L’enrichissement individualisé par rapport à l’enrichissement standard de la diète pour la croissance et le développement des nourrissons de très faible poids à la naissance recevant du lait maternel

Problématique de la revue : L’ajout individualisé plutôt que standard de nutriments et de calories à l’allaitement maternel améliore-t-il en toute sécurité la croissance et d'autres résultats chez les nourrissons prématurés ?

Contexte : Les nourrissons prématurés sont à risque de croissance suboptimale après la naissance. Le lait maternel réduit leur risque de maladie, mais ne répond pas à leurs besoins nutritionnels. Par conséquent, le lait maternel donné aux nourrissons prématurés doit être enrichi de nutriments. Les méthodes standard d’enrichissement du lait maternel traitent de la même manière tous les laits maternels et tous les nourrissons prématurés. Cependant, deux méthodes sont disponibles pour individualiser l’enrichissement du lait maternel pour chaque nourrisson prématuré. L'enrichissement ciblé implique l’ajout de nutriments au lait maternel en fonction des résultats de l'analyse de la composition de ce dernier. L'enrichissement ajustable implique l’ajout de nutriments en fonction des résultats des analyses de laboratoire des nourrissons prématurés. L’enrichissement individualisé pourrait améliorer la croissance des nourrissons prématurés ou d'autres résultats. Toutefois, on ne sait pas si l’enrichissement ciblé ou ajustable est sûr ou améliore les résultats cliniques chez les nourrissons prématurés, en comparaison à la méthode d’enrichissement standard.

Caractéristiques des études : En actualisant les recherches bibliographiques jusqu'en septembre 2019, nous avons identifié huit publications rapportant les résultats de sept études qui ont comparé les effets de l’enrichissement ciblé ou ajustable du lait maternel à ceux de l’enrichissement standard chez les nourrissons prématurés (le nombre total de participants inclus était de 521). Une étude qui a été publiée après la complétion de notre recherche documentaire est en attente de classification.

Principaux messages : En comparaison à l’enrichissement standard, l’enrichissement ciblé ou ajustable améliore la croissance à court terme des nourrissons prématurés. Il est nécessaire de déterminer la meilleure façon d’individualiser l’enrichissement du lait maternel, ainsi que de clarifier sa sécurité et ses effets sur d'autres critères d’évaluation cliniques.

Niveau de confiance des données probantes : Très faible à modéré. Un niveau de confiance modéré signifie que l'effet réel de l'enrichissement individualisé sur la croissance des nourrissons prématurés est probablement proche du résultat de cette revue, mais il existe tout de même une possibilité qu'il soit considérablement différent. Un niveau de confiance faible signifie que l'effet réel pourrait être considérablement différent des résultats de cette revue. Un niveau de confiance très faible signifie que l'effet réel de l'enrichissement individualisé sur la croissance des nourrissons prématurés risque d'être considérablement différent des résultats de cette revue. Le niveau de confiance des données probantes a, le plus souvent, été abaissé dans cette revue en raison du petit nombre de participants dans les études incluses et des différences significatives dans la conception méthodologique et dans les mesures des critères de jugement parmi les études incluses.

Conclusions des auteurs: 

Nous avons trouvé des données probantes avec un niveau de confiance faible à modéré suggérant que l'enrichissement individualisée (ciblée ou ajustable) de l’alimentation entérale des nourrissons de très faible poids à la naissance augmente la vitesse du gain de poids, en taille et en périmètre crânien durant l'intervention, en comparaison à l'enrichissement standard non individualisée. Les données probantes supportant des résultats cliniques importants durant et après le séjour à l'hôpital étaient rares et d’un niveau de confiance très faible, limitant toute possibilité d’inférence concernant la tolérance ou les bénéfices cliniques au-delà de la croissance à court terme.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

En comparaison aux préparations commerciales, le lait maternel réduit la morbidité chez les nourrissons prématurés. Le lait maternel doit toutefois être enrichi pour répondre aux besoins nutritionnels des nourrissons et réduire le risque de retard de croissance extra-utérin. Les méthodes d'enrichissement standard ne sont pas individualisées pour le nourrisson et supposent que le lait maternel a un contenu nutritionnel uniforme. Il existe des stratégies pour individualiser l'enrichissement du lait maternel, mais on ne sait pas si elles sont bien tolérées ou améliorent les résultats chez les nourrissons prématurés.

Objectifs: 

Déterminer si, en comparaison à l’enrichissement standard non individualisé du lait maternel, l'enrichissement individualisé basé sur les niveaux sanguins d'azote uréique des nourrissons (enrichissement ajustable) ou l’enrichissement individualisé basé sur la teneur en macronutriments du lait maternel mesurée à l’aide d’un analyseur de lait (enrichissement ciblé) réduit la mortalité et la morbidité et favorise la croissance et le développement des nourrissons prématurés recevant du lait maternel à < 37 semaines de gestation ou à un poids de naissance < 2500 grammes.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons utilisé la stratégie de recherche standard du groupe Cochrane sur la néonatologie pour chercher dans les registres et bases de données suivantes : le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL ; 2019, Issue 9), la Bibliothèque Cochrane; Ovid MEDLINE(R) et Epub Ahead of Print, In-Process & Other Non-Indexed Citations, Daily and Versions(R); Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature (CINAHL). La recherche a été effectuée le 20 septembre 2019. Nous avons également effectué des recherches dans les bases de données d'essais cliniques et dans les listes de référence des articles retenus pour identifier les essais contrôlés randomisés (ECR) et les essais quasi randomisés pertinents.

Critères de sélection: 

Nous avons considéré les essais contrôlés randomisés, quasi randomisés et randomisés en grappes menés chez des nourrissons prématurés nourris exclusivement au lait maternel et qui comparaient une méthode d'enrichissement standard non individualisé à l’enrichissement individualisé en utilisant la méthode ciblée ou ajustable. Nous avons considéré toute étude ayant examiné toute utilisation de l’enrichissement chez les nourrissons éligibles pour une durée minimale de deux semaines, initiée à tout moment au cours de l'alimentation entérale, et suivant tout régime d'alimentation au lait maternel.

Recueil et analyse des données: 

Les données ont été recueillies en utilisant les méthodes standard du groupe Cochrane sur la néonatologie. Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité des études et ont extrait les données. Nous avons rapporté les analyses de données continues à l’aide des différences moyennes (DM) et les analyses de données dichotomiques à l’aide des risques relatifs (RR). Nous avons utilisé l'approche GRADE pour évaluer le niveau de confiance des données probantes.

Résultats principaux: 

Les données ont été extraites de huit publications rapportant les résultats de sept ECR (nombre total de 521 participants), avec des interventions d’une durée allant de deux à sept semaines. Par rapport à l'enrichissement standard non individualisée, l'enrichissement individualisée (ciblée ou ajustable) de l’alimentation entérale a probablement augmenté la prise de poids (différence moyenne [DM] typique 1,88 g/kg/j, intervalle de confiance [IC] à 95 % 1,26 à 2.50 ; 6 études, 345 participants) et pourrait avoir augmenté la taille (DM typique de 0,43 mm/j, IC à 95 % de 0,32 à 0,53 ; 5 études, 242 participants) et augmenter le gain du périmètre crânien durant l'intervention (DM typique de 0,14 mm/j, IC à 95 % de 0,06 à 0,23 ; 5 études, 242 participants). Par rapport à l'enrichissement standard non individualisée, l'enrichissement ciblée a probablement augmenté la prise de poids (DM typique 1,87 g/kg/j, IC à 95 % 1,15 à 2,58 ; 4 études, 269 participants) et pourrait avoir augmenté le gain de taille durant l'intervention (DM typique 0,45 mm/j, IC à 95 % 0,32 à 0,57 ; 3 études, 166 participants). L'enrichissement ajustable a probablement augmenté la prise de poids (DM typique 2,86 g/kg/j, IC à 95 % 1,69 à 4,03 ; 3 études, 96 participants) ainsi que la taille (DM typique 0,54 mm/j, IC à 95 % 0,38 à 0,7 ; 3 études, 96 participants), et a augmenté le gain du périmètre crânien durant l'intervention (DM typique 0,36 mm/j, IC à 95 % 0,21 à 0,5 ; 3 études, 96 participants). Nous ne savons pas s'il existe des différences entre les méthodes d’enrichissement individualisées et la méthode d’enrichissement standard en ce qui concerne l'incidence de la mortalité hospitalière, la dysplasie broncho-pulmonaire, l'entérocolite nécrosante, la septicémie bactérienne tardive confirmée par culture, la rétinopathie du prématuré, l'ostéopénie, la durée du séjour à l'hôpital, ou la croissance après la sortie de l'hôpital. Nous n’avons pas trouvé d’études ayant rapporté de graves troubles neurodéveloppementaux en tant que critère de jugement. Une étude qui a été publiée après la complétion de notre recherche documentaire est en attente de classification.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Alexandra Bodnaruc et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.