L'examen des références bibliographiques pour trouver des études pertinentes pour les revues systématiques

Les revues systématiques sont des résumés synthétisant les informations disponibles sur un sujet. La stratégie la plus courante pour trouver des informations pour une revue systématique consiste à réaliser des recherches dans des bases de données bibliographiques électroniques. Afin d'augmenter la probabilité de trouver des informations importantes, les chercheurs peuvent également examiner les tables des matières des journaux et contacter des experts ou des organisations pour obtenir plus d'informations sur le sujet de la revue. Une autre stratégie pour obtenir davantage d'informations consiste à examiner les références bibliographiques des études pertinentes afin de déterminer si ces références incluent des rapports d'autres études potentiellement éligibles pour la revue. Il est important de déterminer si examiner les références bibliographiques est une stratégie rentable en terme de temps et de ressources utilisées lors de la réalisation des revues systématiques.

Nous avons trouvé 12 études évaluant si examiner les références bibliographiques était utile pour les revues systématiques. Ces études ont rapporté un éventail de résultats allant de l'identification de seulement quelques études supplémentaires (2,5 % : 2 des 79 études incluses) à l'identification de nombreuses études supplémentaires (42,7 % : 111 des 260 études incluses) en examinant les références bibliographiques. Malheureusement, aucune des études n'a examiné combien de temps ou d'argent ont été utilisés pour examiner les références bibliographiques, et il a été suggéré que cela pourrait être presque impossible à estimer.

Malheureusement, nos résultats sont basés sur des informations limitées. Les données suggèrent que lorsque les chercheurs ont des difficultés à identifier les informations recherchées, examiner les références bibliographiques pourrait être un moyen efficace pour réduire le risque de manquer des informations pertinentes.

Conclusions des auteurs: 

Il existe certaines preuves favorables à l'utilisation de l'examen des références bibliographiques afin d'identifier des études pour les revues systématiques. Toutefois, ces preuves proviennent de plans d'étude ayant de nombreuses faiblesses. Lorsque l'identification de toutes les études pertinentes au moyen d'une recherche manuelle et de recherches dans les bases de données est difficile, il semblerait prudent que les auteurs des revues examinent les listes de références pour compléter leurs recherches. Le défi pour les auteurs des revues consiste à savoir reconnaître ces situations.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Examiner les références bibliographiques afin d'identifier des études pertinentes pour les revues systématiques est fréquemment recommandé dans les manuels concernant la réalisation des revues systématiques et cette stratégie est souvent utilisée par les auteurs des revues. À ce jour, aucune revue systématique n'a explicitement examiné l'efficacité de l'examen des références bibliographiques en tant que stratégie visant à compléter les recherches électroniques.

Objectifs: 

Étudier l'efficacité de l'examen des références bibliographiques pour identifier des études pertinentes supplémentaires pour les revues systématiques. L'efficacité a été définie comme étant la proportion d'études pertinentes identifiées par les auteurs de la revue uniquement en examinant les références bibliographiques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans The Cochrane Library (numéro 3, 2008), Library and Information Science abstracts (LISA) (de 1969 à juillet 2008) et MEDLINE (de 1966 à juillet 2008). Nous avons contacté des experts en matière de méthodologie des revues systématiques et examiné les références bibliographiques des articles.

Critères de sélection: 

Les études de toute conception, évaluant l'examen des références bibliographiques en tant que stratégie de recherche pour les revues systématiques dans n'importe quel domaine. Le critère de jugement principal était l'identification d'études pertinentes supplémentaires (c'est-à-dire des études n'ayant pas été découvertes au travers d'une autre stratégie de recherche) ; les autres critères de jugement étaient les types de publications identifiés et les données relatives aux coûts (par ex. la rentabilité, le rapport coût-efficacité) de l'examen des références bibliographiques.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons résumé les données de manière descriptive.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 12 études (rapportées dans 13 publications) dans cette revue, mais l'interprétabilité et la généralisabilité de ces études est difficile et les plans d'étude utilisés étaient à risque élevé de biais. Le rendement supplémentaire (calculé en divisant les études « uniques » supplémentaires identifiées en examinant les références bibliographiques par le nombre total d'études identifiées comme étant éligibles pour l'étude) en terme d'études pertinentes identifiées au travers de l'examen des références bibliographiques variait de 2,5 % à 42,7 %. Seules deux études ont rapporté des informations à propos des études identifiées concernant le type de publication (les dissertations et les revues systématiques). Les études n'ont pas rapporté de données concernant les coûts, mais une étude a mentionné qu'il était impossible d'isoler le temps passé à examiner les références étant donné que cela a été effectué en parallèle avec l'analyse critique de chaque article, et dans cette étude les coûts n'ont pas été spécifiquement estimés.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.