Élimination de pilosité indésirable par des systèmes laser et des sources de lumière pulsée intense

La pilosité indésirable est un problème et des ressources considérables sont dépensées pour obtenir un corps épilé. L'épilation au moyen de dispositifs laser (lasers alexandrite, diode, néodymium:YAG et ruby) et de lumière pulsée intense sont des méthodes très répandues pour l'élimination de la pilosité, bien que leur effet à long terme soit incertain.

Onze essais contrôlés randomisés ont été inclus dans le revue ; aucun d'entre eux n'était de bonne qualité. Un grand nombre d'essais ont été exclus, principalement en raison de leur plan d'étude non randomisé. Il semble y avoir un effet à court terme d'environ 50% de réduction de la pilosité avec les laser alexandrite et diode jusqu'à six mois après le traitement, alors que les preuves sont limitées concernant un effet de la lumière pulsée intense, des lasers néodymium:YAG ou ruby. L'épilation à long terme n'a pas été enregistrée pour les différents traitements. Les effets indésirables rapportés peu fréquemment incluaient la douleur, la rougeur cutanée, brûlure des poils et modifications pigmentaires.

Conclusions des auteurs: 

Certains traitements ont entraîné une élimination des poils à court terme temporaire. Des recherches de qualité sont nécessaires sur l'effet de l'épilation au laser et de la photo-épilation.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La pilosité indésirable est un problème thérapeutique et des ressources considérables sont dépensées pour obtenir un corps épilé. L'épilation au moyen de dispositifs laser (lasers alexandrite, diode, néodymium:YAG et ruby) et de lumière pulsée intense est courante, bien que l'effet de ces techniques à long terme soit incertain

Objectifs: 

Évaluer les effets de l'épilation au moyen de lasers et de sources lumineuses.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du Cochrane skin group en février 2004 ; MEDLINE (à partir de 1966) et EMBASE (à partir de 1980) en avril 2005. Nous avons consulté les listes de références des essais obtenus et pris contact avec les auteurs des essais.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés sur l'épilation au laser ou la photo-épilation.

Recueil et analyse des données: 

Les critères de jugement primaires étaient la réduction objective du nombre de poils, les effets secondaires et la réduction de la pilosité subjective. Les critères de jugement secondaires étaient la satisfaction des participants et les observations personnelles comme des poils plus doux, plus fins ou plus clairs. Deux auteurs ont extrait les données indépendamment et évalué la qualité des essais.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus onze essais contrôlés randomisés portant sur 444 personnes ; aucun de ces essais ne présentait une bonne qualité méthodologique. Un grand nombre d'essais ont été exclus, principalement en raison de leur plan d'étude non randomisé. Les procédures de randomisation étaient soit peu claires soit inadaptées, utilisant pile ou face, l'alternance, tirage de lots ou de cartes ou tableaux ouverts de nombres au hasard. Les interventions et les résultats étaient trop hétérogènes pour permettre une méta-analyse. La plupart des essais examinaient un effet à court terme de jusqu'à six mois après le traitement final. Il semble y avoir un effet à court terme d'environ 50% de réduction de la pilosité avec les laser alexandrite et diode jusqu'à six mois après le traitement, alors que peu de preuves ont été obtenues concernant un effet de la lumière pulsée intense, des lasers néodymium:YAG ou ruby. L'épilation à long terme n'a été documentée pour aucun des traitements. La douleur, la rougeur cutanée, la brûlure des poils et des modifications pigmentaires sont des effets indésirables rapportés peu fréquemment.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.