L'effet des Agents de Santé Communautaires sur la santé maternelle et infantile et sur les maladies infectieuses

Une revue a été réalisée par des chercheurs de The Cochrane Collaboration sur l'effet de l'utilisation des Agents de Santé Communautaires sur l’amélioration de la santé maternelle et infantile et sur la prise en charge des personnes atteintes de maladies infectieuses. Après avoir cherché pendant toutes les études pertinentes, ils ont trouvé 82 études. Leurs résultats sont résumés ci-dessous.

Qu'est-ce qu'un Agent de Santé Communautaire ?

L’Agent de Santé Communautaire est un membre de la communauté ayant reçu une certaine formation pour promouvoir la santé ou pour pratiquer certains soins de santé, sans être professionnel de santé. Dans les études de cette revue, le personnel médical non qualifié avait effectué différentes tâches. Il s'agissait d'aider et de conseiller sur des questions telles que la santé des enfants, les maladies infantiles et la consommation de médicaments. Dans certaines études, les Agents de Santé Communautaires avaient également pris en charge les populations souffrant de problèmes de santé particuliers.

Les études ont été menées dans différents contextes. Dans de nombreuses études, les Agents de Santé Communautaires ont travaillé auprès de personnes ayant des revenus faibles dans des pays riches, ou des personnes vivant dans des pays pauvres.

Quel sont les résultats de la recherche ?

L'utilisation des Agents de Santé Communautaires, en comparaison avec les services médicaux habituels :

- aboutit probablement à une augmentation du nombre de femmes qui commencent l’allaitement maternel, qui allaitent leur enfant et qui pratiquent exclusivement l’allaitement maternel ;

- aboutit probablement à une augmentation du nombre d'enfants qui sont à jour dans leur calendrier de vaccination ;

- pourrait réduire le nombre d'enfants souffrant de fièvre, de diarrhée et de pneumonie ;

- pourrait faire baisser la mortalité chez les enfants de moins de cinq ans ;

- pourrait accroitre le nombre de parents qui ont recours à des services pour leur enfant malade.

 

L'utilisation des Agents de Santé Communautaires, en comparaison avec les personnes qui s'occupent d'elles-mêmes ou qui se rendent à une clinique :

- aboutit probablement à une augmentation du taux de guérison parmi les malades de la tuberculose ;

- n'aboutit pas à une baisse du nombre de malades qui prennent leur traitement préventif anti-tuberculeux jusqu’à son terme.

Conclusions des auteurs: 

Les ASC présentent des avantages prometteurs pour la promotion de la vaccination et de l'allaitement, l'amélioration des résultats du traitement anti-tuberculeux et la réduction de la morbidité et de la mortalité infantile, comparativement aux soins habituels. Pour d'autres problèmes de santé, les données sont insuffisantes pour tirer des conclusions sur les effets des ASC.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les Agents de Santé Communautaires (ASC) est très utilisé pour résoudre un ensemble de problèmes de santé. On ne connaît cependant que peu de choses sur l'efficacité des interventions du ASC.

Objectifs: 

Évaluer les effets des interventions des ASC sur la santé maternelle et infantile et la prise en charge des maladies infectieuses dans les communautés.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour la présente version de cette revue nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des essais contrôlés (y compris les références téléchargées des registres EPOC et CCRG) ( la bibliothèque Cochrane 2009, numéro 1 en ligne) (recherche effectuée le 18 février 2009), MEDLINE, Ovid (de 1950 à la 1ère semaine de février 2009) (recherche effectuée le 17 février 2009), MEDLINE In-Process & Other Non-Indexed Citations, Ovid (13 février 2009) (recherche effectuée le 17 février 2009), EMBASE, Ovid (de 1980 à la 5ème semaine 2009) (recherche effectuée le 18 février 2009), AMED, Ovid (de 1985 à février 2009) (recherche effectuée le 19 février 2009), la British Nursing Index and Archive, Ovid (de 1985 à février 2009) (recherche effectuée le 17 février 2009), CINAHL, Ebsco (de 1981 à nos jours) (recherche effectuée le 7 février 2010), POPLINE (recherche effectuée le 25 février 2009), WHOLIS (recherche effectuée le 16 avril 2009), Science Citation Index and Social Sciences Citation Index (ISI Web of Science) (de 1975 à nos jours) (recherches effectuées le 10 août 2006 et le 10 février 2010). Nous avons également cherché dans les références bibliographiques de tous les articles inclus et de toutes les revues pertinentes, et nous avons contacté des auteurs d'études et des chercheurs dans le domaine pour trouver des articles supplémentaires.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés de toute intervention effectuée par du ASC (rémunéré ou bénévole) en médecine primaire ou communautaire et destinée à améliorer la santé maternelle et infantile ou la prise en charge des maladies infectieuses. Les Agents de Santé Communautaires ont été défini comme tout personnel exerçant des fonctions liées à la prestation de soins médicaux, formé d'une certaine façon dans le contexte de l'intervention mais n'étant pas titulaire d'un certificat professionnel ou para-professionnel officiel ni d'un diplôme de l'enseignement supérieur. Il n'y avait pas de restrictions sur les bénéficiaires des soins.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont, de manière indépendante, extrait les données au moyen d'un formulaire standard et évalué les risques de biais. Les études ayant comparé des types d'interventions à peu près similaires ont été regroupées. Lorsque cela était possible, les résultats des études ont été combinés et une estimation globale de l'effet a été obtenue.

Résultats principaux: 

Quatre vingt deux études remplissaient les critères d'inclusion. Elles ont une diversité considérable quant au problème de santé ciblé et aux objectifs, contenu et critères de jugement des interventions. La majorité avaient été menées dans des pays à revenu élevé (n = 55) mais beaucoup d'entre elles étaient axées sur des populations minoritaires et à faible revenu. La diversité des études incluses a limité la méta-analyse aux résultats de quatre groupes d'études. Ces analyses ont fourni des preuves de qualité moyenne de l'efficacité des ASC dans la promotion de la vaccination des enfants (RR 1,22 ; IC à 95 % 1,10 à 1,37 ; P = 0,0004) ; la promotion de l'initiation de l'allaitement maternel (RR = 1,36 ; IC à 95 % 1,14 à 1,61 ; P < 0,00001), de l'allaitement maternel en général (RR = 1,24 ; IC à 95 % 1,10 à 1,39 ; P = 0,0004) et de l'allaitement maternel exclusif (RR 2,78 ; IC à 95 % 1,74 à 4,44 ; P < 0,0001) ; ainsi que dans l'amélioration des taux de guérison de la tuberculose pulmonaire (RR 1,22 ; IC à 95 % 1,13 à 1,31 ; P < 0,0001), comparativement aux soins habituels. Selon des données de qualité modérée, le soutien des ASC n'avait que peu ou pas d'effet sur l'achèvement du traitement anti-tuberculeux préventif (RR 1,00 ; IC à 95 % 0,92 à 1,09 ; P = 0,99). Il y avait aussi des preuves de faible qualité que les ASC pourrait réduire la morbidité infantile (RR 0,86 ; IC à 95 % 0,75 à 0,99 ; P = 0,03) et la mortalité infantile (RR = 0,75 ; IC à 95 % 0,55 à 1,03 ; P = 0,07) et néonatale (RR = 0,76 ; IC à 95 % 0,57 à 1,02 ; P = 0,07) et augmenter la probabilité de rechercher des soins pour les maladies infantiles (RR 1,33 ; IC à 95 % 0,86 à 2,05 ; P = 0,20). Pour d'autres problèmes de santé, les données sont insuffisantes pour tirer des conclusions concernant l'efficacité, ou pour permettre d'identifier une formation ou des stratégies d'intervention spécifiques pour les ASC qui soient susceptibles d'être plus efficaces.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.