Infliximab contre la polyarthrite rhumatoïde

L'infliximab en association au méthotrexate est un traitement efficace contre la polyarthrite rhumatoïde (PR).

L'infliximab est un médicament anti-rhumatismal modificateur de la maladie relativement nouveau qui inhibe le facteur de nécrose tumorale alpha. Les études à court terme (six à douze mois) suggèrent que l'infliximab est bien toléré, et en association au méthotrexate, il permet de réduire l'activité de la maladie en PR. L'infliximab 3mg/kg ou 10mg/kg, associé au méthotrexate, pris toutes les 4 ou 8 semaines pendant 6 à 12 mois, a permis d'améliorer significativement l'activité de la maladie mesurée par le nombre d'articulations sensibles et enflées et les taux de réponses ACR. La douleur et la fonction physique a également été améliorée par rapport aux patients ne prenant que du méthotrexate. L'infliximab a réduit significativement la progression radiographique à 12 mois.

Conclusions des auteurs: 

Le traitement par infliximab pendant 6 et 12 mois réduit significativement l'activité de la PR et semble avoir un profile de sécurité acceptable dans ces essais. Les scores radiographiques totaux ont été améliorés, moins de patients ont connu une progression radiographique et davantage de patients ont présenté une amélioration radiographique avec le traitement par infliximab à 12 mois par rapport aux groupes témoins. Cependant, seuls 2 essais ont satisfait aux critères d'inclusion et ces résultats sont largement dominés par l'essai le plus grand. Les données d'efficacité et de toxicité disponibles sont présentées à relativement court terme (6-12 mois). Pour détecter des événements rares susceptibles d'être associés à l'infliximab, les études plus grandes et à plus long terme sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'infliximab est un anticorps monoclonal anti-facteur de nécrose tumoral alpha chimérique humain/murin récemment approuvé pour le traitement de la PR réfractaire.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et la sécurité de l'infliximab pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde.

La stratégie de recherche documentaire: 

Une recherche a été effectuée dans les bases de données électroniques suivantes : Biological Abstracts, CINAHL, Current Contents, Dissertation Abstracts, EBM Reviews, HealthSTAR et MEDLINE de 1966 à mars 2002. Polyarthrite rhumatoïde a été recherché en tant que terme MESH explosé. Infliximab a été recherché en tant que mot de texte puisqu'il n'est pas encore indexé. La recherche n'a pas été limitée par langue, année de publication ou type de publication. La stratégie de recherche spécifique est présentée ci-dessous.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés comparant l'infliximab 1, 3, 5 ou 10 mg/kg associé au méthotrexate (MTX) et le MTX seul, ou un placebo, avec une durée minimum de 6 mois et au moins 2 perfusions ont été éligibles.

Recueil et analyse des données: 

Les données ont été extraites par 2 évaluateurs indépendants et la qualité méthodologique des essais a été évaluée à l'aide d'un outil d'évaluation homologué. Les variables de résultats ont compris les critères de jugement ACR des mesures d'activité de la maladie pour les essais cliniques de PR et les données de résultats radiographiques. Les arrêts précoces et la toxicité ont également été inclus. Les résultats de fin d'essai ont été combinés. Les données continues ont été combinées selon les différences moyennes pondérées et les données dichotomiques selon les risques relatifs.

Résultats principaux: 

Deux essais, avec un total de 529 patients, ont satisfait aux critères d'inclusion. Les patients satisfaisant aux critères de diagnostic de PR de l'association nord-américaine de rhumatologie de 1987 ont été randomisés dans le groupe 1mg/kg (avec et sans MTX), 3mg/kg (avec et sans MTX), 10mg/kg (avec et sans MTX) d'infliximab ou dans le groupe de perfusion de placebo plus du MTX. Les perfusions ont été administrées toutes les 4 ou 8 semaines. Après 6 mois, les taux de réponse ACR 20, ACR 50 et ACR 70 ont été significativement améliorés pour toutes les doses d'infliximab par rapport au groupe témoin.

Le nombre de patients à traiter avec l'infliximab pour atteindre une réponse ACR 20, 50 ou 70 chez des patients atteints de PR réfractaire sous soins spécialisés a été compris entre 2,94-3,33 pour ACR 20, 3,57-4,76 pour ACR 50 et 5,88 -12,5 pour ACR 70 selon la dose (3mg/kg ou 10mg/kg donnée toutes les 4 ou 8 semaines).

Les arrêts précoces totaux et les arrêts précoces dus au manque d'efficacité ont été plus faibles pour toutes les doses d'infliximab par rapport aux groupes témoins. Les arrêts précoces dus à des événements indésirables et les arrêts précoces dus à d'autres raisons n'ont pas été significativement différents du point de vue statistique entre les personnes traitées par d'infliximab et le groupe témoin.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.