Supplémentation en acides aminés à chaîne ramifiée pour améliorer la nutrition des nourrissons nés à terme ou prématurément

Problématique de la revue

La supplémentation en acides aminés à chaîne ramifiée (AACR) améliore-t-elle le développement physique et neurologique, ainsi que d'autres aspects de la santé, chez les nourrissons nés à terme ou prématurément ?

Contexte

Bien que la leucine, l'isoleucine et la valine - un groupe d'acides aminés essentiels - jouent un rôle important dans la nutrition néonatale, les dosages optimaux sont encore inconnus. Les nouveau-nés consomment généralement les AACR provenant du lait maternel et des laits maternisés. Les nouveau-nés qui sont traités dans les hôpitaux en raison de divers problèmes, comme pour une naissance prématurée, une asphyxie (manque d'oxygène) ou une infection, pourraient les absorber à partir de solutions de perfusion. L'absorption sous-optimale d’AACR peut être causée par une mauvaise succion et par un traitement par perfusion inapproprié, ce qui pourrait entraîner une mauvaise croissance et des troubles neurologiques. Ainsi, nous avons tenté de comprendre si la supplémentation en AACR peut améliorer la santé des nourrissons nés à terme ou prématurément.

Caractéristiques des études

Nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé éligible évaluant l'effet d'une supplémentation en AACR chez les nourrissons nés à terme ou prématurément. La consultation bibliographique s’est faite jusqu’à août 2019.

Principaux résultats et conclusions

Cette revue ne peut conclure sur l’effet d’une supplémentation en AACR sur la croissance physique et le développement neurologique des nourrissons nés à terme ou prématurément. De futures études sont nécessaires pour répondre à cette question fondamentale en néonatalogie.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé aucune donnée d'essai pour soutenir ou réfuter l'idée que la supplémentation en acides aminés à chaîne ramifiée pourrait avoir un impact, entre autres, sur le développement physique et neurologique et sur d’autres critères de jugement des nourrissons nés à terme ou prématurément.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les acides aminés à chaîne ramifiée (AACR) jouent un rôle essentiel dans la nutrition néonatale. Une supplémentation optimale en AACR pourrait améliorer le stockage des nutriments chez le nourrisson, ce qui conduirait, entre autres, à un meilleur développement physique et neurologique et d’autres critères de jugement.

Objectifs: 

Déterminer l'effet d'une supplémentation en AACR sur la croissance physique et le développement neurologique des nourrissons nés à terme ou prématurément. Nous avions prévu de faire les comparaisons suivantes : nutrition parentérale avec ou sans supplémentation en AACR ; supplémentation entérale en AACR par rapport à l’absence de supplémentation ; et tout type de supplémentation, y compris entérale, parentérale, ou à la fois entérale et parentérale par rapport à l’absence de supplémentation.

Étudier l'efficacité de la supplémentation à différents dosages évaluée dans les essais cliniques retenus.

Stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches complètes en utilisant les stratégies de recherche standard du groupe Cochrane sur la néonatologie : registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL 2016, Issue 6), MEDLINE, Embase et CINAHL (jusqu'en juillet 2016). Nous avons mis à jour la recherche avec CENTRAL (2019, numéro 8), MEDLINE, Embase et CINAHL (jusqu'en août 2019). Nous avons également effectué des recherches dans les registres d'essais cliniques et dans les références bibliographiques des articles récupérés.

Critères de sélection: 

Nous avions prévu d'inclure des essais contrôlés randomisés individuels et en grappes et quasi randomisés comparant la supplémentation en AACR à un placebo ou à l'absence de supplémentation chez les nourrissons nés à terme ou prématurément. Nous avons exclu les essais présentés uniquement sous forme de résumé et les essais croisés.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de cette revue ont évalué indépendamment l'éligibilité de toutes les études potentielles identifiées dans la stratégie de recherche. Nous avions prévu d'extraire les données à l'aide d'un formulaire standard d'extraction de données qui avait fait l'objet d'un test pilote et d'évaluer le risque de biais des études incluses en suivant les méthodes décrites dans le Manuel Cochrane pour les revues systématiques des interventions en santé. Nous avions prévu d'analyser les effets des traitements et de rapporter les estimations des effets selon des données dichotomiques ou continues avec des intervalles de confiance à 95%. Nous avions prévu d'effectuer une analyse des sous-groupes pour étudier l'hétérogénéité et de réaliser une analyse de sensibilité lorsque cela serait possible. Nous avions prévu d'utiliser la méta-analyse à effet fixe pour combiner les données lorsque cela s'avèrerait approprié. Nous avions prévu d'évaluer la qualité des données en utilisant l'approche GRADE.

Résultats principaux: 

Nous n'avons identifié aucune étude potentiellement éligible répondant aux critères d'inclusion de cette revue.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Barbara Delage et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d’origine? Merci d’adresser vos commentaires à: traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.