Programmes de formation des parents pour la prise en charge des coliques infantiles (du bébé)

Qu'est-ce que la colique infantile ?
Les coliques infantiles sont une condition pour laquelle un nourrisson, apparemment en bonne santé jusqu'à l'âge de quatre mois, a des périodes de pleurs inconsolables et inexpliqués. Ces périodes de pleurs ont tendance à durer trois heures ou plus par jour, et se produisent trois jours par semaine pendant au moins trois semaines. Cela peut provoquer l'épuisement et l'inquiétude des parents qui tentent de réconforter leur enfant.

Quels sont les programmes de formation des parents ?
Les programmes de formation des parents consistent à fournir une formation, un soutien et des interventions psychologiques aux parents, afin d'aider à réduire les symptômes de leur enfant et le niveau d'anxiété des parents.

Qu’ont étudié les chercheurs ?
Cette revue Cochrane avait pour but d’évaluer l'efficacité et la sécurité des programmes de formation des parents pour la prise en charge des coliques infantiles, et d’identifier le contenu et les caractéristiques pédagogiques de ces programmes.

Études incluses
Cette revue a identifié sept petits essais contrôlés randomisés pertinents (un type d'expérience dans lequel les participants sont répartis au hasard dans deux groupes ou plus), avec 1 187 participants. Toutes les études portaient sur des nourrissons de moins de quatre mois. La durée des interventions était variable, la plus courte étant de six jours et la plus longue de trois mois. Quatre études ont été menées aux États-Unis, une au Canada, une aux Pays-Bas et une en Iran. Quatre études ont indiqué leurs sources de financement, qui comprenaient des instituts de recherche nationaux, des fondations et des sociétés de nutrition.

Cinq des études ont comparé un programme de formation des parents à un témoin (rassurer, ne pas intervenir ou bercer le bébé dans son berceau). L'une de ces études a également comparé les programmes de formation à un troisième groupe qui recevait un siège pour bébé spécialisé. Une étude a comparé un programme de formation des parents à un régime d'exclusion du lait. La dernière étude a comparé un programme de formation des parents au même programme de formation des parents plus emmaillotage. Les détails sur le contenu de la formation étaient limités, mais la plupart des interventions étaient généralement axées sur l'un des éléments suivants ou sur une combinaison de ceux-ci : techniques apaisantes pour les nourrissons en pleurs (six études) ; conseils généraux sur les soins, y compris le sommeil (quatre études) ; conseils sur l'alimentation (deux études) ; réduction du stress et conseils empathiques aux parents (deux études) ; et conseils sur l'interaction positive par le jeu (une étude).

Résultats
Nous avons trouvé des données probantes suggérant que les programmes de formation des parents pourraient réduire le temps de pleurs des nourrissons par rapport à un contrôle. Cependant, les données probantes soutenant ce résultat proviennent de trois petites études seulement (157 nourrissons) qui souffraient d'une série de faiblesses. Nous avons donc considéré que la certitude globale de ces conclusions était faible. Nous avons trouvé des données probantes dans une petite étude (20 nourrissons) suggérant que la durée des pleurs à la fin de la formation était plus courte pour les nourrissons qui recevaient une préparation avec exclusion de lait ou à base de lait de soja par rapport aux nourrissons dont les parents avaient été formés. Pour les comparaisons «Formation des parents par rapport à un siège bébé spécialisé» et «Formation des parents plus emmaillotage», nous n’avons pas trouvé de données utilisables à partir desquelles tirer des conclusions.

Aucune des études incluses n'a explicitement rapporté la survenue d'effets indésirables avec la formation des parents.

Conclusions des auteurs
Bien que nos analyses suggèrent que la durée des pleurs pourraient être réduites chez les nourrissons dont les parents ont suivi des programmes de formation parentale, la certitude des données probantes est faible. D’autres essais contrôlés randomisés mieux conçus sont nécessaires pour répondre aux questions sur l'efficacité et la sécurité des programmes de formation des parents pour la prise en charge des coliques infantiles.

Conclusions des auteurs: 

Il existe peu de données probantes sur l'efficacité et la sécurité des programmes de formation des parents pour la prise en charge des coliques infantiles. Malgré une seule méta-analyse montrant que la formation des parents pourrait réduire la durée de pleurs des nourrissons, par rapport au groupe témoin, la certitude des données probantes était faible. Les données probantes pour les autres comparaisons étaient rares. Nous n'avons pas été en mesure d'identifier de manière exhaustive le contenu et les attributs pédagogiques des programmes inclus en raison d'un manque d'information dans les rapports d'étude. D'autres ECR sont nécessaires : ils devraient définir clairement les interventions pour assurer la reproductibilité, aborder toutes les mesures appropriées de résultats et minimiser le risque de biais afin d'évaluer définitivement le rôle des programmes de formation des parents dans la prise en charge des coliques infantiles.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les coliques infantiles ont un effet sur les nourrissons et leurs parents, qui s'épuisent et s'inquiètent en tentant de réconforter leur enfant. Des approches courantes se sont concentrées sur des traitements physiques pour réduire les symptômes, avec des données probantes non concluantes quant à leur efficacité. Une approche alternative vise à fournir une formation, un soutien et des interventions psychologiques aux parents. Cette approche est connue sous le nom de programmes de formation des parents. Les programmes peuvent inclure des techniques d’apaisement, des conseils pour l'alimentation ou la normalisation du matériel sous toutes ses formes. Le format d'enseignement peut varier entre les cours en face à face, l'apprentissage en ligne, les documents imprimés, les visites à domicile et le soutien et conseil à distance. Ici, nous visons à rassembler les données probantes sur l'efficacité de ces interventions et à examiner leur efficacité dans la réduction des symptômes de coliques infantiles et des niveaux d'anxiété des parents, ainsi que leur innocuité.

Objectifs: 

1. Évaluer l'efficacité et la sécurité des programmes de formation des parents pour la prise en charge des coliques chez les nourrissons de moins de quatre mois.
2. Identifier le contenu et les caractéristiques pédagogiques de ces programmes publiés.

La stratégie de recherche documentaire: 

En juin 2019, nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, Embase, 13 autres bases de données et deux registres d'essais. Nous avons également effectué des recherches manuelles dans des résumés de conférences, inspecté les références des études incluses et contacté des spécialistes du domaine pour plus d'essais.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) et les essais quasi-randomisés étudiant l'efficacité de toute forme de programme de formation parentale, seule ou en combinaison, par rapport à une ou plusieurs autres interventions ou par rapport à un contrôle, sur les coliques infantiles.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont, de manière indépendante, sélectionné les études à inclure, extrait les données et évalué le risque de biais des études incluses. Nous avons utilisé Review Manager 5 pour analyser les données. Nous avons évalué la certitude des données probantes en utilisant la méthode GRADE.

Résultats principaux: 

Notre recherche a permis d’identifier 6 064 documents, parmi lesquels nous en avons sélectionné 20 pour l’examen du texte intégral. Parmi ceux-ci, nous avons identifié sept études comptant 1 187 participants répondant à nos critères d'inclusion. Toutes les études portaient sur des nourrissons de moins de quatre mois souffrant de coliques infantiles. Quatre études ont été menées aux États-Unis, une au Canada, une aux Pays-Bas et une en Iran. Quatre études ont indiqué leurs sources de financement, qui comprenaient des instituts de recherche nationaux, des fondations et des sociétés de nutrition. Cinq études ont évalué la formation des parents par rapport à un groupe témoin ayant reçu du réconfort ou des soins de routine ; et parmi celles-ci, une étude était à trois bras et examinait également l'efficacité de l'utilisation d'un siège bébé spécialisé. Une étude a examiné les programmes de formation des parents par rapport à un régime avec exclusion du lait et une étude a évalué un programme de formation des parents par rapport au même programme de formation plus emmaillotage. La durée des interventions était variable, la plus courte étant de six jours et la plus longue de trois mois.

En général, la plupart des études avaient un faible nombre de participants et présentaient un risque élevé de biais, en particulier de biais de sélection, de biais de performance et d'effet placebo.

Nous n'avons pas pu compléter l'analyse qualitative prévue (objectif 2) en raison du manque de données dans les rapports d'étude et du fait que nous n’ayons pas obtenu d’informations supplémentaires après nos demandes auprès des auteurs. A la place, nous avons effectué une analyse descriptive du contenu à partir de l'information limitée dont nous disposions. Les interventions de formation des parents étaient axées sur l'un des éléments suivants ou sur une combinaison de ceux-ci : techniques d’apaisement des nourrissons en pleurs (six études) ; conseils généraux sur les soins, y compris le sommeil (quatre études) ; conseils pour l'alimentation (deux études) ; programme de réduction du stress et d'empathie pour les parents (deux études) ; et conseils sur l'interaction positive par le jeu (une étude). Une étude a enseigné le " soin kangourou ", une forme spécifique de câlins peau à peau. Les groupes témoins consistaient à rassurer le nourrisson (deux études), à conseiller sur la manière de bercer le bébé dans son berceau (une étude) ou à ne pas intervenir (deux études).

La formation des parents par rapport au contrôle
Nous avons effectué une méta-analyse à l'aide des données de trois études (157 nourrissons) ayant évalué le critère de jugement principal suivant : " durée des pleurs à la fin de la période d'étude ". La formation des parents a été plus efficace que le contrôle : différence moyenne (DM) de -113,58 min/j, intervalle de confiance (IC) à 95 % de -144,19 min/j à -82,96 min/j ; données probantes de faible certitude (rétrogradées en raison de l'imprécision et de certaines préoccupations quant au risque de biais).

Formation des parents par rapport au siège bébé spécialisé
Une étude (38 participants) n'a pas trouvé de différence dans la durée moyenne de pleurs à la fin de la période d’étude entre le groupe de formation des parents et le groupe avec siège bébé spécialisé, mais n'a pas rapporté de chiffres précis.

Formation des parents par rapport à l’utilisation d’une formule avec exclusion de lait ou à base de lait de soja
Une étude (20 participants) comparant la formation des parents à l’utilisation d’une formule avec exclusion du lait ou à base de lait de soja a révélé que la durée des pleurs à la fin de l'étude était de 2,03 heures contre 1,08 heure, respectivement.

Formation des parents par rapport à la formation des parents et emmaillotage
Une étude (398 participants) comparant la formation des parents par rapport à la même intervention plus la formation sur la façon d'emmailloter un nourrisson n'a pas rapporté de données distinctes pour chaque groupe.

Aucun effet indésirable n'a été signalé, mais aucun étude ne les a explicitement rapportés.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Carole Lescure et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.