Les cliniques mobiles pour la santé des femmes et des enfants

Quel est l’objectif de cette revue ?

L'objectif de cette revue Cochrane était d'évaluer les effets des cliniques mobiles sur la santé des femmes et des enfants. Les chercheurs de Cochrane ont recherché et analysé toutes les études pertinentes identifiées afin de répondre à cette question.

Messages clés

La revue n'a inclus que deux études L'une des études incluses a montré que les cliniques mobiles peuvent augmenter le nombre de femmes ayant recours aux services de mammographie, bien que les coûts liés aux mammographies de dépistage pourraient être plus élevés. L'autre étude a montré que les cliniques mobiles pourraient n'avoir que peu ou pas d'effet sur les symptômes de l'asthme chez les enfants, leur utilisation de médicaments et de soins d'urgence, ou la qualité de vie des personnes s'en occupant. Des études supplémentaires sont nécessaires, y compris des études mesurant l'effet des cliniques mobiles sur les coûts et l'accès aux soins de santé, la satisfaction, la santé et le bien-être des personnes en bénéficiant.

Quel est le sujet de la revue ?

Dans de nombreux contextes, l'accès aux services de santé peut être limité pour les personnes vivant dans des régions difficiles d'accès ou lointaines. Les femmes et les enfants peuvent trouver très difficile d'accéder aux services de santé en raison de leur situation financière ou sociale.

Un moyen d'augmenter l'accès aux services de santé consiste à proposer des cliniques mobiles. Les cliniques mobiles sont des véhicules avec chauffeur, équipement médical, un professionnel de la santé tel qu'un médecin ou une infirmière, qui visitent régulièrement certaines régions afin de fournir des services de santé.

Les cliniques mobiles sont utilisées dans de nombreux pays pour offrir des services de santé aux femmes et aux enfants, tels que des soins prénataux, la vaccination des enfants, des services de planification familiale, et un dépistage du cancer du sein.

En offrant des services de santé à la communauté au moyen de cliniques mobiles, les gouvernements espèrent augmenter l'utilisation de ces services et améliorer la santé des populations. Cette revue Cochrane visait à étudier l'effet des cliniques mobiles sur l'accès et l'utilisation des services de santé et la satisfaction, la santé et le bien-être des gens; ainsi que leurs coûts et leur rapport coût-efficacité, par rapport à des cliniques permanentes.

Quels sont les principaux résultats de la revue ?

Les auteurs de la revue ont inclus deux études ayant été réalisées aux États-Unis.

Dans la première étude, des femmes ont soit reçu une éducation à la santé ainsi que la possibilité de réaliser une mammographie de dépistage dans des cliniques mobiles, ou une éducation à la santé incluant seulement des rappels. L'étude a montré que :

· les femmes à qui il a été proposé de réaliser une mammographie dans des cliniques mobiles pourraient être plus susceptibles de réaliser une mammographie (preuves de faible certitude);

· les coûts du dépistage par femme pourraient être plus élevés pour les cliniques mobiles par rapport aux cliniques permanentes (preuves de faible certitude).

Cette étude n'a pas évalué l'effet des cliniques mobiles sur la santé des femmes et le bien-être, leur accès aux services ou leur satisfaction vis-à-vis de ces services.

Dans la deuxième étude, il a été proposé à des enfants de recevoir des soins pour leur asthme, soit dans des cliniques mobiles ou chez leurs prestataires de soins habituels. Cette étude a montré que les cliniques mobiles :

· pourraient n'avoir que peu ou pas d'effet au niveau du nombre de jours sans symptômes liés à l'asthme chez les enfants ou au niveau de leur utilisation des soins d'urgence et de médicaments (preuves de faible certitude) ;

· pourraient n'avoir que peu ou pas d'effet au niveau de la qualité de vie des personnes prenant soin des enfants (preuves de faible certitude).

L'étude n'a pas évalué l'effet des cliniques mobiles sur l'accès aux soins chez les enfants ou leur satisfaction vis-à-vis de ces services, ou sur les coûts et le rapport coûts-efficacité lorsque ces cliniques mobiles sont utilisées.

Cette revue est-elle à jour ?

Les auteurs de la revue ont recherché des études ayant été publiées jusqu'en avril 2015.

Conclusions des auteurs: 

La rareté des preuves et les contextes limités à partir desquels ces preuves proviennent rendent difficile de tirer des conclusions concernant l'impact des cliniques mobiles sur la santé des femmes et des enfants par rapport aux cliniques statique. D'autres études plus rigoureuses sont nécessaires dans des pays à revenu faible, intermédiaire et élevé pour évaluer l'impact des cliniques mobiles sur la santé des femmes et des enfants.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L’accessibilité des services de santé est un facteur important qui influe sur l’état de santé des populations. Une clinique mobile offre une vaste gamme de services, mais dans la plupart des pays, l’accent est mis sur les services de santé pour les femmes et les enfants. Il est anticipé que l'amélioration de l'accessibilité des services de santé via des cliniques mobiles améliorera la santé des femmes et des enfants

Objectifs: 

Évaluer l'impact des services offerts dans des cliniques mobiles sur la santé des femmes et des enfants.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour identifier des revues systématiques associées, nous avons consulté DARE (Database of Abstracts of Reviews of Effectiveness), CRD ; Health Technology Assessment Database (HTA), CRD ; et NHS Economic Evaluation Database (NHS EED), CRD (recherches effectuées le 20 février 2014).

Pour identifier des études originales, nous avons consulté ISI Web of Science pour identifier les études ayant cité les études incluses dans cette revue (recherches réalisées le 18 janvier 2016) ; l'ICTRP de l'OMS, et ClinicalTrials.gov (recherches effectuées le 23 mai 2016) ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), faisant partie de la Cochrane Library (www.cochranelibrary.com)(incluant le groupe Cochrane portant sur l'efficacité des pratiques et l'organisation des soins (EPOC)) (recherche effectuée le 7 avril 2015) ; MEDLINE, OvidSP (recherche effectuée le 7 avril 2015) ; Embase, OvidSP (recherche effectuée le 7 avril 2015) ; CINAHL, EbscoHost (recherche effectuée le 7 avril 2015) ; Global Health, OvidSP (recherche effectuée le 8 avril 2015), POPLINE, K4Health (recherche effectuée le 8 avril 2015) ; Science Citation Index et Social Sciences Citation Index, ISI Web of Science (recherche effectuée le 8 avril 2015) ; Global Health Library, OMS (recherche effectuée le 8 avril 2015) ; PAHO, VHL (recherche effectuée le 8 avril 2015) ; WHOLIS, OMS (recherche effectuée le 8 avril 2015) ; LILACS, VHL (recherche effectuée le 9 avril 2015).

Critères de sélection: 

Cette revue incluait des essais contrôlés randomisés par individus ou par grappes (ECR) ainsi que d'autres types d'études. Nous avons inclus des études contrôlées avant-après (CAA) à condition que celles-ci aient au moins deux sites d'intervention et deux sites de contrôle. Nous avons également inclus des séries temporelles interrompues (STI) lorsque celles-ci présentaient clairement le moment durant lequel l'intervention avait été offerte ainsi qu'au moins trois points de données avant et trois points de données après l'intervention. Nous avons défini l'intervention "cliniques mobiles" comme étant une clinique mobile comprenant un professionnel de la santé (avec ou sans un infirmier) et un conducteur visitant plusieurs régions de manière régulière. Les participants étaient des femmes (18 ans ou plus) et des enfants (âgés de moins de 18 ans) dans des pays à revenu faible, intermédiaire et élevé.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment passé au crible les titres et les résumés des études identifiées par la stratégie de recherche, extrait les données des études incluses à l'aide d'un formulaire d'extraction des données spécialement conçu et basé sur la liste de vérification pour le recueil des données du groupe Cochrane EPOC, et ceux-ci ont évalué les articles complets pour déterminer leur éligibilité. Tous les auteurs ont effectué les analyses, les évaluations du « Risque de biais » et l'évaluation de la qualité des preuves en utilisant l'approche GRADE (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation).

Résultats principaux: 

Nous avons trouvé deux ECR par grappes qui répondaient aux critères d'inclusion de cette revue. Les deux études ont été menées aux USA.

Une étude a évalué si l'offre de mammographies dans des cliniques mobiles combinée à de l’éducation en santé était plus efficace pour augmenter les taux de dépistage du cancer du sein par rapport à l'offre d'éducation en santé seule. Les femmes dans le groupe ayant eu accès à des cliniques mobiles offrant des mammographies et une éducation en santé pourraient être plus susceptibles de réaliser une mammographie dans les trois mois suivant l'intervention par rapport à celles dans le groupe de comparaison (55 % contre 40 % ; rapport des cotes (RC) 1,83, IC à 95 % 1,22 à 2,74 ; preuves de faible certitude).

Une analyse de rentabilité portant sur les mammographies réalisées dans les unités mobiles par rapport à celles réalisées dans des unités statiques a découvert que le coût total par patient dépisté pourrait être plus élevé pour les unités mobiles par rapport aux unités statiques. Les coûts différentiels par patient dépisté dans une unité mobile par rapport à une unité stationnaire étaient respectivement de 61 dollars américains pour une unité mobile entièrement numérique et de 45 dollars américains pour une unité mobile utilisant des films.

La deuxième étude a comparé les résultats liés à l'asthme chez des enfants âgés de deux à six ans ayant reçu des soins pour l'asthme dans des cliniques mobiles pour l'asthme par rapport à des enfants ayant reçu des soins standards pour l'asthme chez leurs prestataires habituels de soins primaires (statique). Les enfants recevant des soins pour l'asthme dans des cliniques mobiles pour l'asthme pourraient constater une différence faible ou insignifiante en termes de jours sans symptômes, d'utilisation des soins d'urgence et d'utilisation de médicaments rapportées par les personnes s'occupant de ceux-ci par rapport aux enfants recevant des soins standards chez leurs prestataires habituels de soins primaires. Toutes les preuves étaient de faible certitude

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.