Interventions adaptées pour surmonter des obstacles identifiés au changement : effets sur les pratiques professionnelles et sur la santé publique

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les interventions mises en oeuvre pour modifier la pratique professionnelle sont des interventions planifiées à la suite d'une enquête sur les facteurs qui expliquent la pratique professionnelle actuelle et les raisons de la résistance à un changement de pratique. On parlera d'obstacle au changement à propos de ces facteurs. Les obstacles peuvent varier en fonction des contextes de soins médicaux, les groupes de professionnels de la santé ou les tâches cliniques. Il est largement admis que les efforts pour modifier les pratiques professionnelles ont une plus faible probabilité de succès si ces obstacles ne sont pas identifiés et pris en compte.

Dans une revue précédente qui a inclus 15 études, nous n'avons pas pu conclure que les interventions sur mesure étaient efficaces. Cependant, d'autres études ont été publiées sur ce sujet et nous avons donc intégré les nouvelles études lors de la mise à jour de la revue.

Nous avons inclus 26 études dans la nouvelle revue. Les résultats indiquent que les interventions adoptées peuvent modifier les pratiques professionnelles. Pour l'instant, il n'y a pas suffisamment de preuves sur les approches les plus efficaces pour l'adaptation des interventions, y compris comment les obstacles doivent être identifiés et comment les interventions doivent être choisies pour surmonter les obstacles. En outre, il n'existe pas de preuves sur la rentabilité des interventions adoptées en comparaison avec d'autres interventions visant à modifier les pratiques professionnelles. Par conséquent, il est raisonnable de recourir dans la pratique à des interventions adoptées qui soient de faible coût ; des preuves sur la rentabilité des méthodes alternatives d'adaptation sont nécessaires avant de pouvoir justifier l'utilisation d'approches d'adaptation plus couteuses.

Conclusions des auteurs: 

Les interventions adoptées en fonction d'obstacles identifiés sont plus susceptibles d'améliorer la pratique professionnelle par rapport à l'absence d'intervention ou la diffusion de directives. Cependant, les méthodes utilisées pour identifier les obstacles et les barrières des interventions doivent être perfectionnées afin de les surmonter. Des recherches sont encore nécessaires pour déterminer l'efficacité des interventions adoptées en comparaison avec d'autres interventions.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Dans la version précédente de cette revue, l'efficacité des interventions adaptées aux obstacles pour le changement avait été jugée incertaine.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des interventions adoptées pour surmonter les obstacles identifiés au changement, sur la pratique professionnelle ou la santé des patients.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour cette mise à jour, en plus du registre et des dossiers en cours EPOC, nous avons cherché dans les bases de données suivantes, sans restriction de langue et d'origines jusqu'à août 2007 : MEDLINE, EMBASE, CINAHL, BNI et HMIC. Nous avons cherché dans le registre national de recherche jusqu'à novembre 2007.  Nous avons entrepris des recherches supplémentaires jusqu'en octobre 2009 pour identifier des essais potentiellement éligibles, publiés ou en cours.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) d'interventions adoptées pour identifier des obstacles au changement identifiés prospectivement. Ces essais devaient avoir rendu compte de mesures objectives de la pratique professionnelle ou de résultats des soins médicaux et avoir appliqué à au moins un groupe une intervention destinée à surmonter des obstacles au changement identifiés prospectivement.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont chacun évalué la qualité et extrait des données. Nous avons effectué des analyses quantitatives et qualitatives. L' analyse quantitative avait deux éléments.

1. Nous avons effectué une méta-régression pour comparer des interventions adoptées pour éliminer des obstacles identifiés au changement, avec soit l'absence d'intervention, soit des interventions non adoptées en fonction des obstacles.

2. Nous avons effectué des analyses d'hétérogénéité pour comprendre les raisons des différences d'efficacité des interventions. Il s'agit notamment des effets liés aux éléments suivants : le risque de biais, la rétention d’information, la rigueur de l'analyse des obstacles, l'utilisation d'une théorie, la complexité des interventions et l'existence signalée de contraintes administratives.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 26 études comparant une intervention adoptée pour surmonter les obstacles au changement identifiés, avec soit l'absence d'intervention soit des interventions non adoptées en fonction des obstacles. Le degré des effets de ces études variaient aussi bien au sein des études qu'entre celles-ci.

Douze études ont présenté assez de données pour être incluses dans l'analyse quantitative. Un modèle de méta-régression a été adapté de manière à prendre en compte les cotes initiales sous forme de covariables, pour obtenir le rapport de cotes global de 1,54 (IC à 95 % 1,16 à 2,1) par analyse bayésienne et de 1,52 (IC à 95 % 1,27 à 1,82 ; P < 0,001) par analyse classique. L’analyse des sous-groupes a conclu qu'aucun des attributs d'étude examinés n'était significativement associé à l'efficacité des interventions.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.