Extrait de kava pour le traitement de l'anxiété

Des recherches bibliographiques systématiques ont été effectuées afin d'évaluer les preuves étayant ou réfutant l'efficacité de l'extrait de kava dans le traitement de l'anxiété. Vingt-deux ECR en double aveugle contrôlés par placebo potentiellement pertinents ont été identifiés. Douze essais remplissaient les critères d'inclusion. La méta-analyse de sept essais suggère un effet thérapeutique significatif favorable à l'extrait de kava en termes de score total sur l'échelle d'anxiété de Hamilton. Peu d'événements indésirables étaient rapportés dans les essais examinés, et tous étaient légers, passagers et peu fréquents. Ces données indiquent que l'extrait de kava pourrait être plus efficace que le placebo en traitement symptomatique de l'anxiété mais, à l'heure actuelle, la quantité d'effet semble trop limitée. Des essais rigoureux portant sur des effectifs plus importants sont nécessaires afin de dissiper les doutes existants. En particulier, des études de l'innocuité à long terme du kava sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Par rapport au placebo, l'extrait de kava est efficace dans le traitement symptomatique de l'anxiété mais, à l'heure actuelle, la quantité d'effet semble limitée. Cet effet manque de solidité et repose sur un effectif relativement réduit. Les données issues des études examinées suggèrent que le kava est relativement sûr en traitement de court terme (1 à 24 semaines), mais des informations supplémentaires sont nécessaires. Des essais rigoureux portant sur des effectifs plus importants sont nécessaires afin de dissiper les doutes existants. Qui plus est, des études de l'innocuité à long terme du kava sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les contraintes en termes de ressources et de temps ne permettent pas toujours de traiter l'anxiété au moyen d'interventions psychologiques. Bien que les anxiolytiques de synthèse soient efficaces, ils sont souvent associés à des événements indésirables. D'autres options efficaces et sûres seraient extrêmement utiles et constitueraient un ajout appréciable au répertoire thérapeutique.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'extrait de kava, telles que rapportées dans des essais cliniques rigoureux, par rapport à un placebo dans le traitement de l'anxiété.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons recherché toutes les publications décrivant (ou susceptibles de décrire) des essais randomisés en double aveugle contrôlés par placebo portant sur de l'extrait de kava dans l'anxiété au moyen de recherches électroniques dans EMBASE (1974 à janvier 2005), MEDLINE (1951 à janvier 2005), AMED (1985 à janvier 2005), CISCOM (depuis sa création jusqu'en août 2002), Central/CCTR et CCDANCTR (numéro 1, 2005). Les termes de recherche utilisés étaient kava, kawa, kavaïne, Piper methysticum et Rauschpfeffer (nom couramment utilisé en allemand pour Piper methysticum). Des fabricants de préparations à base de kava et des experts de ce domaine ont également été contactés afin d'obtenir des documents publiés et non publiés. Des recherches manuelles ont été effectuées dans un échantillon de revues médicales pertinentes (Erfahrungsheilkunde 1996 - 2005, Forsch Komplementärmed Klass Naturheilkd 1994 - 2005, Phytomed 1994 - 2005, Alt Comp Ther 1995 - 2005), les actes de congrès (ex. : FACT - Focus on Alternative and Complementary Therapies 1996 - 2005) ainsi que dans notre propre collection d'articles. Aucune restriction de langue de publication n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Pour être incluses, les études devaient être des essais contrôlés randomisés (ECR) (des essais utilisant une génération aléatoire des séquences d'assignation), être contrôlées par placebo et être menées en double aveugle (en masquant les patients et les prestataires de soins). Les essais examinant des préparations orales contenant uniquement de l'extrait de kava (monopréparations) ont été pris en compte. Les essais utilisant des constituants individuels d'extrait de kava ou évaluant l'extrait de kava parmi d'autres composants actifs en préparation combinée ou dans le cadre d'un traitement combiné ont été exclus.

Recueil et analyse des données: 

Les données ont été extraites de manière systématique en fonction des caractéristiques des patients, des interventions et des résultats. La qualité méthodologique de tous les essais a été évaluée à l'aide du système de notation standard mis au point par Jadad et ses collègues. L'identification et la sélection des études, l'extraction et la validation des données, et l'évaluation de la qualité méthodologique ont été effectuées de manière indépendante par les deux évaluateurs. Les divergences en matière d'évaluation des différents essais étaient principalement dues à des erreurs de lecture et ont été résolues par discussion.

Résultats principaux: 

Douze ECR en double aveugle (n = 700) remplissaient les critères d'inclusion. Une méta-analyse a été effectuée pour sept études utilisant le score total sur l'échelle d'anxiété de Hamilton (HAM-A) comme mesure de résultats commune. Le résultat suggère une tendance à la baisse significative du score total HAM-A chez les patients recevant de l'extrait de kava par rapport à ceux qui recevaient un placebo (différence moyenne pondérée : 3,9, intervalle de confiance à 95 % : entre 0,1 et 7,7 ; p = 0,05). n = 380). Les résultats des cinq études qui n'ont pas été utilisées dans la méta-analyse confirment largement cette conclusion. Les événements indésirables rapportés dans les essais examinés étaient légers, transitoires et peu fréquents.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.