Rinçage tubaire pour traiter l'hypofertilité

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Les ovules partent des ovaires et traversent les trompes de Fallope avant d'atteindre l'utérus. En cas d'obstruction, il se peut que la femme ne puisse pas concevoir. Il est possible de tester les trompes en les « rinçant » avec un colorant ou un milieu (liquide) visible lors d'une laparoscopie (examen cœlioscopique) ou d'une hystérosalpingographie (rayons X). La revue des essais a trouvé des preuves que le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'huile peut augmenter les chances de grossesse des femmes, et il se pourrait qu'ils soient plus efficaces que les milieux à base d'eau. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires, en particulier pour déterminer le mécanisme par lequel les milieux solubles dans l'huile augmentent la fertilité. Plutôt qu'un simple « rinçage tubaire », il pourrait se produire un effet à l'intérieur de la cavité pelvienne à proximité de l'ovaire qui influencerait l'environnement dans lequel les ovules se développent, ou un effet sur la paroi interne de l'utérus qui améliorerait les chances d'implantation de l'embryon et de démarrage de la grossesse.

Conclusions des auteurs: 

Il existe des données prouvant l'efficacité du rinçage tubaire à l'aide de milieux de contraste solubles dans l'huile dans l'augmentation des cotes des grossesses et des naissances par rapport à l'absence d'intervention. Les preuves limitées concernant une hausse des cotes des naissances du rinçage tubaire à l'aide de milieux de contraste solubles dans l'huile par rapport aux milieux de contraste solubles dans l'eau doivent être interprétées avec précaution. Des essais randomisés robustes supplémentaires, comparant les milieux solubles dans l'huile aux milieux solubles dans l'eau et comparant les milieux solubles dans l'eau à l'absence d'intervention, seraient un outil supplémentaire utile pour orienter la pratique clinique. Des essais sont également nécessaires pour établir la place du rinçage à l'aide de milieux de contraste solubles dans l'huile par rapport aux traitements établis pour l'infertilité inexpliquée, tels que l’insémination intra-utérine et la fécondation in vitro et par rapport à l'élimination laparoscopique de l'endométriose. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir le mécanisme expliquant l'augmentation de la fertilité par les milieux solubles dans l'huile, à savoir s'il s'agit d'un phénomène de « rinçage tubaire », un effet sur l'environnement intrapéritonéal, ou un effet augmentant l'implantation sur l'endomètre.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Depuis un demi-siècle, un effet thérapeutique possible des tests diagnostiques de la perméabilité tubaire fait l'objet de débats dans la littérature. La question de savoir si les milieux de contraste solubles dans l'huile ou solubles dans l'eau peuvent avoir un effet plus marqué sur l'augmentation de la fertilité est un objet de débat supplémentaire, bien que le rinçage tubaire ne fasse actuellement pas partie intégrante de la pratique systématique lors du traitement du retard de fertilité.

Objectifs: 

Évaluer l'effet du rinçage des trompes de Fallope d'une femme à l'aide de milieux de contraste solubles dans l'huile ou dans l'eau sur les résultats relatifs à la fertilité ultérieure chez les couples présentant une infertilité.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité (recherche effectuée le 31 janvier 2007), MEDLINE (de 1966 à janvier 2007), EMBASE (de 1980 à janvier 2007), Biological Abstract (de 1980 à janvier 2007) et les listes bibliographiques des articles.

Critères de sélection: 

Tous les essais randomisés comparant le rinçage tubaire à l'aide de milieux de contraste solubles dans l'huile ou le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'eau à l'absence de traitement chez les femmes souffrant d'hypofertilité.

Recueil et analyse des données: 

Quatre auteurs ont évalué la qualité des essais et extrait les données de manière indépendante. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations complémentaires. Dans les essais, nous avons recueilli des informations relatives aux effets indésirables.

Résultats principaux: 

Douze essais, portant sur 2 079 participantes, ont été inclus. Le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'huile comparé à l'absence d'intervention était associé à une hausse significative des cotes des naissances (Peto OR 2,98, IC à 95 % 1,40 à 6,37) et des grossesses (Peto OR 3,30, IC à 95 % 2,00 à 5,43). Pour la comparaison entre le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'huile et le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'eau, la hausse des cotes des naissances entre le rinçage tubaire à l'aide de milieux solubles dans l'huile et à l'aide de milieux solubles dans l'eau (Peto OR 1,49, IC à 95 % 1,05 à 2,11) était basé sur deux essais présentant une hétérogénéité statistique et l'essai de qualité supérieure ne montrait aucune différence significative ; il n'y avait aucune preuve d'une différence significative en termes de cotes des grossesses (Peto OR 1,21, IC à 95 % 0,95 à 1,54). L'addition de milieux solubles dans l'huile au rinçage à l'aide de milieux solubles dans l'eau n'a montré aucune preuve d'une différence significative en termes de cotes des grossesses (Peto OR 1,28, IC à 95 % 0,92 à 1,79) ou des naissances (Peto OR 1,06, IC à 95 % 0,64 à 1,77). Aucun événement indésirable grave n'a été signalé.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.