Les valeurs cibles de pression artérielle pour les personnes ayant une maladie cardiovasculaire

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Question de la revue

Nous avons évalué si réduire la pression artérielle jusqu'à des valeurs cibles inférieures est plus efficace que de cibler les valeurs standard pour les personnes ayant une pression artérielle élevée ainsi que des problèmes cardiaques ou vasculaires.

Contexte

De nombreuses personnes ayant des problèmes cardiaques ou vasculaires ont également une pression artérielle élevée. Certaines directives cliniques recommandent de cibler des valeurs de pression artérielle inférieures (135/85 mmHg ou moins) chez les personnes ayant des antécédents de problèmes cardiaques ou vasculaires par rapport aux personnes n'ayant pas ces antécédents (les valeurs cibles standard sont alors de ≤140 à 160 mmHg de pression systolique et de ≤90 à 100 mmHg de pression diastolique). Il n'est pas clairement établi si les valeurs cibles inférieures mènent globalement à des bénéfices en matière de santé.

Date de la recherche

Nous avons recherché des preuves jusqu'à février 2017.

Caractéristiques de l'étude

Nous avons inclus six essais comprenant un total de 9795 participants ayant été suivis pendant un an et 4,7 ans. Nous avons analysé les données pour détecter des différences entre les valeurs cibles de pression artérielle inférieures et les valeurs cibles standard au niveau du nombre de décès et d'événements indésirables graves (conduisant à une admission à l'hôpital).

Principaux résultats

Nous n'avons pas trouvé de différences au niveau du nombre total de décès, des décès d'origine cardiaque ou vasculaire ou au niveau des risques graves entre les approches ciblant des valeurs de pression artérielle inférieures et standard. Sur la base de données très limitées, nous avons trouvé que davantage de personnes ont quitté les études en raison d'effets indésirables liés aux médicaments dans le groupe ciblant des valeurs de pression artérielle inférieures. Le seul bénéfice significatif observé dans les études analysées chez les personnes dans le groupe ciblant des valeurs inférieures était une légère réduction des problèmes cardiaques ou vasculaires, mais de manière générale il n'y avait pas de bénéfice en matière de santé.

Qualité des preuves

Les meilleures preuves disponibles ne permettent pas de recommander des valeurs cibles de pression artérielle inférieures par rapport aux valeurs cibles standard chez les personnes ayant une pression artérielle élevée et des problèmes cardiaques ou vasculaires. De nouveaux essais cliniques sont nécessaires pour répondre à cette question. Dans l'ensemble, la qualité des preuves a été évaluée comme étant faible à modérée selon l'évaluation GRADE.

Conclusions des auteurs: 

Aucune preuve indiquant une différence au niveau de la mortalité totale et des événements indésirables graves n'a été observée lorsque des valeurs de pression artérielle inférieures aux valeurs standard ont été ciblées chez les personnes ayant une hypertension et une maladie cardiovasculaire. Cela suggère que réduire la pression artérielle à des valeurs cibles inférieures n'apporte pas de bénéfice net malgré la petite réduction absolue du nombre total d'événements cardiovasculaires graves. Il y avait des preuves très limitées concernant les événements indésirables, ce qui a conduit à de hautes incertitudes à ce niveau. À l'heure actuelle, il n'existe pas suffisamment de preuves pour justifier les valeurs cibles de pression artérielle inférieures (≤ 135/85 mmHg) chez les personnes ayant une hypertension et une maladie cardiovasculaire établie. Davantage d'essais sont nécessaires pour répondre à cette question.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'hypertension est une cause évitable et proéminente de morbidité et de mortalité prématurée. Les personnes ayant une hypertension et une maladie cardiovasculaire établie sont particulièrement à risque, de sorte que réduire la pression artérielle en dessous des valeurs cibles standard pourrait être bénéfique. Cette stratégie pourrait réduire la mortalité et la morbidité cardiovasculaire, mais celle-ci pourrait également accroître les événements indésirables. La pression artérielle cible optimale chez les personnes ayant une hypertension et une maladie cardio-vasculaire établie reste inconnue.

Objectifs: 

Déterminer si des valeurs cibles de pression artérielle « inférieures » (≤ 135/85 mmHg) sont associées à une réduction de la mortalité et de la morbidité par rapport aux valeurs cibles de pression artérielle « standard » (≤140 à 160 / 90 à 100 mmHg) dans le traitement des personnes ayant une hypertension et des antécédents de maladies cardiovasculaires (infarctus du myocarde, AVC, angine, maladie artérielle périphérique occlusive).

La stratégie de recherche documentaire: 

Le spécialiste Cochrane de l'information dans le domaine de l'hypertension a effectué des recherches dans les bases de données suivantes pour trouver des essais contrôlés randomisés jusqu'à février 2017 : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'hypertension artérielle, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), MEDLINE (à partir de 1946), Embase (à partir de 1974), la World Health Organization International Clinical Trials Registry Platform, et ClinicalTrials.gov. Nous avons également consulté la Latin American and Caribbean Health Science Literature Database (à partir de 1982) et contacté les auteurs des articles pertinents pour identifier d'autres publications publiées et non publiées. Il n'y avait aucune restriction concernant la langue.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) comprenant plus de 50 participants par groupe et un suivi d'au moins six mois. Les rapports d'essais devaient présenter des données pour au moins un critère de jugement principal (la mortalité totale, les événements indésirables graves, le nombre total d'événements cardiovasculaires, la mortalité cardiovasculaire). Les interventions éligibles devaient porter sur des valeurs cibles de pression artérielle systolique et diastolique inférieures (≤ 135/85 mmHg) comparées à des valeurs cibles standard (≤ 140 à 160 / 90 à 100 mmHg).

Les participants étaient des adultes ayant une hypertension documentée ou recevant un traitement pour l'hypertension et chez lesquels des antécédents cardiovasculaires (infarctus du myocarde, AVC, maladie artérielle périphérique occlusive ou angine de poitrine) étaient rapportés.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué les résultats de la recherche et extrait les données en suivant les procédures méthodologiques standard prévues par Cochrane.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus six ECR portant sur un total de 9795 participants. La durée de suivi moyenne était de 3,7 ans (fourchette de 1,0 à 4,7 ans). Cinq ECR ont fourni des données individuelles des patients pour 6775 participants.

Nous n'avons pas trouvé de différences au niveau de la mortalité totale (RR 1,05, IC à 95 % 0,90 à 1,22) ou de la mortalité cardiovasculaire (RR 0,96, IC à 95 % 0,77 à 1,21 ; preuves de qualité modérée). De même, aucune différence n'a été trouvée au niveau des événements indésirables graves (RR 1,02, IC à 95 % 0,95 à 1,11 ; preuves de faible qualité). Il y avait une réduction des évènements cardiovasculaires mortels et non mortels (y compris les infarctus du myocarde, les AVC, les morts subites, les hospitalisations ou les décès par insuffisance cardiaque congestive) avec les valeurs cibles inférieures (RR 0,87, IC à 95 % 0,78 à 0,98 ; RAR de 1,6 % sur 3,7 ans ; preuves de faible qualité). Il y avait plus d'abandons de participants en raison d'effets indésirables dans les bras ciblant des valeurs inférieures (RR 8,16, IC à 95 % 2,06 à 32,28 ; preuves de très faible qualité). Les pressions artérielles étaient inférieures de 9,5/4,9 mmHg dans le groupe ciblant des valeurs inférieures. Plus de médicaments étaient nécessaires dans le groupe ciblant des valeurs inférieures, mais les valeurs cibles de pression artérielle ont été plus fréquemment atteintes dans le groupe ciblant les valeurs standard.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.