Scellements ou vernis fluorés : quel est le meilleur traitement pour prévenir la carie des dents permanentes postérieures des enfants et des adolescents ?

Pourquoi cette question est-elle importante ?

La carie dentaire (également appelée cavité ou lésion carieuse) est le développement d'une petit cavité au sein d’une dent. Cela se produit parce que les bactéries (minuscules organismes vivants) qui vivent dans la bouche se nourrissent du sucre contenu dans les aliments que nous mangeons. Lorsqu'elles se nourrissent, les bactéries produisent de l'acide qui attaque les dents. Si les dents ne sont pas nettoyées régulièrement après avoir mangé, ou si une personne consomme beaucoup d'aliments et de boissons sucrés, les attaques répétées des acides peuvent créer des cavités dans la surface extérieure dure des dents (émail). S'ils ne sont pas traités, ces cavités peuvent se creuser et endommager la couche plus profonde de la dent (dentine).

De nombreuses personnes dans le monde développent des caries dentaires à un moment ou à un autre de leur vie. Chez la plupart des adolescents et des enfants de plus de six ans, la carie endommage les surfaces de mastication des dents permanentes au fond de la cavité orale.

Pour prévenir la carie, les dentistes peuvent appliquer un matériau de scellement dentaire (ou sealant), ou un vernis fluoré, directement sur les dents postérieures. Un sealant dentaire est un revêtement fait d'un matériau adhésif tel que la résine ou le verre ionomère, que les dentistes appliquent en une fois sur les dents. Il scelle les sillons des dents qui ont tendance à retenir les aliments, et les protège de l'acidité. En comparaison, un vernis fluoré est une pâte collante qui contient des taux élevés de fluorure ; le fluorure est un minéral naturellement présent dans les dents qui les protège des atteintes. Les vernis fluorés doivent être appliqués sur les dents par le dentiste deux à quatre fois par an.

Nous avons examiné les données probantes issues d'études de recherche pour savoir si les sealants ou les vernis fluorés, ou une combinaison des deux, sont meilleurs pour prévenir la carie des dents permanentes postérieures des enfants et des adolescents.

Comment avons-nous identifié et évalué les données probantes ?

Nous avons recherché dans la littérature médicale des études contrôlées randomisées (études cliniques dans lesquelles les personnes sont placées au hasard dans l'un des deux ou de plusieurs groupes de traitement), car ces études fournissent les données probantes les plus solides des effets d'un traitement. Nous avons ensuite comparé les résultats et résumé les données probantes de toutes les études. Nous avons évalué le niveau de confiance des données probantes. Pour ce faire, nous avons pris en compte des facteurs tels que la manière dont les études ont été menées, la taille des études et la cohérence des résultats d'une étude à l'autre. Sur la base de nos évaluations, nous avons classé les données probantes en fonction de leur niveau de confiance (très faible, faible, modéré, élevé).

Qu’avons-nous trouvé ?

Nous avons trouvé 11 études comprenant 3374 enfants âgés de 5 à 10 ans au début des études. Les enfants ont été assignés au hasard à un traitement avec soit un sealant, soit un vernis fluoré, soit les deux. Ils ont été suivis sur une période de un à neuf ans. Des études ont comparé le nombre d'enfants présentant une carie dentaire au niveau de la dentine de leurs dents postérieures dans différents groupes de traitement.

Les éléments de données probantes étaient d'un niveau de confiance très faible, de sorte que nous n'avons pas confiance dans les résultats obtenus dans ces études sélectionnées.

Lorsque nous avons combiné quatre études qui comparaient les sealants en résine aux vernis fluorés, nous avons constaté qu'aucune des deux interventions ne fonctionnait mieux que l'autre.

Les trois études individuelles qui ont comparé les sealants fabriqués à partir de verre ionomère et de vernis fluoré n'ont pas pu être combinées et ont donné des résultats mitigés.

Une étude de petite envergure a montré que l'utilisation de sealants et de vernis au fluorure peut être plus efficace que l'utilisation de vernis au fluorure seul.

Cinq études ont indiqué qu'aucun effet secondaire n'était associé à l'utilisation de sealants ou de vernis fluorés. Les autres études n'ont pas mentionné si des effets secondaires sont survenus ou non.

Que signifient ces résultats ?

À l'heure actuelle, nous ne savons pas s'il est préférable d'appliquer des sealants ou du vernis fluoré pour prévenir la carie dentaire sur les dents postérieures des enfants. Nous savons que les deux interventions sont efficaces pour réduire la carie dentaire, et les données probantes actuelles ne suggèrent pas que l'une fonctionne mieux que l'autre.

Quatorze études sont actuellement en cours. Leurs conclusions pourraient améliorer les données probantes dans les futures versions de cette revue.

Dans quelle mesure cette revue est-elle à jour ?

Les données probantes sont à jour jusqu'en mars 2020.

Conclusions des auteurs: 

L'application d'un vernis fluoré ou d’un sealant des sillons à base de résine sur les premières molaires permanentes aide à prévenir les caries occlusales, mais il n'a pas été possible dans cette revue de parvenir à des conclusions fiables sur le choix du produit le plus approprié. Les études disponibles ne suggèrent pas qu'une des deux interventions soit supérieure, mais nous avons évalué ces données probantes comme ayant un niveau de confiance très faible. Nous avons trouvé des données probantes d’un niveau de confiance très faible indiquant que l'application d'un sealant à base de résine ainsi que l'application d'un vernis fluoré fonctionnent mieux que l'application d'un vernis fluoré seul. Quatorze études sont actuellement en cours et leurs résultats pourraient nous permettre de tirer des conclusions plus solides quant à savoir si les sealants et les vernis fonctionnent aussi bien ou si l'un est meilleur que l'autre.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La plupart des cas de caries dentaires détectés chez les enfants de plus de six ans et les adolescents sont confinés aux surfaces occlusales des molaires permanentes postérieures. Les sealants dentaires et les vernis fluorés sont couramment utilisés pour prévenir les caries. L'efficacité des deux interventions dans la lutte contre les caries par rapport à l'absence d'intervention ayant été démontrée précédemment, cette revue visait à évaluer leur efficacité relative. Elle met à jour une revue publiée initialement en 2006 et actualisée en 2010 et en 2016.

Objectifs: 

Notre objectif principal était d'évaluer l'efficacité relative des sealants dentaires (c'est-à-dire des scellements prophylactiques de sillons) par rapport aux vernis fluorés, ou des sealants en addition à des vernis fluorés par rapport aux vernis fluorés seuls, dans la prévention de la carie dentaire sur les surfaces occlusales des dents permanentes des enfants et des adolescents.

Nos objectifs secondaires étaient d'évaluer si l'efficacité est influencée par le type de matériau de scellement prophylactique et la durée du suivi, de documenter et de rapporter les données concernant les événements indésirables associés aux sealants et aux vernis fluorés, et de faire état du rapport coût-efficacité des sealants dentaires par rapport aux vernis fluorés dans la prévention des caries.

Stratégie de recherche documentaire: 

Le spécialiste de l'information du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire a fait des recherches dans les bases de données suivantes : Le Registre des essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (jusqu'au 19 mars 2020), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (la Bibliothèque Cochrane, 2020, numéro 2), MEDLINE Ovid (1946 au 19 mars 2020) et Embase Ovid (1980 au 19 mars 2020). Nous avons fait des recherches dans le registre des essais cliniques des National Institutes of Health Trials des États-Unis (ClinicalTrials.gov) et dans le système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'OMS pour connaître les essais en cours. Il n'y avait aucune restriction quant à la langue ou à la date de publication.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés avec un suivi d'au moins 12 mois comparant les produits de scellement de sillons, ou les produits de scellement de sillons combinés avec les vernis fluorés, aux vernis fluorés seuls, pour la prévention des caries au niveau des surfaces occlusales des dents postérieures permanentes (c'est-à-dire les prémolaires ou les molaires), chez des participants âgés de moins de 20 ans au début de l'étude.

Recueil et analyse des données: 

Au moins deux auteurs de la revue ont examiné indépendamment les résultats de la recherche, ont extrait les données des études incluses et ont évalué leur risque de biais. Nous avons tenté de contacter les auteurs des études pour obtenir des informations manquantes ou ambiguës. Nous avons regroupé et analysé les études en fonction du type de matériau de scellement prophylactique : sealant à base de résine ou à base de verre ionomère (sealant à base de verre ionomère et de verre ionomère modifié par une résine), et de différentes périodes de suivi. Nous avons calculé le rapport des cotes (RC) pour le risque de caries sur les faces occlusales des molaires permanentes. Pour les essais avec une conception à bouche fractionnée, nous avons utilisé le rapport des cotes de Becker-Balagtas. Un essai randomisé en grappes a fourni des estimations précises en termes de risque relatif (RR), que nous avons utilisées. Pour les résultats et les données continues, nous avons utilisé des moyennes et des écarts types pour obtenir des différences moyennes (DM). Pour la méta-analyse, nous avons utilisé le modèle des effets aléatoires lorsque nous avons combiné les données de quatre études ou plus. Nous avons présenté toutes les mesures avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Nous avons évalué le niveau de confiance des données probantes à l'aide des critères GRADE.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 11 essais avec 3374 participants âgés de cinq à dix ans au moment où les essais ont commencé. Trois essais sont nouveaux depuis la mise à jour de 2016. Deux essais n'ont pas fourni de données pour notre analyse.

Les sealants par rapport aux vernis fluorés

Les sealants de sillons à base de résine par rapport aux vernis fluorés

Sept essais ont évalué cette comparaison (cinq données contributives). Nous ne savons pas si les sealants à base de résine pourraient être meilleurs que le vernis fluoré, ou inversement, pour prévenir les caries des premières molaires permanentes après deux à trois ans de suivi (RC 0,67, IC à 95% 0,37 à 1,19 ; I2 =84 %; 4 études, 1683 enfants évalués). Une étude mesurant les surfaces permanentes cariées, absentes et obturées (SCAO) et l'augmentation des dents permanentes cariées, absentes et obturées (DCAO) à deux ans a suggéré un léger avantage pour le sealant de sillons (SCAO DM -0,09, IC à 95% -0,15 à -0,03 ; DCAO DM -0,08, IC à 95% -0,14 à -0,02 ; 542 participants), bien que cela puisse ne pas être cliniquement significatif. Une étude de petite envergure, qui présente un risque élevé de biais, a rapporté un bénéfice pour le sealant après quatre ans dans la prévention des caries (RR 0,42, IC à 95% 0,21 à 0,84 ; 75 enfants) et après neuf ans (RR 0,48, IC à 95% 0,29 à 0,79 ; 75 enfants). Nous avons évalué chacun de ces résultats comme ayant un niveau de confiance très faible.

Les sealants à base de verre ionomère par rapport aux vernis fluorés

Trois essais ont évalué cette comparaison : un essai avec du verre ionomère à prise chimique et deux avec du verre ionomère modifié par une résine. Les études étant cliniquement diverses, nous n'avons pas effectué de méta-analyse. En général, les études n'ont pas trouvé de bénéfices d'une intervention par rapport à une autre à un, deux ou trois ans, bien qu'une étude, qui comprenait également une éducation à la santé bucco-dentaire, ait suggéré un bénéfice des sealants par rapport au vernis pour les enfants à haut risque de carie. Nous avons évalué ces données probantes comme étant d’un niveau de confiance très faible.

Le sealant combiné avec le vernis fluoré par rapport au vernis fluoré seul

Un essai en bouche fractionnée analysant 92 enfants lors d'un suivi de deux ans a conclu en faveur d'un sealant des sillons à base de résine et de vernis fluoré plutôt que de vernis fluoré uniquement (RC 0,30, IC à 95% 0,17 à 0,55), ce qui représentait un effet cliniquement significatif d'une réduction de 77 % des caries après deux ans ; nous avons toutefois évalué ces données probantes comme étant d’un niveau de confiance très faible.

Événements indésirables

Cinq essais (1801 participants) (quatre utilisant un matériau de scellement des sillons à base de résine et un utilisant un verre ionomère modifié par une résine) ont rapporté qu'aucun événement indésirable n'a résulté de l'utilisation de sealants ou de vernis fluorés sur une période d’un à neuf ans. Les autres études n'ont pas mentionné d’événements indésirables.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Emmanuel Gouet et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.