Combinaison d'almitrine-raubasine pour le traitement de la démence

Les preuves actuellement disponibles sont insuffisantes pour établir les effets de la combinaison d'almitrine et de raubasine (Duxil) dans la démence.
Le Duxil est décrit comme possédant plusieurs propriétés potentiellement bénéfiques dans la démence. L'objectif de cette revue était d'identifier des essais randomisés comparant du Duxil à un contrôle chez des patients atteints de démence. Trois essais ont été identifiés. Le Duxil avait des effets bénéfiques significatifs en termes d'amélioration de la fonction cognitive, mais la faible qualité méthodologique des essais inclus, le nombre d'essais limité et le biais de publication probable ne nous ont pas permis d'identifier suffisamment de preuves pour recommander l'utilisation systématique de Duxil dans le traitement des patients atteints de démence. D'autres essais randomisés à grande échelle et de qualité supérieure sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

La faible qualité méthodologique des essais inclus, le nombre d'essais limité et le biais de publication probable ne nous ont pas permis d'identifier suffisamment de preuves pour recommander l'utilisation systématique de Duxil dans le traitement des patients atteints de démence. Des essais contrôlés randomisés de haute qualité et à grande échelle sont nécessaires afin de confirmer ou de réfuter ces résultats.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La combinaison d'almitrine-raubasine (commercialisée sous le nom de Duxil) est considérée comme un traitement alternatif dans la démence.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité clinique et l'innocuité du Duxil dans le traitement des patients atteints de démence.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les autres troubles cognitifs (désormais connu sous le nom d'ALOIS) (septembre 2009), la China Biological Medicine Database (CBM-disc 1979 à décembre 2009), la Chinese National Knowledge Infrastructure (www.cnki.net 1979 à décembre 2009) et le Stroke Trials Registry à l'adresse www.strokecentre.org/trials/index.aspx. Nous avons examiné les références bibliographiques pertinentes afin d'identifier des essais supplémentaires et contacté l'auteur principal des essais identifiés afin d'obtenir d'autres références et des données non publiées. Nous avons également contacté la société pharmaceutique qui fabrique le Duxil (Servier Pharmaceutical Co Ltd) afin d'obtenir des données non publiées supplémentaires.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés étudiant l'efficacité et l'innocuité du Duxil dans la démence ont été inclus, indépendamment de l'assignation en aveugle, du statut de publication ou de la langue. Lorsque l'essai était de type croisé, seules les données de la première période ont été incluses.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont sélectionné les essais à inclure, évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Trois essais portant sur un total de 206 participants atteints de démence vasculaire ont été inclus. Après évaluation, nous avons considéré que ces trois études présentaient un risque de biais élevé. Lors de l'analyse combinée de ces essais, un effet bénéfique significatif du Duxil était observé en termes d'amélioration de la fonction cognitive mesurée par le MEEM (DMP de 2,04, IC à 95 %, entre 1,43 et 2,66). Les essais inclus ne rapportaient aucune donnée concernant le comportement et les décès à la fin du traitement et du suivi. Deux essais ne rapportaient aucune amélioration des performances fonctionnelles mesurées par les ADLVQ (DMP de -1,68 ; IC à 95% entre -3,70 et 0,35). Les trois essais inclus décrivaient les événements indésirables dans le détail et aucune différence statistiquement significative n'était observée entre les essais (rapport des cotes de 4,84, IC à 95 %, entre 0,55 et 42,67). La perturbation du comportement, la qualité de vie et le fardeau pour les soignants n'étaient pas évalués dans les essais inclus.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.