Supplémentation en acide folique durant la grossesse

Le folate est une vitamine naturelle tandis que l'acide folique est le succédané synthétique du folate utilisé dans plupart des compléments alimentaires et des aliments enrichis. Le folate est essentiel, car sa carence peut être due à un apport alimentaire insuffisant, à des facteurs génétiques ou à l'interaction entre les facteurs génétiques et l'environnement. Les femmes atteintes de drépanocytose et les femmes vivant dans des régions où la malaria est endémique ont davantage de besoins en folate, et dans ces régions, l'anémie peut être un problème de santé majeur durant la grossesse. Au cours de la grossesse, les femmes ont davantage de besoins en folate pour satisfaire leurs besoins en sang supplémentaire et les besoins en sang du bébé qui se développe. Sans apport suffisant en folate dans son alimentation, la mère peut devenir anémiée et cela peut contribuer à la naissance d'un bébé de petit poids, anémié et prématuré. La supplémentation en acide folique avant la conception peut réduire le risque de lésions du tube neural chez le bébé. Cette revue a cherché à déterminer si la supplémentation en acide folique durant la grossesse pouvait réduire le risque de naissance d'un bébé prématuré et de petit poids, et à déterminer son impact sur le sang de la mère (valeurs hématologiques), les taux de folate et les complications de grossesse.

Les auteurs de la revue ont trouvé 31 essais (portant sur 17 771 femmes) qui examinaient l'impact de la supplémentation en acide folique durant la grossesse. Les données ont révélé que la supplémentation en folate durant la grossesse n'était pas associée à une réduction du risque de naissances prématurées, de mortinaissances, de décès néonataux, de bébés de faible poids, d'anémie pré-accouchement chez la mère ou de faible taux de folate érythrocytaire pré-accouchement, bien que les taux sériques pré-accouchement aient été améliorés. Par ailleurs, cette revue n'a montré aucun impact de la supplémentation en folate sur l'amélioration du poids de naissance moyen et sur les taux d'hémoglobine moyens de la mère durant la grossesse par rapport à un placebo. Cependant, la revue a montré un certain bénéfice sur les indicateurs du statut du folate chez la mère. A ce jour, les données issues de ces essais n'ont pas permis d'obtenir de résultats concluants indiquant un quelconque effet bénéfique global de la supplémentation en acide folique durant la grossesse.

La majorité des études ont été réalisées il y a plus de 30 à 45 ans.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons découvert aucune preuve concluante concernant le bénéfice de la supplémentation en acide folique durant la grossesse sur les résultats de la grossesse.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Durant la grossesse, la croissance fœtale provoque une augmentation du nombre total de cellules qui se divisent rapidement, ce qui accroît les besoins en folate. Un apport insuffisant en folate conduit à une réduction de la concentration en folate sérique, ce qui entraîne une réduction de la concentration en folate érythrocytaire, une augmentation de la concentration en homocystéine, et des changements mégaloblastiques de la moelle osseuse et des autres tissus dont les cellules se divisent rapidement

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de la supplémentation en acide folique seul ou associé à d'autres micronutriments par rapport à l'absence d'acide folique (placebo ou mêmes micronutriments, mais sans acide folique) durant la grossesse sur les paramètres hématologiques et biochimiques durant la grossesse et sur les résultats de la grossesse.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais cliniques du groupe Cochrane sur la grossesse et la naissance (31 décembre 2012) et nous avons contacté les organisations majeures travaillant sur la supplémentation en micronutriments, notamment la Section Nutrition de l'UNICEF, le pôle Santé maternelle et reproductive de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), la Division Nutrition de l'OMS, et le National Center on Birth defects and Developmnetal Disabilities et les US Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés, randomisés en grappes et croisés évaluant la supplémentation en acide folique seul ou en combinaison avec d'autres micronutriments par rapport à l'absence d'acide folique (placebo ou mêmes micronutriments, mais sans acide folique) au cours de la grossesse.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais à inclure, évalué les risques de biais et extrait des données, de manière indépendante. L'exactitude des données a été vérifiée.

Résultats principaux: 

Trente-et-un essais portant sur 17 771 femmes ont été inclus dans cette revue. Cette revue a trouvé que la supplémentation en acide folique n'a aucun impact sur les résultats de la grossesse tels que les naissances prématurées (risque relatif (RR) 1,01, intervalle de confiance (IC) à 95 % 0,73 à 1,38 ; trois études, 2 959 participantes), et les mortinaissances/décès néonataux (RR 1,33, IC à 95 % 0,96 à 1,85 ; trois études, 3 110 participantes). Cependant, on a observé des améliorations du poids de naissance moyen (différence moyenne (DM) 135,75, IC à 95 % 47,85 à 223,68). Par ailleurs, la revue n'a trouvé aucun impact sur l'amélioration de l'anémie pré-accouchement (RR moyen 0,62, IC à 95 % 0,35 à 1,10 ; huit études, 4 149 participantes ; effets aléatoires), le taux d'hémoglobine moyen pré-accouchement (DM -0,03, IC à 95 % -0,25 à 0,19 ; 12 études, 1 806 participantes), les taux de folate sérique moyens pré-accouchement (différence moyenne standardisée (DMS) 2,03, IC à 95 % 0,80 à 3,27 ; huit études, 1 250 participantes ; effets aléatoires), et les taux de folate érythrocytaire moyens pré-accouchement (DMS 1,59, IC à 95 % -0,07 à 3,26 ; quatre études, 427 participantes ; effets aléatoires). Cependant, on a observé une réduction significative de l'incidence de l'anémie mégaloblastique (RR 0,21, IC à 95 % 0,11 à 0,38, quatre études, 3 839 participantes).

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.