Le gel de dextrose par voie orale pour le traitement des nouveau-nés avec un faible taux de glucose dans le sang

Question de la revue : pour les nouveaux-nés hypoglycémiques, le gel de dextrose par voie orale est-il plus efficace qu'un placebo, qu'une absence de traitement ou que d'autres traitements actifs dans la correction de l'hypoglycémie et la réduction des troubles du développement neurologique à long terme ?

Contexte : Un niveau bas de glucose dans le sang chez les nouveaux-nés est un phénomène courant et survient fréquemment chez certains groupes à risque (les nourrissons nés de mères diabétiques, les nouveaux-nés prématurés, les nourrissons de petite et de grande taille). Les nourrissons présentant un faible taux de glucose dans le sang sont exposés à un risque plus élevé de problèmes de croissance plus tard dans l'enfance. Par conséquent, des traitements actifs sont généralement utilisés pour traiter ces nourrissons, et ces traitements nécessitent souvent l'utilisation de lait maternisé ou l'admission en unité néonatale, entraînant une séparation temporaire avec la mère.

Caractéristiques de l'étude : deux essais à ce jour ont évalué l'utilisation du gel de dextrose pour inverser les niveaux bas de glucose dans le sang, tandis que le bébé reste aux soins de la mère ; ces études portaient sur un total de 312 nourrissons. Les chercheurs ont massé du gel de dextrose à l'intérieur de la joue d'un nourrisson ; ils ont fourni une alimentation normale pour 157 de ces nourrissons et du gel placebo plus une alimentation normale, ou une alimentation normale seule, pour 155 nourrissons.

Résultats principaux : les résultats suggèrent que le gel de dextrose permet de ne pas séparer les mères et les nourrissons, et qu'il est efficace dans l'amélioration du taux d'alimentation par allaitement après la sortie de l'hôpital. Les chercheurs n'ont rapporté aucun effet indésirable lorsque le gel de dextrose était administré aux nourrissons et aucun effet sur le développement à l'âge de deux ans.

Cette revue est limitée par le manque de données concernant les critères de jugement importants de l'efficacité du traitement pour les épisodes de faible taux de glucose dans le sang et les effets sur les lésions cérébrales. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour répondre à ces questions importantes.

Le gel de dextrose appliqué à l'intérieur de la joue est un traitement simple et sûr pour les premiers soins des nourrissons présentant un faible taux de glucose dans le sang.

Qualité des preuves : la qualité globale des preuves était de très faible à modérée. Les raisons pour lesquelles nous avons abaissé la qualité des preuves incluent des imprécisions (variation dans les données), le biais de publication (des preuves fondées sur des données provenant d'un seul essai ; une publication sous forme de résumé uniquement), et un manque de détails pour permettre un jugement quant au risque de biais et / ou niveaux élevés de désaccord pour un critère de jugement en particulier.

Conclusions des auteurs: 

Le traitement des nourrissons atteints d'hypoglycémie néonatale avec un gel de dextrose à 40 % réduit l'incidence de la séparation mère-enfant pour le traitement et augmente la probabilité d'un allaitement complet après la sortie de l'hôpital par rapport au gel placebo. Aucune preuve ne suggère la survenue d'effets indésirables au cours de la période néonatale ou à deux ans d'âge corrigé. Le gel de dextrose par voie orale doit être considéré comme traitement de première ligne pour les nourrissons atteints d'hypoglycémie néonatale.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'hypoglycémie néonatale, une pathologie courante, peut être associée à une lésion cérébrale. Elle est fréquemment prise en charge en fournissant une source alternative de glucose aux nourrissons, avec du lait maternisé administré par voie entérale ou une solution de dextrose administrée par voie intraveineuse. Cela nécessite souvent que la mère et le bébé soient soignés dans des environnements distincts et peut ainsi empêcher l'allaitement maternel. Le gel de dextrose est simple et peu coûteux et peut être administré directement dans la muqueuse buccale pour une correction rapide de l'hypoglycémie, associé à la poursuite des soins maternels et de l'allaitement.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité du gel de dextrose dans la correction de l'hypoglycémie et dans la réduction des troubles du développement neurologique à long terme.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans MEDLINE, EMBASE, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), le Cumulative Index to Nursing and Allied Health Literature (CINAHL) et Web of Science depuis leur création jusqu'en février 2016. Nous avons également effectué des recherches sur le réseau des essais cliniques internationaux et des recherches manuelles sur les actes de réunions scientifiques spécifiques.

Critères de sélection: 

Les études randomisées et quasi-randomisées comparant le gel de dextrose à un placebo, à l'absence de traitement ou à d'autres thérapies pour le traitement d'hypoglycémie néonatale.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué la qualité des essais, ont extrait les données de manière indépendante et n'ont pas évalué les publications pour lesquelles ils étaient eux-mêmes les auteurs.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus deux essais portant sur 312 nourrissons. Aucune donnée n'était disponible concernant la correction de l'hypoglycémie pour chaque événement hypoglycémique. Nous n'avons trouvé aucune preuve démontrant une différence entre le gel de dextrose et un gel placebo pour les troubles neurosensoriels majeurs après un suivi de deux ans (risque relatif (RR) 6,27, intervalle de confiance à 95 % (IC) 0,77 à 51,03 ; un essai, n = 184 ; qualité des preuves de très faible qualité). Le gel de dextrose par rapport à un placebo ou à l'absence de gel n'a pas modifié la nécessité d'un traitement par voie intraveineuse pour l'hypoglycémie (RR typique de 0,78, IC à 95 % 0,46 à 1,32 ; deux essais, 312 nourrissons ; qualité des preuves de très faible qualité). Les nourrissons traités avec le gel de dextrose étaient moins susceptibles d'être séparés de leurs mères pour le traitement de l'hypoglycémie (RR 0,54, IC à 95 % 0,31 à 0,93 ; un essai, 237 nourrissons ; preuves de qualité modérée) et étaient plus susceptibles d'être exclusivement allaités après la sortie de l'hôpital (RR 1,10, IC à 95 % 1,01 à 1,18 ; un essai, 237 nourrissons ; preuves de qualité modérée). L'augmentation estimée de la concentration de glucose dans le sang suite au gel de dextrose était de 0,4 mmol / l (IC à 95 % -0,14 à 0,94 ; un essai, 75 nourrissons). Dans un essai, les chercheurs n'ont pas rapporté de résultats indésirables (n = 237 nourrissons).

Notes de traduction: 

Post-édition : Justine Marcoux (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.