Le provision et l’utilisation des services prénataux de routine

Objectif de la revue

L'objectif de cette synthèse de données probantes qualitatives Cochrane est d'explorer les points de vue et les expériences des femmes et des professionnels de santé en matière de soins prénataux. Nous avons recueilli et analysé toutes les études qualitatives pertinentes pour répondre à cette question. Nous avons inclus 85 études.

Cette synthèse est liée aux revues Cochrane sur l'efficacité des différents modèles de soins prénataux. La synthèse a été conçue pour étayer les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé en vue d'une expérience positive de la grossesse.

Messages principaux

Trois domaines de soins prénataux sont importants pour les femmes et les prestataires de services dans toutes les régions du monde. Il s'agit de la nécessité de reconnaître et de prendre en compte le contexte socioculturel dans lequel les soins sont dispensés ; de veiller à ce que l’offre de services soit appropriée, accessible, acceptable et de haute qualité ; et ce qui importe pour les femmes et les professionnels, ceux sont la personnalisation du soutien, l’information et la sécurité.

Qu’avons nous étudié dans cette revue?

Les soins prénataux sont les soins de santé que reçoivent les femmes enceintes. Pendant les visites prénatales, les femmes enceintes bénéficient d'un soutien, d'un réconfort et d'informations sur la grossesse et l'accouchement, ainsi que de tests et d'examens pour savoir si elles et leur bébé sont en bonne santé. Si des questions ou des problèmes émergent, ils peuvent être pris en charge lors des visites. Au besoin, les femmes peuvent être référés vers d'autres professionnels de santé. Différents types de professionnels de santé peuvent dispenser des soins prénataux. Il s'agit notamment des sages-femmes, des médecins, des infirmières et, parfois, des accoucheuses traditionnelles.

L'Organisation Mondiale de la Santé recommande que toutes les femmes enceintes reçoivent des soins prénataux, mais les femmes enceintes n’y ont pas toujours recours. C'est peut-être parce qu'elles n’en perçoivent pas l’intérêt, ou parce qu'elles ne peuvent pas se rendre dans les lieux où sont dispensés ces soins. C'est peut-être aussi parce que les soins prénataux qu'elles reçoivent sont de mauvaise qualité ou parce qu'elles sont mal prises en charge lorsqu'elles cherchent à en bénéficier. En examinant des études sur les points de vue et les expériences des femmes et des professionnels de santé en matière de soins prénataux, nous avons cherché à en apprendre davantage sur ce qui pourrait aider les femmes à recourir aux soins prénataux et ce qui pourrait les empêcher d'y recourir.

Quelles sont les résultats principaux de cette revue ?

Nous avons inclus 85 études dans notre synthèse. Quarante-six études ont exploré les points de vue et les expériences de femmes enceintes ou ayant accouché récemment. 17 études ont exploré les points de vue et les expériences des fournisseurs de soins (professionnels de santé, travailleurs non professionnels de santé et travailleurs de santé communautaires), et 22 études ont inclus les points de vue des femmes et des fournisseurs de soins. Les études ont été menées dans huit pays à revenus élevés, 18 pays à revenus intermédiaires et 12 pays à faibles revenus, dans des zones rurales et urbaines.

Nos résultats suggèrent que les femmes ont recours aux soins prénataux si elles trouvent qu'il s'agit d'une expérience positive qui correspond à leurs croyances et à leurs valeurs, qui leur est facile d'accès, qui est abordable et qu’elles les traitent en tant qu’individu. Elles veulent des soins qui les aident à se sentir en sécurité, elles et leur bébé, et qui sont fournis par un personnel aimable, bienveillant, sensible aux différences culturelles, souple, respectueux et qui a le temps de les soutenir et de les rassurer sur leur santé, sur leur bien-être et celui de leurs bébés. Elles apprécient également les tests et les traitements qui leur sont offerts lorsqu'elles en ont besoin, ainsi que les informations et les conseils lorsqu’ils répondent à leurs attentes.

Nos résultats suggèrent également que les professionnels de santé veulent être en mesure d'offrir ce type de soins. Ils aimeraient travailler dans des services de soins prénataux qui soient correctement financés et qui leur offrent un soutien, une rémunération, une formation et un enseignement appropriés. Ils croient que cela les aiderait à avoir suffisamment de temps pour traiter chaque femme enceinte en tant qu'individu, et à avoir les connaissances, les compétences, les ressources et l'équipement nécessaires pour bien faire leur travail.

Cette revue est-elle à jour ?

Les auteurs de la revue ont cherché des études qui ont été publiées jusqu'en février 2019.

Conclusions des auteurs: 

Cette revue a permis d'identifier les principaux obstacles et facilitateurs à l’utilisation (ou non) des femmes enceintes aux soins prénataux, et à la mise à disposition d’une offre de soins prénataux de bonne qualité (ou non) par les prestataires de soins. Il complète les revues existantes sur l'efficacité des soins prénataux et donne des indications essentielles sur les raisons pour lesquelles tel modèle de soins prénataux dispensé dans tel contexte local peut, ou non, être acceptable, accessible ou apprécié par certaines femmes enceintes et leurs familles ou communautés. Ceux qui fournissent et financent ces services devraient considérer les trois domaines thématiques identifiés par la revue comme une base pour le développement et l'amélioration de ces services. De tels développements devraient être réalisés en collaboration avec des femmes enceintes et en post partum, les membres des communautés concernées et les autres parties prenantes concernées.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les soins prénataux (SPN) sont une composante essentielle des soins de maternité. Toutefois, la qualité des soins et le taux de recours à ses soins varient considérablement d'un pays à l'autre et à l'intérieur d'un même pays. La recherche qualitative permet d'évaluer les facteurs tels que l'acceptabilité, la faisabilité, les valeurs et les croyances qui impactent l’offre de service et l’adhésion aux programmes de soins prénataux.
Cette synthèse est liée aux revues Cochrane sur l'efficacité des différents modèles de soins prénataux. Elle a été conçue pour étayer les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé en vue d'une expérience positive de la grossesse et pour fournir des propositions pour la conception et la mise en oeuvre de soins prénataux de meilleure qualité.

Objectifs: 

Identifier, évaluer et synthétiser les études qualitatives explorant :

- Les points de vue et les expériences des femmes bénéficiant de SPN ; et les facteurs influençant l’utilisation des soins prénatals découlant à partir des discours des femmes;

- Les points de vue et les expériences des fournisseurs de soins prénataux ; et les facteurs influençant leur offre de soins prénataux à partir de leurs discours.

Stratégie de recherche documentaire: 

Pour trouver des études, nous avons fait des recherches dans Ovid MEDLINE, Ovid Embase, EbscoHost CINAHL, EbscoHost PsycINFO, EbscoHost AMED, VHL LILACS et African Journals Online (AJOL) de janvier 2000 à février 2019. Nous avons fait des recherches manuelles dans les listes de références des articles inclus et vérifié le contenu de 50 revues pertinentes grâce aux alertes Zetoc reçues pendant la phase de recherche.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus des études qualitatives qui remplissaient nos critères de qualité ; qui exploraient les points de vue et les expériences des soins prénataux de routine chez les femmes en bonne santé, enceintes et en post partum, ou chez les professionnels offrant ces soins, notamment les médecins, sages-femmes, infirmières, travailleurs non spécialisés et accoucheuses traditionnelles ; et qui étaient réalisée dans tous les lieux où des soins prénataux sont offerts.
Nous avons exclu les études sur les programmes de soins prénataux conçus pour les femmes présentant des complications spécifiques. Nous avons également exclu les études sur les programmes axés uniquement sur l'éducation prénatale.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont entrepris l'extraction des données, consigné les caractéristiques de chaque étude et évalué leur qualité. Nous avons utilisé des techniques du cadre et de méta-ethnographie avec une modélisation pour coder et catégoriser les données des études. Nous avons élaboré des codes à partir des données et les avons présentées dans un tableau intitulé " Livre des codes ". Nous avons évalué la fiabilité de chaque code selon la méthode GRADE-CERQual. Nous avons utilisé ces codes pour générer des catégories super ordonnées de sens (ou domaines thématiques). Nous avons ensuite élaboré deux thèmes synthétiques regroupant ces catégories, l'un à partir des données des femmes bénéficiaires de SPN et l'autre à partir des données des fournisseurs de soins de santé. De plus, nous avons établi une correspondance entre les résultats de cette synthèse et ceux des revues Cochrane sur l’efficacité des SPN, afin d'évaluer dans quelle mesure les auteurs de ces revues ont tenu compte des facteurs comportementaux et organisationnels dans la conception et la mise en œuvre des interventions qu'ils ont testées. Nous avons également traduit les résultats en modèles logiques pour expliquer la mise en œuvre complète, partielle et nulle des SPN, en utilisant la théorie du comportement planifié.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 85 études dans notre synthèse. Quarante-six études ont exploré les points de vue et les expériences de femmes en bonne santé durant une grossesse ou en post partum, 17 études ont exploré les points de vue et les expériences des fournisseurs de soins de santé et 22 études ont intégré les points de vue des femmes et des fournisseurs de soins de santé. Les études ont été menées dans 41 pays, dont huit pays à revenus élevés, 18 pays à revenus intermédiaires et 15 pays à faibles revenus, dans des zones rurales, urbaines et semi-urbaines. Au total, nous avons élaboré 52 codes et les avons organisées en trois domaines thématiques : le contexte socioculturel (11 codes, cinq ayant une fiabilité modérée ou élevée) ; l’offre de services (24 codes, 15 ayant une fiabilité modérée ou élevée) ; et ce qui compte pour les femmes et les fournisseurs de soins de santé (17 codes, 11 ayant une fiabilité moyenne ou élevée). Le troisième domaine était subdivisé en deux domaines conceptuels : personnalisation du soutien, et l’information et la sécurité. Nous avons également élaboré deux thèmes synthétiques, en utilisant des codes ayant une fiabilité élevée ou modérée :

Pour les femmes, l'utilisation initiale ou continue des SPN dépend de la perception du fait que cela sera une expérience positive. C'est le cas lorsque sont offerts des services de proximité de bonne qualité, qui ne dépendent pas du paiement de frais supplémentaires et qui permettent une prise charge continue authentiquement personnalisée, bienveillante, attentionnée, soutenante, adaptée à la culture, flexible et respectueuse du besoin d'intimité des femmes, et qui permettent au personnel de prendre le temps nécessaire pour fournir à la femme et au bébé le soutien, les informations et le suivi clinique appropriés à leur besoins, au moment où ils en ont besoin. La perception qu'ont les femmes de l’intérêt des soins prénataux dépend de leur perception générale de la grossesse en tant qu'état sain ou à risque, et de leur réaction à la grossesse, ainsi que des normes socioculturelles locales relatives aux avantages, ou non, des soins prénataux pour les grossesses saines et pour celles présentant des complications. Le fait qu'ils continuent ou non à avoir recours aux SPN dépend de leur expérience de l’offre de services lorsqu'elles y accèdent pour la première fois.

La capacité des fournisseurs de soins de santé à offrir des soins prénataux de haute qualité, basés sur les échanges relationnels, et accessibles pour les femmes, dépend de la mise à disposition de ressources matérielles et humaines suffisantes, ainsi que du temps qui y est consacré, ce dernier devant permettre une prise de rendez-vous souple et des entretiens privés centrés sur la personne, non surchargés par des tâches d'organisation. Ces services dépendent également de normes et de valeurs organisationnelles qui valorisent la bienveillance, un personnel attentionné qui établit des liens efficaces et culturellement appropriés avec les communautés locales, qui respecte la croyance qu’ont les femmes que la grossesse est un événement normal de la vie, mais qui savent reconnaître et réagir aux complications quand elles surviennent. Les prestataires de soins de santé ont également besoin d'une formation et d'une éducation suffisantes pour bien faire leur travail, ainsi que d'un salaire adéquat, de sorte qu'ils n'aient pas besoin de demander des frais supplémentaires aux femmes et aux familles, pour compléter leur revenu ou pour financer leur matériel de base.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Alan Charissou et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.