Thérapie complémentaire à base de clonazépam pour l'épilepsie résistante aux médicaments chez les adultes et les enfants

Problématique de la revue
Cette revue visait à évaluer l'efficacité et la tolérabilité du clonazépam lorsqu'il est utilisé comme thérapie d'appoint pour les adultes et les enfants présentant des crises d'épilepsie focales ou généralisées pharmacorésistantes, par rapport à un placebo ou un autre agent antiépileptique.

Contexte
L'épilepsie touche environ 70 millions de personnes dans le monde, et près d'un quart des patients souffrant de crises sont atteints d'épilepsie résistante aux médicaments. Le clonazépam est l'une des 1,4-benzodiazépines couramment utilisées dans la gestion de l'épilepsie, et recommandée comme traitement d'appoint de deuxième ligne pour divers types de crises. Des études antérieures ont montré que le clonazépam est efficace par rapport au placebo lorsqu'il est utilisé en complément de médicaments existants pour les personnes qui ne répondent pas suffisamment au traitement antiépileptique classique.

Méthodes de la revue
Nous avons effectué des recherches dans différentes bases de données qui contiennent des résultats d'études médicales publiées et non publiées. Nous avons prévu de n'inclure que des études contrôlées randomisées (c'est-à-dire des études dans lesquelles les participants sont répartis au hasard entre un ou plusieurs traitements), qui sont considérées comme la norme d'excellence des études expérimentales dans la littérature de recherche. Deux auteurs de l'examen ont prévu de sélectionner indépendamment les études à inclure, d'extraire les données pertinentes et d'évaluer la qualité des essais.

Principaux résultats
Nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé en double aveugle qui considère le clonazépam comme une thérapie complémentaire pour les adultes et les enfants présentant des crises d'épilepsie focales ou généralisées résistantes, de sorte que son efficacité et sa tolérabilité n'ont pas pu être analysées dans cette revue. Il est nécessaire de procéder à des essais contrôlés randomisés en double aveugle sur le clonazépam en tant que thérapie complémentaire pour l'épilepsie résistante aux médicaments.

Les données sont à jour jusqu'en juin 2019.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe pas de données probantes issue d'essais contrôlés randomisés en double aveugle pour ou contre l'utilisation du clonazépam comme thérapie complémentaire pour les adultes et les enfants présentant des crises d'épilepsie focales ou généralisées résistantes aux médicaments. Depuis la dernière version de cette revue, aucune nouvelle étude n'a été trouvée.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Il s'agit d'une mise à jour de la revue Cochrane originale publiée en 2018, numéro 5.

L'épilepsie touche plus de 70 millions de personnes dans le monde, et près d'un quart des patients souffrant de crises sont atteints d'épilepsie résistante aux médicaments. Les personnes souffrant d'épilepsie pharmacorésistante présentent des risques accrus de décès prématuré, de blessures, de dysfonctionnement psychosocial et de diminution de la qualité de vie.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et la tolérabilité du clonazépam lorsqu'il est utilisé comme traitement d'appoint pour les adultes et les enfants présentant des crises d'épilepsie focales ou généralisées pharmacorésistantes, par rapport à un placebo ou un autre agent antiépileptique.

Stratégie de recherche documentaire: 

Pour la dernière mise à jour, nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes le 4 juin 2019 : Registre des études Cochrane (CRS Web), MEDLINE (Ovid) 1946 au 3 juin 2019. Le registre des études Cochrane (CRS Web) comprend le registre spécialisé du groupe Cochrane sur l'épilepsie, le registre central des essais contrôlés Cochrane (CENTRAL) et les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés d'Embase, de ClinicalTrials.gov et du Système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'OMS.

Critères de sélection: 

Des études randomisées et contrôlées en double aveugle sur le clonazépam en traitement d’appoint chez des personnes présentant des crises résistantes focales ou généralisées, avec une période de traitement minimale de huit semaines. Les études pouvaient être de conception parallèle ou croisée.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment sélectionné les études à inclure, ont extrait les données pertinentes et ont évalué la qualité des essais. Nous avons contacté les auteurs des études pour obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Nous n'avons trouvé aucun essai contrôlé randomisé en double aveugle répondant aux critères d'inclusion.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par David Leopold-Metzger et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.