Glucocorticoïdes intra-articulaires pour la goutte aiguë

Ce résumé d’une revue Cochrane présente les connaissances tirées des recherches portant sur l'effet des infiltrations de glucocorticoïdes (dans les articulations touchées) chez les personnes souffrant de goutte aiguë. Il n'y avait pas d'essais répondant à nos critères d'inclusion, ni d'essai mesurant l'effet sur ​​la douleur, l'inflammation, le nombre d'abandons pour cause d'effets indésirables, la fonction, la qualité de vie, la réussite du traitement ou les effets indésirables graves. Les études sur les infiltrations de glucocorticoïdes dans d'autres affections qui causent des douleurs articulaires suggèrent que ce traitement peut être relativement sûr, bien toléré et efficace dans le soulagement de la douleur.

Qu'est-ce que la goutte et que sont les glucocorticoïdes intra-articulaires ?

La goutte est une maladie causée par des niveaux élevés d'acide urique dans le sang entrainant la formation de cristaux dans les articulations. Les personnes souffrant de la goutte peuvent avoir des poussées durant lesquelles certaines articulations, généralement dans le gros orteil, la cheville ou le genou, deviennent extrêmement douloureuses, chaudes, rouges et enflées. La goutte se manifeste habituellement par des crises aiguës causant des gonflements et des douleurs articulaires, mais elle peut aussi entraîner l'apparition d'une arthrite chronique. Étant donné qu'il n'y a aucun remède à la maladie, le traitement ne peut que prévenir la survenue de crises récurrentes de goutte et soulager sa forme chronique. Les crises aiguës peuvent être provoquées par un traumatisme, l'ingestion de certains médicaments (par exemple des diurétiques), l'hospitalisation, la consommation d'alcool et la chirurgie.

Les glucocorticoïdes intra-articulaires sont un médicament qui est injecté dans les articulations ; les glucocorticoïdes sont des drogues synthétiques qui ressemblent étroitement au cortisol, une hormone produite par les glandes surrénales. On utilise généralement des médicaments analgésiques ou anti-inflammatoires oraux pour traiter la goutte aiguë. Les glucocorticoïdes intra-articulaires sont utilisés si les médicaments habituels ne marchent pas ou si les personnes ne sont pas en mesure de prendre les médicaments habituels en raison d'autres problèmes de santé.

Bien que nous ne soyons pas parvenus à trouver des essais contrôlés ayant comparé des glucocorticoïdes intra-articulaires à un placebo ou à un autre traitement, des essais sur les glucocorticoïdes intra-articulaires pour d'autres affections, notamment l'arthrose (dont certains incluent des gens ayant d'autres types de cristaux dans les articulations) et la polyarthrite rhumatoïde ont constaté que ce traitement est efficace et sûr. Il est probable que ces résultats soient généralisables aux personnes souffrant de goutte aiguë.

Conclusions des auteurs: 

Il n'y a pas actuellement de données issues d'essais randomisés étayant l'utilisation du traitement de glucocorticoïdes intra-articulaires dans la goutte aiguë. Les données suggèrent que les glucocorticoïdes intra-articulaires peuvent être un traitement sûr et efficace pour l'arthrose et la polyarthrite rhumatoïde. Ces résultats pourraient être généralisés aux personnes atteintes de goutte aiguë, et le traitement pourrait être particulièrement utile chez les personnes à qui les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens ou la colchicine sont contre-indiqués.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Bien que les glucocorticoïdes intra-articulaires constituent une intervention couramment utilisée dans le traitement de la goutte aiguë, il y a peu de données étayant leur innocuité et leur efficacité dans ce contexte.

Objectifs: 

Évaluer l'innocuité et l'efficacité des glucocorticoïdes intra-articulaires dans le traitement de la goutte aiguë.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons recherché des études dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library), Ovid MEDLINE et Ovid EMBASE jusqu’au 16 octobre 2012. Nous avons également passé au crible les résumés de l’American College of Rheumatology (ACR) et de la Ligue européenne contre le rhumatisme (EULAR) de 2010 à 2011 et effectué une recherche manuelle dans les références bibliographiques des articles considérés pour inclusion.

Critères de sélection: 

Les études étaient éligibles à l'inclusion si elles étaient des essais contrôlés randomisés (ECR) ou des essais cliniques contrôlés (ECC) ayant utilisé des méthodes quasi-randomisées pour assigner les participants au traitement et avaient comparé des glucocorticoïdes intra-articulaires à un autre traitement (actif ou placebo) chez des adultes atteints de goutte aiguë. Les critères de résultat sélectionnés étaient la douleur, la proportion d'abandons de participants pour cause d'événements indésirables, l'inflammation, la fonction, l'évaluation globale par le patient de la réussite du traitement, la qualité de vie et la proportion de participants ayant subi des événements indésirables graves.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de cette revue ont, de manière indépendante, sélectionné les études à inclure et planifié d'extraire les données et d'évaluer le risque de biais.

Résultats principaux: 

Aucun essai n'a été identifié qui ait évalué l'efficacité et l'innocuité de glucocorticoïdes intra-articulaires pour la goutte aiguë.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.