Opérations chirurgicales pour remédier au décollement de l'omoplate dans la dystrophie musculaire

Le décollement de la scapula (omoplate) dans la dystrophie musculaire est dû à la faiblesse des muscles qui relient la scapula à la poitrine et permettent de lever les bras. Les interventions non chirurgicales consistent à poser un plâtre ou une écharpe pour soutenir les épaules. Les opérations chirurgicales consistent à fixer la scapula aux côtes à l'aide de vis ou d'un fil. Aucun essai contrôlé randomisé n’a été trouvé. De petites séries de cas suggèrent que les opérations chirurgicales pourraient avoir des effets bénéfiques significatifs chez certains patients. Ces bénéfices doivent être mis en rapport avec la perte de mobilité, la nécessité de suivre une physiothérapie et les complications potentielles, notamment le détachement du matériel de fixation ou la réduction des capacités respiratoires.

Conclusions des auteurs: 

Aucune preuve issue d'essais randomisés ne permet de confirmer l'hypothèse des études observationnelles, selon laquelle les interventions chirurgicales produiraient des bénéfices significatifs. Néanmoins, ces effets bénéfiques doivent être mis en rapport avec l'immobilisation postopératoire, la nécessité de suivre une physiothérapie et les complications potentielles. Nous en concluons qu'un essai randomisé serait difficile à réaliser, mais qu'un registre des cas et un protocole d'évaluation standardisé permettraient de comparer les différentes techniques de manière plus rigoureuse.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le décollement de la scapula est dû à la faiblesse des muscles thoraco-scapulaires qui permettent à la scapula de se détacher de la paroi thoracique lors des mouvements d'épaule. Dans la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale (et parfois dans d'autres types de dystrophies musculaires), on observe une faiblesse sélective des muscles thoraco-scapulaires qui peut épargner d'autres muscles des épaules, tels que le muscle deltoïde. Ce déséquilibre entraîne un décollement significatif de l'omoplate et une perte de fonction de l'épaule. Traditionnellement, plusieurs interventions chirurgicales et non chirurgicales ont été utilisées pour rétablir la stabilité scapulaire. Cette revue examine les preuves disponibles concernant toutes les techniques de fixation de la scapula dans la dystrophie musculaire, en particulier la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale.

Objectifs: 

Examiner les preuves de l'efficacité relative des techniques de fixation de la scapula dans la dystrophie musculaire (en particulier la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale) pour améliorer la fonction des membres supérieurs.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (20 juillet 2009), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane, numéro 3, 2009), Medline (1966 à juillet 2009) et EMBASE (1980 à juillet 2009) afin d'identifier des essais randomisés. Nous avons également contacté les auteurs des essais et d'autres experts de ce domaine.

Critères de sélection: 

Tous les rapports décrivant une fixation de la scapula dans la dystrophie musculaire, y compris les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés comparant toute forme de fixation de la scapula (chirurgicale et non chirurgicale) chez des patients (de tous âges et de tout niveau de gravité) présentant un décollement de la scapula dû à une dystrophie musculaire. Notre critère de jugement principal était l'amélioration objective de l'abduction de l'épaule. Nos critères de jugement secondaires étaient : L'amélioration des performances au cours des activités de la vie quotidienne telle que perçue par le patient, les résultats esthétiques, l'amélioration subjective de la douleur et le nombre de patients présentant des complications postopératoires significatives.

Recueil et analyse des données: 

Nous avons regroupé et résumé les études portant sur le traitement du décollement de la scapula dans la dystrophie musculaire.

Résultats principaux: 

Aucun essai randomisé n'a été identifié. Nous présentons donc ici une revue de la littérature non randomisée disponible.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.