Adénoïdectomie pour les symptômes nasaux récurrents ou chroniques chez les enfants

Les infections des voies respiratoires supérieures, se présentant comme des symptômes nasaux récurrents (écoulement nasal avec ou sans obstruction nasale), sont très courantes chez les enfants. L'ablation des végétations adénoïdes (adénoïdectomie) est une procédure chirurgicale fréquemment réalisée chez ces enfants. L'adénoïdectomie préviendrait la récurrence des symptômes nasaux.

Notre revue, qui inclut deux études (256 enfants), montre qu'il n'est pas certain que l'adénoïdectomie soit efficace chez les enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques. D'autres essais de haute qualité sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves actuellement disponibles concernant l'effet de l'adénoïdectomie sur les symptômes nasaux récurrents ou chroniques ou l'obstruction nasale seule sont peu nombreuses, non concluantes et comportent un risque significatif de biais.

Des essais de qualité évaluant l'efficacité de l'adénoïdectomie chez les enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques devraient être réalisés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'adénoïdectomie, l'ablation chirurgicale des végétations adénoïdes, est une opération ORL courante dans le monde entier chez des enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques. Une revue systématique sur l'efficacité de l'adénoïdectomie dans ce groupe spécifique n'a encore jamais été réalisée.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de l'adénoïdectomie versus la prise en charge non chirurgicale des enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ; PubMed ; EMBASE ; CINAHL ; Web of Science ; BIOSIS Previews ; Cambridge Scientific Abstracts ; mRCT et d'autres sources pour identifier des essais publiés et non publiés. La recherche la plus récente a été effectuée le 30 mars 2009.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant l'adénoïdectomie, avec ou sans drain transtympanique, versus la prise en charge non chirurgicale ou des drains transtympaniques seuls, chez des enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques. Le critère de jugement principal étudié était le nombre d'épisodes, les jours par épisode et par an avec des symptômes nasaux et la proportion d'enfants présentant des symptômes nasaux récurrents ou chroniques. Les critères de jugement secondaires étaient le nombre moyen d'épisodes, le nombre moyen de jours par épisode et par an et la proportion d'enfants présentant une obstruction nasale seule.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait des données de façon indépendante.

Résultats principaux: 

Une seule étude incluait des enfants devant se soumettre à une adénoïdectomie en raison de symptômes nasaux récurrents ou chroniques ou d'une affection de l'oreille moyenne. Dans cette étude, aucun effet bénéfique de l'adénoïdectomie n'a été mis en évidence. Le nombre de participants à l'étude était cependant limité (n = 76) et la qualité de l'étude était modérée. Le critère de jugement était la diminution du nombre d'épisodes de rhume courant. Les différences de risque n'étaient pas significatives, avec 2 % (IC de 95 % de -18 % à 22 %) et -11 % (IC de 95 % de -28 % à 7 %) après 12 et 24 mois respectivement.

Une deuxième étude incluait des enfants souffrant d'otite moyenne aiguë récurrente (n = 180). Sachant que l'otite moyenne est associée à des symptômes nasaux, le nombre de jours avec rhinite était étudié comme une mesure de résultat secondaire. La différence de risque n'était pas significative, avec -4 jours (IC de 95 % de -13 à 7 jours).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.