La chirurgie laparoscopique manuellement assistée tend à diminuer la durée de l'opération et le taux de conversion par rapport à la laparoscopie conventionnelle pour la chirurgie colorectale

Autrefois, la chirurgie ouverte était la seule méthode de résection du colon ou du rectum. Avec l'apparition de la laparoscopie, les chirurgiens ont commencé à utiliser une approche peu invasive dans laquelle le morceau de colon ou de rectum est éliminé par la plus grande incision qui sert de site d'extraction. La laparoscopie est une technique difficile à apprendre ; c'est également une procédure plus longue que la chirurgie ouverte.Une nouvelle technique hybride des deux précédentes appelée chirurgie laparoscopique manuellement assistée utilise un dispositif spécial grâce auquel le chirurgien peut utiliser une main pour faciliter la chirurgie, ce qui permet de retrouver une sensation tactile.La taille de la plus grande incision n'est que légèrement supérieure à l'incision d'extraction utilisée dans l'approche de laparoscopie conventionnelle.Ce dispositif est cher mais est censé apporter aux patients les mêmes avantages que ceux de l'approche laparoscopique traditionnelle par rapport à la chirurgie ouverte, tels qu'un séjour hospitalier plus court, une diminution de la douleur et un retour plus rapide de la fonction intestinale.Cette revue a découvert qu'il existe trois essais ayant comparé ces méthodes. Il semble que le plan opératoire initial soit modifié plus souvent chez les patients se soumettant à une chirurgie laparoscopique conventionnelle par rapport à la laparoscopie manuellement assistée ; ils finissent souvent par se soumettre à une approche manuellement assistée ou de chirurgie ouverte (l'approche assistée étant la plus fréquente). Il est nécessaire de réaliser de plus grands essais expliquant la manière selon laquelle les essais sont effectués.Il est nécessaire de réaliser une analyse économique, d'une part, puisque le dispositif manuellement assisté est onéreux, et un suivi plus long des patients, d'autre part.

Conclusions des auteurs: 

Malgré le nombre limité d'essais réalisés, la méta-analyse a démontré qu'il existe une diminution statistiquement significative du taux de conversion dans le groupe de la laparoscopie manuellement assistée.Aucune différence en termes de durée opératoire ou de taux de complications périopératoires n'a été observée. Des essais rigoureux du point de vue méthodologique et dotés de la puissance statistique suffisante sont nécessaires pour déterminer s'il existe une différence cliniquement importante sur les résultats périopératoires. Attendu les coûts significatifs associés à l'utilisation des dispositifs d'assistance manuelle, des analyses économiques sont également requises.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Il a été démontré que la laparoscopie pour une maladie du colon présente des avantages par rapport à l'approche ouverte pendant la période périopératoire, tels que la réduction du séjour hospitalier, la diminution de l'utilisation d'analgésiques et un retour plus rapide de la fonction intestinale. Cependant, ces bénéfices sont obtenus aux dépens d'une augmentation de la difficulté technique et de la durée de l'opération. La laparoscopie manuellement assistée, qui est une technique hybride de la chirurgie ouverte et de la laparoscopie, pourrait offrir aux patients les avantages périopératoires de la chirurgie peu invasive sans la difficulté technique ni l'augmentation de la durée opératoire associées à l'approche laparoscopique conventionnelle. Cette revue compare les bénéfices et les effets délétères de la laparoscopie et de la laparoscopie manuellement assistée pour une pathologie du côlon.

Objectifs: 

Estimer les résultats périopératoires de la laparoscopie manuellement assistée par rapport à la laparoscopie conventionnelle chez des patients adultes requérant une résection colorectale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté EMBASE (1980 - février 2010), Medline (1966 - février 2010) et le registre Cochrane central des essais contrôlés (CENTRAL, 2010 numéro 1), les références bibliographiques des études incluses, des articles de revue pertinents et des comptes-rendus de conférences.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) dans lesquels des patients adultes étaient assignés soit au groupe de résection par laparoscopie manuellement assistée, soit au groupe de résection par laparoscopie conventionnelle, pour une pathologie colorectale bénigne ou maligne. Les études n'étaient pas restreintes par langue de publication.

Recueil et analyse des données: 

Le texte complet des articles potentiellement pertinents a été obtenu et deux auteurs de la revue ont évalué l'éligibilité des études de manière indépendante. L'extraction des données a été effectuée par deux auteurs de la revue de manière indépendante. Une méta-analyse des mesures de résultats périopératoires a été réalisée selon un modèle à effets aléatoires.

Résultats principaux: 

Trois études contrôlées randomisées remplissaient les critères d'inclusion (n=189).Une étude portait exclusivement sur une pathologie maligne ; la deuxième étude analysait principalement une pathologie bénigne ; et le troisième essai intégrait diverses pathologies dont environ un tiers était malignes. Les taux de conversion étaient significativement réduits chez les patients se soumettant à une laparoscopie manuellement assistée, mais aucune différence statistiquement significative n'a été observée sur la durée opératoire ou le taux de complications par rapport à la laparoscopie conventionnelle.Toutes les études étaient associées à des limites méthodologiques.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.