Comparaison des soins prénataux de groupe et conventionnels pour les femmes

Les soins prénataux sont l'un des services de santé les plus importants fournis pour les femmes enceintes partout dans le monde. Dans la plupart des pays occidentaux, les soins pendant la grossesse consistent traditionnellement en un calendrier de visites individuelles chez une sage-femme, un obstétricien ou un médecin généraliste (MG) dans un hôpital ou une clinique. Une autre façon de fournir des soins pendant la grossesse implique une approche de groupe plutôt qu'une approche individualisée. Les soins prénataux ou de grossesse de groupe ont été développés aux Etats-Unis dans un modèle appelé CenteringPregnancy. Les soins sont fournis par une sage-femme ou un obstétricien à des groupes de 8 à 12 femmes d'âge gestationnel similaire. Les groupes se réunissent 8 à 10 fois au cours de la grossesse selon le calendrier habituel de visites, avec des sessions de 90 à 120 minutes. Tous les soins de grossesse sont fournis dans ce cadre de groupe en intégrant les bilans de santé prénataux conventionnels avec des informations, de l'éducation et un soutien mutuel.

Nous avons réalisé une revue systématique des essais qui comparent les effets des soins de grossesse de groupe aux effets des soins individuels conventionnels sur les critères de jugement psychosociaux, physiologiques, de l'accouchement et de la naissance pour les femmes et leurs bébés mais aussi sur la satisfaction du personnel de santé. Quatre essais contrôlés randomisés (portant sur 2 350 femmes) ont été inclus : deux ont été menés aux États-Unis, un en Suède et un en Iran. Nous n'avons trouvé aucune différence entre les femmes ayant reçu des soins de groupe pendant la grossesse et les femmes ayant reçu des soins individuels en termes de critères de jugement de la grossesse importants comme la naissance prématurée, le poids de naissance ou le décès du bébé. Les femmes ayant participé aux soins de grossesse de groupe n'étaient pas plus susceptibles de commencer à allaiter que celles ayant reçu des soins classiques. Dans un des essais, les femmes ayant participé aux soins de groupe pendant la grossesse ont qualifié leur satisfaction de similaire à celle des femmes qui avaient reçu des soins individuels.

Des différences majeures ont été notées entre les essais. Un essai ciblait des jeunes femmes de 14 à 25 ans dans un cadre avec de nombreuses femmes afro-américaines ayant des ressources financières limitées. L'objectif principal était de réduire les comportements à risque concernant le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et les infections sexuellement transmissibles. Un autre essai portait principalement sur la préparation de la famille dans un cadre militaire, et une autre se concentrait sur la satisfaction des femmes et l'aspect émotionnel de leurs soins.

Cette revue est limitée en raison du petit nombre d'études et de femmes, avec une seule étude contribuant à 42 % en nombre de femmes. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si les soins de groupe durant la grossesse sont associés à des bénéfices significatifs.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves disponibles suggèrent que les soins prénataux de groupe sont acceptables pour les femmes et qu'ils ne sont pas associés à des résultats indésirables pour elles ou pour leurs bébés. Aucune différence dans le taux de naissances prématurées n'a été rapportée lorsque les femmes recevaient des soins prénataux de groupe. Cette revue est limitée en raison du petit nombre d'études et de femmes et parce qu'une étude a contribué à 42 % en nombre de femmes. La plupart des analyses sont basées sur une seule étude. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si les soins prénataux de groupe sont associés à un bénéfice significatif en termes d'accouchement prématuré ou de poids de naissance.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les soins prénataux sont l'un des principaux services de santé préventifs utilisés partout dans le monde. Dans la plupart des pays occidentaux, les soins prénataux consistent traditionnellement en un calendrier de visites individuelles chez un prestataire de soins. Une autre façon de fournir des soins prénataux implique l'utilisation d'un groupe.

Objectifs: 

1. Comparer les effets des soins prénataux de groupe aux soins conventionnels sur les critères de jugement psychosociaux, physiologiques, l'accouchement et la naissance pour les femmes et leurs bébés.

2. Comparer les effets des soins prénataux de groupe et des soins prénataux conventionnels sur la satisfaction des prestataires de soins.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (31 octobre 2014), contacté des experts dans le domaine et examiné les références bibliographiques des études trouvées.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant les soins prénataux de groupe aux soins prénataux conventionnels publiés, non publiés et en cours ont été inclus. Les essais randomisés en grappes étaient éligibles, et un a été inclus. Les essais croisés n'étaient pas éligibles.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment évalué les essais à inclure et le risque de biais et extrait les données ; tous les auteurs de la revue ont vérifié l'exactitude des données.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus quatre études (2 350 femmes). Le risque global de biais pour les études incluses a été jugé acceptable dans deux études et bon dans deux études. Aucune différence statistiquement significative n'a été observée entre les femmes recevant des soins prénataux de groupe et celles recevant des soins prénataux individuels conventionnels pour le critère principal de la prématurité (risque relatif (RR) 0,75, intervalle de confiance 95 % (IC) 0,57 à 1,00 ; trois essais ; N = 1 888). La proportion de bébés de faible poids à la naissance (inférieur à 2 500 g) était similaire entre les groupes (RR = 0,92, IC à 95 % 0,68 à 1,23 ; trois essais ; N = 1 935). Aucune différence entre les groupes n'a été notée pour les autres critères de jugement principaux : petit pour l’âge gestationnel (RR = 0,92, IC à 95 % 0,68 à 1,24 ; deux essais ; N = 1473) et la mortalité périnatale (RR = 0,63 IC à 95 % de 0,32 à 1,25 ; trois essais ; N = 1943).

La note de satisfaction était légèrement plus élevée chez les femmes qui avaient été assignées aux soins prénataux de groupe, mais cette différence de 5 points n'est pas cliniquement significative sur l'échelle utilisée (différence moyenne de 4,90, IC à 95 % 3,10 à 6,70 ; une étude ; N = 993). Aucune différence en termes d'admission en soins intensifs néonataux, de démarrage de l'allaitement maternel ou d'accouchement spontané par voie basse n'a été observée entre les groupes. Plusieurs critères de jugement liés au stress et à la dépression ont été rapportés dans un essai. Aucune différence entre les groupes n'a été observée pour ces critères de jugement.

Il n'y avait pas de données disponibles sur les effets des soins prénataux de groupe sur la satisfaction des prestataires de soins.

Nous avons utilisé l’approche GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) pour évaluer les preuves pour sept critères de jugement pré-indiqués ; la qualité des résultats varie de basse (taux de mortalité périnatale) et moyenne (naissance prématurée, faible poids de naissance, admission en unité néonatale de soins intensifs, initiation de l’allaitement maternel) à haute (satisfaction vis-à-vis des soins prénataux, accouchement par voie basse spontané).

Notes de traduction: 

Post-édition : Marie Bouchet (M2 ILTS, Université Paris Diderot)

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.