Pansements et agents topiques pour la prévention des ulcères de pression

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les ulcères de pression, parfois appelés escarres de décubitus (plaies de lit) ou escarres dues à la compression, surviennent couramment chez les personnes qui ne peuvent pas, ou ont des difficultés à, se mouvoir. Les ulcères de pression sont difficiles à soigner, il est donc important d'essayer de prévenir en premier lieu leur apparition. Différentes crèmes et lotions (agents topiques) ont été utilisées dans cette optique ; l'idée sous-jacente est que les ulcères de pression sont moins susceptibles d'apparaître lorsque la peau est saine et bien nourrie. Un certain nombre de différents types de pansements sont aussi utilisés pour protéger la peau contre toutes les agressions. Nous avons passé en revue les études ayant comparé les agents topiques ou les pansements à d'autres méthodes de prévention des ulcères de pression. Nous avons trouvé neuf essais ayant étudié ce domaine qui ont inclus 1 501 personnes. Ils ont démontré que les preuves concernant l'utilisation d'agents topiques ou de pansements pour la prévention des ulcères de pression ne sont pas claires. La raison pour laquelle les preuves ne sont pas claires est que la qualité des essais était faible et que la plupart d'entre eux avaient été commandités pas des laboratoires pharmaceutiques fabriquant ces produits, ce qui introduit potentiellement des biais, comme la surestimation de l'efficacité du produit. En conséquence, d'autres essais sont nécessaires pour confirmer les résultats de cette revue.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves issues des ECR sont insuffisantes pour confirmer ou récuser l'utilisation d'agents topiques appliqués sur les protubérances osseuses pour prévenir les ulcères de pression. Bien que les ulcères de pression aient été réduits lorsque les pansements ont été utilisés pour protéger la peau, les résultats ont été compromis par la faible qualité méthodologique des essais inclus. Ces essais comportaient un risque substantiel de biais et d'hétérogénéité clinique (variations entre les populations et les interventions) ; en conséquence, les résultats doivent être considérés comme n'étant pas concluants. D'autres essais bien conçus abordant des critères de jugement cliniques, liés à la qualité de vie et économiques importants sont justifiés, et devraient se fonder sur l'incidence du problème et les coûts élevés associés à la prise en charge de l'ulcère de pression.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les ulcères de pression, qui sont des escarres localisées sur la peau, ou le tissu sous-jacent ou les deux, touchent les personnes lorsqu'elles sont incapables de changer de position pour soulager la pression constante sur les protubérances osseuses. Les ulcères de pression sont souvent difficiles à soigner, douloureux et ont des répercussions négatives sur la qualité de vie des individus. Les implications financières liées au traitement des ulcères de pression sont considérables, entremêlant des défis liés à la prestation de services de santé efficaces et rentables. Les efforts visant à prévenir le développement d'ulcères de pression ont été exclusivement consacrés au soutien nutritionnel, aux dispositifs de redistribution de la pression, aux régimes variables et à l'application de différents agents topiques et pansements conçus pour maintenir la peau saine, soulager la pression et prévenir les forces de cisaillement. Bien que les produits visant à la prévention des ulcères de pression soient largement utilisés, on ignore toujours lesquelles, le cas échéant, parmi ces approches sont efficaces pour la prévention du développement des ulcères de pression.

Objectifs: 

Évaluer les effets des pansements et des agents topiques sur la prévention des ulcères de pression, chez des personnes de n'importe quel âge sans ulcère de pression existant, mais considérées comme étant à risque de développer un ulcère de pression, dans un établissement de soins quelconque.

La stratégie de recherche documentaire: 

En février 2013, nous avons effectué des recherches dans les bases de données électroniques suivantes pour identifier des rapports d'essais cliniques randomisés pertinents (ECR) : le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library) ; la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane (DARE) (The Cochrane Library) ; Ovid MEDLINE ; Ovid MEDLINE (In-Process & Other Non-Indexed Citations) ; Ovid EMBASE ; et EBSCO CINAHL.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les ECR évaluant l'utilisation de pansements, d'agents topiques, ou d'agents topiques avec des pansements, comparés à un pansement, un agent topique différents, ou l'association d'un agent topique et d'un pansement, ou l'absence d'intervention ou de soins standard, dans le but de prévenir le développement d'un ulcère de pression.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons évalué les essais en termes d'éligibilité à l'inclusion et de risques de biais. Cela a été effectué par deux auteurs de la revue travaillant indépendamment et utilisant des critères d'inclusion et de qualité prédéterminés.

Résultats principaux: 

Cinq essais (940 participants) présentant un risque de biais incertain ou élevé ont comparé un agent topique à un placebo. Dans quatre de ces essais, la randomisation a été effectuée par individu et dans un essai par grappe. Lorsque les résultats des cinq essais ont été combinés, le risque relatif (RR) était de 0,78 (IC à 95 % 0,47 à 1,31 ; valeur P 0,35) indiquant l'absence d'effet globalement bénéfique des agents topiques. Lorsque l'essai randomisé en grappe a été omis de l'analyse, il est ressorti que l'utilisation des agents topiques a réduit l'incidence des ulcères de pression de 36 % ; RR 0,64 (IC à 95 % 0,49 à 0,83 ; valeur P 0,0008).

Quatre essais (561 participants), présentant tous un risque de biais élevé ou incertain, ont montré que les pansements appliqués sur les protubérances osseuses ont réduit l'incidence des ulcères de pression ; RR 0,21 (IC à 95 % 0,09 à 0,51 ; valeur P 0,0006).

Notes de traduction: 
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.