Traitement des problèmes dentaires et orthodontiques chez les patients atteints de thalassémie


Question de la revue

Examiner les données probantes sur la meilleure façon de traiter les problèmes dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie.

Contexte

Les globules rouges produisent un pigment qui transporte l'oxygène appelé l'hémoglobine. Lors de thalassémie, l'hémoglobine est anormale, en raison de défauts (mutations) retrouvés chez deux types spécifiques de gènes, conduisant à la classification des thalassémies alpha (α) ou beta (β). Environ 5% de la population mondiale est porteuse de la mutation qui fait que le gène de la α-globine ne fonctionne que partiellement ou pas du tout, pour le gène de la β-globine le taux de porteurs est d'environ 1,5%, et des millions d'autres sont identifiés chaque année. Ces deux formes de thalassémie se retrouvent principalement dans la ceinture des pays qui s'étend de l'Afrique subsaharienne à l'Asie du Sud et du Sud-Est, en passant par la région méditerranéenne et le Moyen-Orient. Actuellement, en raison des déplacements de personnes d'un pays à l'autre, ces troubles se retrouvent également dans de nombreuses autres parties du monde.

Lorsque les personnes héritent de deux copies du gène muté, l'hémoglobine défectueuse dans les globules rouges ne libère pas normalement l'oxygène dans le corps, ce qui entraîne les symptômes de la thalassémie. Ces cellules défectueuses s'accumulent dans les organes et les cellules de la moelle osseuse, causant à la fois des lésions tissulaires et la mort cellulaire. Cela conduit à l'anémie, qui est une diminution des globules rouges. Le manque d'oxygène dû à l'anémie peut empêcher les organes de fonctionner normalement et, selon la gravité de la maladie, des transfusions sanguines sont souvent nécessaires pour corriger la chute des globules rouges. L'organisme tente de compenser naturellement cette anémie en augmentant le nombre de globules rouges formateurs, ce qui entraîne l'expansion des espaces de la moelle osseuse. Au niveau des os du crâne, cette expansion de la moelle osseuse entraîne des gonflements osseux anormaux provoquant ainsi une déformation des mâchoires et une mauvaise position des dents (appelée malocclusion). Des difficultés d’élocution, d’alimentation et d’apparence peuvent apparaître lors de modifications importante du visage et des mâchoires. Ces caractéristiques visibles peuvent causer de la détresse chez les personnes atteintes de thalassémie et avoir un impact négatif sur leur qualité de vie.

Comme les personnes atteintes de thalassémie doivent inévitablement se concentrer sur les conséquences graves de l'anémie sur leur état de santé générale pour survivre et sur la prise en charge des complications liées à son traitement à long terme, elles peuvent négliger les problèmes dentaires comme la carie dentaire, les maladies de gencive, les infections, etc. Par conséquent, les infections dentaires ordinaires peuvent s'aggraver et nécessiter un traitement avancé. Avant de commencer tout traitement dentaire chez les personnes atteintes de thalassémie, les praticiens doivent tenir compte à la fois de la condition sous-jacente et des effets de l'anémie qui en résulte ou de son traitement. Les traitements dentaires peuvent être particulièrement risqués chez les personnes atteintes de thalassémie qui ont subi une ablation de la rate, ce qui peut les rendre plus vulnérables aux infections.

Étant donné les effets importants des problèmes dentaires et orthodontiques sur la vie des personnes atteintes de thalassémie, il est important de trouver la meilleure façon de les traiter efficacement. Cependant, en raison du manque d'information dans la littérature scientifique, il n'y a pas de lignes directrices pour suggérer le meilleur plan de traitement. Par conséquent, nous visions à chercher les données probantes concernant le traitement des complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie et à les mettre à la disposition des professionnels de la santé ainsi que des personnes atteintes de cette affection.

Date de recherche

Les données probantes sont à jour au : 22 juillet 2019.

Caractéristiques des essais

Nous avons passé au crible les titres de 35 202 références, mais aucune d'entre elles n'a été jugée appropriée pour être incluse dans notre revue.

Résultats principaux

Des nouveaux essais cliniques randomisés de haute qualité (essais où différents traitements sont comparés et où les participants sont distribués au hasard pour l'un ou l'autre des traitements) examinant différentes options thérapeutiques pour les complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons pas pu tirer de conclusions Aucune conclusion ne peut être tirée en raison du manque de données et d'essais disponibles. Cette revue souligne la nécessité d'effectuer des essais contrôlés randomisés de haute qualité et de produire des rapports appropriés sur l'efficacité des diverses modalités de traitement des complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La thalassémie est une anomalie quantitative de l'hémoglobine causée par des mutations des gènes contrôlant la production d'alpha ou de bêta-globines. Les chaînes globulaires anormalement non appariées causent l'anémie hémolytique en endommageant les membranes et la mort cellulaire dans les systèmes organiques ainsi qu’en détruisant les précurseurs érythroïdes dans la moelle osseuse. La prise en charge tout au long de la vie des effets généraux de la thalassémie sur la santé des personnes atteintes constitue en soi un défi de taille, et le fait de ne pas traiter les complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie aggrave le fardeau que cette maladie représente pour la santé publique, les finances et la vie personnelle. Il existe un manque des lignes directrices fondées sur des données probantes à l'intention des demandeurs de soins et des fournisseurs de soins pour traiter au mieux ces complications dentaires et orthodontiques de la thalassémie, ce que la présente revue vise à aborder.

Objectifs: 

L'objectif principal de cette revue était d'évaluer différentes méthodes pour traiter les complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons fait des recherches dans le registre des essais sur les hémoglobinopathies des groupes Cochrane sur la fibrose kystique et sur les désordres génétiques, compilé à partir de recherches dans des bases de données électroniques et de recherches manuelles à propos de revues scientifiques et de résumés de conférences. Nous avons fait des recherches dans les listes de références d'articles et de revues scientifiques pertinents.

Date de la dernière recherche : 1er août 2019.

Nous avons également effectué des recherches dans neuf bases de données en ligne (PubMed, Google Scholar, ClinicalTrials.gov, WHO International Clinical Trials Registry Platform, Literature in the Health Sciences in Latin America and the Caribbean database, African Index Medicus, Index Medicus for South East Asia Region, Index Medicus for the Eastern Mediterranean Region, Indexing of Indian Medical Journals). Nous avons consulté les listes de références d'articles et de revues pertinents et avons communiqué avec des hématologues, des experts en dentisterie, des organisations, des compagnies pharmaceutiques et des chercheurs travaillant dans ce domaine.

Date de la dernière recherche : 22 juillet 2019.

Critères de sélection: 

Nous avons cherché les essais contrôlés randomisés, publiés ou non, évaluant le traitement des complications dentaires et orthodontiques chez les personnes atteintes de thalassémie, quels que soient leur phénotype, leur gravité, leur âge, leur sexe et leur origine ethnique.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de cette revue ont examiné 35 202 titres à partir des résultats de recherche. Quatre essais contrôlés randomisés différents ont été identifiés, dont l'un semblait potentiellement pertinent. Après un examen plus approfondi, cet essai n'a pas été jugé admissible à l'inclusion.

Résultats principaux: 

Nous n'avons pas pu trouver des essais pertinents à inclure dans la revue.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Sophie Arpin et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.