Entraînement électromécanique assisté pour améliorer la fonction du bras et le handicap après un accident vasculaire cérébral.

Problématique

Évaluer les effets de l'entraînement électromécanique et robotisé du bras pour améliorer la fonction du bras chez les personnes ayant subi un AVC.

Contexte général

Plus des deux tiers des personnes qui ont subi un AVC ont des difficultés avec une fonction réduite des bras, ce qui peut restreindre la capacité d'une personne à accomplir ses activités quotidiennes, réduire sa productivité, limiter ses activités sociales et entraîner un fardeau économique. L'entraînement électromécaniques et robotisés des bras utilise des machines spécialisées pour aider à la rééducation en soutenant les mouvements de l'épaule, du coude ou de la main. Cependant, le rôle de l'entraînement électromécanique et robotisé du bras pour améliorer le fonctionnement du bras après l'AVC n'est pas clair.

Caractéristiques de l'étude

Nous avons identifié 45 essais (impliquant 1619 participants) jusqu'en janvier 2018 et les avons inclus dans notre revue. Vingt-quatre dispositifs électromécaniques différents ont été décrits dans les essais, qui comparaient l'entraînement électromécaniques et robotisés des bras à une variété d'autres interventions. Les participants étaient âgés de 21 à 80 ans, la durée des essais variait de deux à 12 semaines, la taille des essais se situait entre huit et 127 participants et le résultat principal (activités de la vie quotidienne : la variable cible la plus importante mesurée) variait entre les essais inclus.

Principaux résultats

L'entraînement électromécanique et robotisé du bras a permis d'améliorer les activités de la vie quotidienne des personnes après un AVC, ainsi que la fonction et la force musculaire du bras atteint. Comme les événements indésirables, tels que les blessures et la douleur, étaient rarement décrits, ces dispositifs peuvent être utilisés comme outil de réadaptation, mais nous ne savons toujours pas quand et à quelle fréquence ils devraient être utilisés.

Qualité des résultats

La qualité des résultats était élevée.

Conclusions des auteurs: 

Les personnes qui reçoivent un entraînement du bras électromécanique et assisté par robot après un AVC pourraient améliorer leurs activités quotidiennes, la fonction de leur bras et la force musculaire de leur bras. Toutefois, les résultats doivent être interprétés avec prudence, bien que la qualité des données probantes soit élevée, car il y avait des variations entre les essais en ce qui concerne l'intensité, la durée et la quantité de formation, le type de traitement, les caractéristiques des participants et les mesures utilisées.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les appareils électromécaniques et robotisés d'entraînement du bras sont utilisés en rééducation et peuvent aider à améliorer le fonctionnement du bras après l'AVC.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de l'entraînement électromécanique et robotisé du bras pour améliorer les activités de la vie quotidienne, la fonction du bras et la force musculaire du bras chez les personnes après un AVC. Nous avons également évalué l'acceptabilité et l'innocuité du traitement.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons fait une recherche dans le Registre des essais cliniques du Cochrane Stroke Group (dernière recherche en janvier 2018), le Registre central des essais contrôlés de Cochrane (CENTRAL) (la Cochrane Library 2018, numéro 1), MEDLINE (1950 à janvier 2018), Embase (1980 à janvier 2018), CINAHL (1982 à janvier 2018), AMED (1985 à janvier 2018), SPORTDiscus (1949 à janvier 2018), PEDro (février 2018), Compendex (1972 à janvier 2018) et Inspec (1969 à janvier 2018). Nous avons également effectué des recherches dans les actes de conférences, les registres d'essais et de recherches, les listes de références vérifiées, et nous avons contacté des expérimentateurs, des experts et des chercheurs dans notre domaine, ainsi que des fabricants de dispositifs commerciaux.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés comparant l'entraînement électromécanique et robotisé du bras pour la récupération de la fonction du bras avec d'autres interventions de réadaptation ou placebo, ou l'absence de traitement, chez les personnes après un AVC.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de l'étude ont choisi indépendamment les essais à inclure, évalué la qualité des essais et le risque de biais, utilisé l'approche GRADE pour évaluer la qualité de l'ensemble des données probantes, et extrait les données. Nous avons contacté les spécialistes des essais cliniques pour de plus amples informations. Nous avons analysé les résultats sous forme de différences moyennes standardisées (DMS) pour les variables continues et de différences de risque (DR) pour les variables dichotomiques.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 45 essais (impliquant 1619 participants) dans cette mise à jour de notre revue. L'entraînement du bras électromécanique et robotisé a amélioré les activités de la vie quotidienne (DMS 0,31, intervalle de confiance (IC) à 95 % de 0,09 à 0,52, P = 0,0005 ; I² = 59 % ; 24 études, 957 participants, preuves de haute qualité), fonction du bras (DMS 0.32, IC à 95 % : 0,18 à 0,46, P < 0,0001, I² = 36 %, 41 études, 1 452 participants, données probantes de haute qualité) et force musculaire du bras (DMS 0,46, IC à 95 % : 0,16 à 0,77, P = 0,003, I² = 76 %, 23 études, 826 participants, preuves de haute qualité). L'entraînement des bras électromécaniques et robotisés n'a pas augmenté le risque d'abandon chez les participants (DR 0,00, IC à 95 % -0,02 à 0,02, P = 0,93, I² = 0 %, 45 études, 1 619 participants, preuves de haute qualité) et les événements indésirables étaient rares.

Notes de traduction: 

Traduction révisée par Amytis Heim pour Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.