La supplémentation alimentaire pour la prévention et le traitement des escarres

Contexte
Les escarres (aussi appelées plaies de pression) sont des plaies provoquées par la pression du poids des personnes immobilisées sur les points d'appui osseux (comme les hanches, les talons et les coudes). Un mauvais état nutritionnel, ou de la déshydratation, peuvent fragiliser la peau et rendre les patients plus vulnérables au développement d’escarres. Une fois qu'une escarre s'est installée, elle peut devenir très grande et difficile à guérir.

Question de la revue
Nous voulions découvrir si le changement de l'alimentation (par exemple par l'administration de suppléments) pouvait prévenir le développement des escarres. Nous voulions également découvrir si les changements alimentaires pouvaient aider à la cicatrisation des escarres déjà présentes.

La revue des essais a trouvé qu'il n'existe pas de données claires prouvant que les interventions nutritionnelles réduisent le nombre de personnes qui développent des escarres ou facilitent la cicatrisation des escarres existantes. Des recherches supplémentaires sont nécessaires.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe actuellement aucune preuve claire d'un bénéfice associé à des interventions nutritionnelles pour la prévention ou le traitement des escarres. D'autres essais de bonne qualité méthodologique sont nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les escarres affectent environ 10% des personnes dans les hôpitaux et les personnes âgées présentent un risque plus élevé. Une corrélation entre un apport nutritionnel inadéquat et le développement d'escarres a été suggéré par plusieurs études, mais les résultats sont discordants.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la nutrition entérale et parentérale sur la prévention et le traitement des escarres.

La stratégie de recherche documentaire: 

En mars 2014, pour cette première mise à jour, nous avons effectué des recherches dans le registre d'essais spécialisé du groupe Cochrane sur les plaies et contusions, le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library), la base des résumés des revues systématiques hors Cochrane (DARE) (The Cochrane Library), la Health Technology Assessment Database (HTA) (The Cochrane Library), le registre Methodology (The Cochrane Library), la NHS Economic Evaluation Database (The Cochrane Library), Ovid MEDLINE, Ovid Embase et EBSCO CINAHL. Aucune restriction de date, de langue ou de statut de publication n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant les effets de la nutrition entérale ou parentérale, sur la prévention et le traitement des escarres, qui mesuraient l'incidence de nouveaux ulcères, la cicatrisation des ulcères ou les modifications dans la gravité des escarres. Il n'y avait aucune restriction concernant les types de patients, l'environnement, la date, le statut de la publication ou la langue.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont indépendamment procédé au criblage pour l'inclusion, et les désaccords ont été résolus par la discussion. Deux auteurs de la revue ont indépendamment extrait les données et évalué la qualité à l'aide de l'outil de la Cochrane Collaboration pour évaluer le risque de biais.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 23 ECR, beaucoup étaient de petite taille (entre 9 et 4023 participants, médiane 88) et à risque élevé de biais.

Onze essais comparaient une combinaison de suppléments nutritionnels, avec un minimum de calories et de protéines en différents dosages, pour la prévention des escarres. Une méta-analyse de huit essais (6062 participants) ayant comparé les effets d'un mélange de suppléments nutritionnels avec le régime alimentaire standard de l'hôpital n'a trouvé aucune preuve claire d'un effet de la supplémentation sur le développement des escarres (RR combiné de 0,86 ; IC à 95 % 0,73 à 1,00 ; P = 0,05 ; I 2 = 13%, les effets aléatoires). Ce résultat est à risque incertain ou élevé de biais.

Quatorze essais ont évalué les effets des suppléments nutritionnels sur la cicatrisation d'escarres existantes : sept essais ont étudié des mélanges de suppléments nutritionnels, trois les effets de protéines, deux essais ont étudié le zinc, et deux études ont étudié l'acide ascorbique. Les essais inclus étaient hétérogènes en termes de participants, d'interventions, de comparaisons et de critères de jugement et une méta-analyse n'était pas appropriée. Dans aucune de ces études, il n'y avait de preuve claire d'une amélioration de la guérison des escarres par les suppléments nutritionnels évalués.

Notes de traduction: 
Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.