Restriction des moyens pour prévenir le suicide sur les routes

Pourquoi cette revue est-elle importante ?

Les suicides sur la route sont difficiles à distinguer des accidents de la route mortels et, par conséquent, il n'existe pas de chiffres officiels pour cette méthode de suicide. La limitation de l'accès aux méthodes mortelles utilisées pour le suicide (appelée restriction des moyens) est une importante stratégie universelle ou de population pour prévenir le suicide. S'il est prouvé que la restriction des moyens est une approche efficace pour prévenir les suicides, les données probantes relatives à la prévention du suicide sur les routes ne sont pas bien établies. Par conséquent, cette étude visait à étudier l'impact qu'aurait une restriction d'accès sur le suicide sur les routes.

Recherche de données probantes

Nous avons consulté plusieurs bases de données médicales pour trouver des études qui évaluent l'impact de la restriction de l'accès aux moyens de suicide sur les routes. Nous avons effectué des recherches dans les bases de données jusqu'en mars 2020. Nous avons également effectué des recherches dans les registres internationaux d’essais pour trouver des études non publiées et en cours. Nos principaux critères de jugement d'intérêt étaient le suicide et les tentatives de suicide ou d'automutilation.

Principaux résultats

Nous n'avons trouvé aucune étude susceptible d'être incluse dans la revue. Par conséquent, nous ne pouvons tirer aucune conclusion quant à l'efficacité des interventions de restriction des moyens pour la prévention du suicide sur les routes. La détermination de l'intention suicidaire est un problème majeur dans les accidents de la route mortels, c'est pourquoi des critères objectifs clairs sont nécessaires afin d'étendre, d'étudier et de comprendre plus précisément cette méthode de suicide. Il est nécessaire d'améliorer la sensibilisation au suicide sur les routes dans les activités de prévention du suicide, ainsi que son inclusion dans les futures politiques gouvernementales de prévention du suicide. Il est urgent de réaliser des études solides sur l'efficacité des interventions visant à prévenir le suicide sur les routes.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue systématique souligne le manque de recherche sur les suicides sur la route et la nécessité de mener à l'avenir des études solides visant à étudier l'efficacité des interventions pour prévenir le suicide sur la route. La détermination du suicide est une problématique majeure ; c'est pourquoi des critères objectifs clairs sont nécessaires afin d'étendre et d'étudier cette méthode avec plus de précisions. En l'absence de toute donnée probante substantielle, nous préconisons une plus grande sensibilisation aux suicides sur la route et son inclusion dans les futures politiques gouvernementales de prévention du suicide. Il faut également poursuivre les recherches sur les mesures efficaces, en particulier celles qui n'exigent pas le respect des règles par les conducteurs.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les suicides sur la route sont fréquents. Cependant, en raison de la difficulté à distinguer les décès dus à des accidents de la route des suicides réels, il n'existe pas de chiffres officiels pour cette méthode de suicide. La restriction de l'accès aux moyens est une approche importante de la prévention du suicide, universelle ou basée sur la population, dont l'efficacité est clairement démontrée. Cependant, les données probantes concernant la restriction des moyens pour la prévention du suicide sur les routes ne sont pas bien établies. Nous avons effectué une revue systématique pour évaluer l'impact des restrictions sur la disponibilité ou l'accès aux moyens de se suicider sur les routes.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des interventions visant à restreindre la disponibilité ou l'accès aux moyens de se suicider sur les routes.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans la Bibliothèque Cochrane, MEDLINE, Embase, PsycINFO et dans la base de données TRID (Transport Research International Documentation) depuis la date de création de la base de données jusqu'en mars 2020. Nous avons effectué des recherches sur le système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'OMS et sur ClinicalTrials.gov afin d'identifier les études non publiées et en cours. Nous n'avons appliqué aucune restriction de date, de langue ou de statut de publication à ces recherches.

Critères de sélection: 

Les études admissibles sont les essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés, les études interventionnelles contrôlées sans randomisation, les études avant-après ou les études utilisant des séries chronologiques interrompues, qui évaluent les interventions visant à limiter la disponibilité ou l'accès aux moyens de se suicider sur les routes.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont passé examiné des résumés et des textes intégraux de publications pour vérifier s'ils répondaient aux critères d'inclusion. Deux auteurs de la revue avaient prévu d'extraire indépendamment les données et d'évaluer le risque de biais des études incluses. Cependant, nous n'avons identifié aucune étude éligible à l'inclusion.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucune étude répondant aux critères d'inclusion de cette revue.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Hélène Fortin et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.