterling

National Institute for Health Research (UK)
Autorités de Santé Danoises (Danemark)

500 000 à 1 million de livres sterling

Ministère Fédéral de la Santé (Allemagne)
Conseil National de Recherches Médicales et en Santé/ National Health and Medical Research Council (Australie)
Instituts Nationaux de Santé/National Institutes of Health (Etats-Unis)
Health Research Board / Public Health Agency, Health and Social Care Research and Development (Irlande du Nord)
Conseil Sud-africain de la Recherche Médicale (Afrique de Sud)
Cochrane Charity (fonds centraux attribués dans le cadre de la collaboration)
Organisation Mondiale de la Santé

100 000 à 500 000 livres sterling

Bureau des Affaires étrangères et du Commonwealth (Royaume-Uni)
Direction générale de l’offre de soins (France)
Ministère de la santé, des services sociaux et de l'égalité (Espagne)
Chief Scientist Office (Écosse)
Ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande
Ministère de la santé, Colombie-Britannique (Canada)
Université McMaster (Canada)
Agence Norvégienne de Coopération pour le Développement (Norvège)
Fonds Social et de Santé de Basse-Autriche (Autriche)
Amsterdam University Medical Center (Pays-Bas)
Institut National du Cancer (France) 
Ministère de la Santé Autrichien

50 000 à 100 000 livres sterling

Zorginstituut (Pays-Bas)
Ministère de la santé (Brésil)
Public Health England - Delivering Better Oral Health
Gouvernement du Brésil
Conseil médical suisse (Suisse)
Vermont Oxford Network (États-Unis)
European Commission
Ministère de la santé (Afrique du Sud)
National Research Foundation (Afrique du Sud)
Ministère fédéral de l'éducation et de la recherche (Afrique du Sud)
Chaire de recherche du Canada en Soins Intensifs Neurologiques et Traumatologie (Canada)
Hôpital universitaire de Skåne (Suède)

20 000 à 50 000 livres sterling

Ministère de la Santé et des Affaires Sociales de Taiwan
American Heart Association (États-Unis)
Liverpool School of Tropical Medicine (Royaume-Uni)
Fondation Laura & John Arnold (États-Unis)
Université de Lund (Suède)
Instituts de Recherche en Santé Canadiens (Canada)
Fondation Gerber (États-Unis)
CIBER de Epidemiología y Salud Pública (Espagne)
Alliance Globale du Groupe Cochrane sur la Santé Bucco-dentaire
Université d'Ottawa (Canada)
Cochrane Japon
Université d'Auckland (Nouvelle-Zélande)
Hôpital universitaire d'Odense (Danemark)
Association canadienne de rhumatologie (Canada)
Società Italiana di Cure Palliative (Italie)
Cochrane Royaume-Uni
Autorité sanitaire, Région Ombrie (Italie)
État de Basse-Autriche (Autriche)
Faculté de Médecine de Lisbonne (Portugal)
Académie européenne de neurologie
Université of Pécs (Hongrie)

10 000 à 20 000 livres sterling

Royal Society Te Apārangi (Nouvelle-Zélande)
Fonds Social et de Santé de Basse-Autriche (Autriche)
Institut de Recherche Clinique de Singapour
Associazione Italiana Dislessia (Italie)
Netherlands Trial Register (Pays-Bas)
Institut de Recherche sur la Santé des Populations (Canada)
Stichting Collège Européen de Médecine physique et de Réadaptation
Bundesamt für Gesundheit (Suisse)
Université fédérale de Kazan (Russie)
National Institute for Health and Care Excellence (Royaume-Uni)
Association Canadienne de Gastroentérologie (Canada)
Centre Hospitalier Universitaire de Québec-Université Laval (Canada)
Istituto Superiore di Sanità (Italie)
Safer Care Victoria (Australie)
Collège Américain de Gastroentérologie (États-Unis)
Tees, Esk and Wear Valleys NHS Foundation Trust (Royaume-Uni)
Ministère de la santé (Australie)
Société internationale de la maladie de Parkinson et des troubles du mouvement

500 à 10 000 livres sterling

Université de Corée (Corée du Sud)
Research England (Royaume-Uni)
Société brésilienne de rhumatologie (Brésil)
Université La Trobe (Australie)
Société espagnole de pneumologie et de chirurgie thoracique (Espagne)
Société européenne de pneumologie
Groupe de recherche espagnol sur le cancer du sein (Espagne)
Société internationale de médecine physique et de réadaptation
Cochrane Deutschland Stiftung (Allemagne)
Région de Skåne (Suède)
Université de Copenhague (Danemark)
Institut national pour le développement de la recherche médicale (Iran)
Académie américaine de pédiatrie (États-Unis)
Collège brésilien de radiologie et d'imagerie diagnostique (Brésil)
Unité de soutien SPOR du Québec (Canada)
Université d'Oxford (Royaume-Uni)
Swisstransplant (Suisse)
Ministère de la santé (Chili)
Institut de Recherche Biomédicale de Sant Pau (Espagne)
Agence pour la qualité et l'évaluation de la santé de Catalogne (Espagne)
Institut Cabrini (Australie)
Université de Stellenbosch (Afrique du Sud)
Patientforening Danmark (Danemark)
Collège Médical de l’Université de Jagiellonian (Pologne)
Universitat Autonoma de Barcelona (Espagne)
Ville de Zagreb (Croatie)
Dons anonymes : conformes à la politique en matière de conflits d'intérêts
Université de Split (Croatie)
Chaire Audrey Campbell sur la colite ulcéreuse (Canada)
RCSI & UCD Malaysia Campus (Malaisie)
Université de York (Royaume-Uni)
Université de Valparaiso (Chili)
Motor Neurone Disease Association (Royaume-Uni)
Istituto Jemelo (Italie)
Université de Fudan (Chine)
Ville de Split (Croatie)
Coeliac Australia (Australia)
Région de la capitale du Danemark (Danemark)
Université d'Otago (Nouvelle-Zélande)
Université de Guadalajara (Mexique)
Université Monash (Australie)

Moins de 500 livres sterling

Institut national de la santé au travail (Afrique du Sud)
John Wiley & Sons, Ltd
Departamento Administrativo del Servicio Civil Distrital, Alcaldía Mayor de Bogotá (Colombie)

Fermer

Nos partenairesNos partenaires

Nous travaillons en collaboration avec nos partenaires pour produire et diffuser des données probantes sur la santé qui font autorité, sont pertinentes et sont fiables. Nos relations avec nos partenaires reflètent notre engagement à contribuer à l'amélioration de la santé dans le monde grâce à des données de recherche de haute qualité et à jour, et à rendre cette information accessible et facile à comprendre.

Visionnez notre vidéo sur la façon dont les partenaires de Cochrane reconnaissent et définissent notre succès.

Fermer

Cochrane tient à remercier les partenaires suivants pour leur soutien :

AllTrials

AllTrialsLa campagne AllTrials appelle à l’enregistrement de tous les essais cliniques passés et présents et à la divulgation de leurs résultats. Les données de centaines de milliers d’essais cliniques n'ont pas été entièrement divulguées ou ne l'ont pas été du tout. Or ces données sont indispensables pour que les médecins et les instances de réglementation puissent prendre des décisions bien informées sur les traitements à utiliser et à prendre en charge. AllTrials a été fondée par Ben Goldacre (l'auteur de Bad Science), l’organisation à but non lucratif Sense About Science, le Centre for Evidence Based Medicine d'Oxford, la James Lind Initiative, le British Medical Journal et Cochrane.

Campbell Collaboration

Campbell CollaborationLa Campbell Collaboration est un réseau de recherche international qui produit et diffuse des revues systématiques sur les effets des interventions en sciences sociales et sciences du comportement. Elle cherche à améliorer la qualité des services publics et privés en enrichissant le corpus de données probantes relatives aux politiques et aux pratiques sociales. Elle réalise des revues dans les domaines suivants : délinquance et justice, éducation, développement international et aide sociale. Cochrane et Campbell sont étroitement liées depuis la création de Campbell en 2000. Les deux collaborations ont formalisé en 2015 des plans visant à resserrer encore leur coopération dans plusieurs domaines d’intérêt communs.

Epistemonikos

EpistomonikosEpistemonikos est une base de données multilingue et collaborative de données probantes sur la santé. C'est la plus grande source de revues systématiques pertinentes pour la prise de décisions en matière de santé et une source importante d'autres types de preuves scientifiques.

Evidence Aid

Evidence AidEvidence Aid a commencé comme un projet au sein de Cochrane, et a ensuite été enregistré comme une organisation caritative indépendante en 2015. La vision de Evidence Aid est que ceux qui en ont besoin reçoivent l'aide humanitaire de la manière la plus opportune, efficace et appropriée possible. Pour y parvenir, Evidence Aid a pour mission d'inspirer et de permettre à ceux qui guident le secteur humanitaire d'appliquer une approche fondée sur des données probantes dans leurs activités et leurs décisions. Ce faisant, Evidence Aid rehausse le profil des revues systématiques, y compris celles publiées dans la Cochrane Library, dans le secteur humanitaire.

Guidelines International Network

Guidelines International NetworkLa mission du Guidelines International Network (GIN) est de guider, renforcer et soutenir la collaboration dans l’élaboration, l’adaptation et l’application de recommandations. En 2014, Cochrane et GIN ont conclu un accord de partenariat dont le but est que les données probantes soient à la fois utiles et utilisées par les parties prenantes en matière de santé, des usagers aux praticiens et aux instances internationales de la santé publique dans le monde entier.

Wikipedia

WikipediaLes articles médicaux de Wikipedia sont consultés plus de 180 millions de fois par mois, mais moins de 1 % d’entre eux sont passés par une procédure de revue par les pairs. Cochrane y voit une occasion unique de travailler avec les rédacteurs médicaux de Wikipedia afin de transformer la qualité et la teneur des données probantes médicales disponibles en ligne. Formalisé en 2014, ce partenariat favorise l’inclusion des données probantes pertinentes dans tous les articles médicaux de Wikipedia et prévoit des mécanismes pour veiller à ce que les informations médicales données dans l'encyclopédie en ligne soient de très bonne qualité et aussi précises que possible. Grâce à des recherches dignes de confiance et basées sur les preuves, les utilisateurs pourront prendre des décisions bien informées pour se soigner.

Wiley

WileyJohn Wiley & Sons ( Wiley) est le principal éditeur partenaire de Cochrane depuis 2003. En étroite collaboration avec les contributeurs et le personnel de Cochrane, il publie la Bibliothèque Cochrane sur sa plate-forme de publication électronique internationalement reconnue. Au fil des années de partenariat entre Cochrane et Wiley, plus de la moitié de la population du globe a pu accéder facilement aux contenus de Cochrane par le biais de licences ou de programmes d’accès gratuit.

Organisation Mondiale de la Santé

Cochrane est en relations officielles avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis 2011. Cette collaboration inclut le droit de désigner un représentant qui participe, sans avoir le droit de vote, aux réunions de l’OMS, y compris l’Assemblée mondiale de la Santé, l’organe décisionnaire de l’Organisation. Nous avons ainsi la possibilité de faire des déclarations expliquant notre position à propos des résolutions de l’OMS en matière de santé. Cette relation nous donne également l’occasion d'apporter des informations sur la manière dont l'OMS identifie, synthétise, évalue et utilise les données probantes de la recherche. En outre, nous fournissons des résumés fiables d'informations médicales qui peuvent être utilisés pour éclairer recommandations et politiques. Notre relation favorise la collaboration intersectorielle et la recherche de haut niveau entre nos deux organisations, dans le but de produire les données probantes nécessaires pour que les politiques dans tous les secteurs contribuent à améliorer la santé et l’équité en matière de santé.

Contactez-nous si vous souhaitez en savoir plus sur comment devenir partenaire de Cochrane.

En savoir plus sur Cochrane

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.