Acupuncture pour le traitement de la paralysie de Bell

La paralysie de Bell, ou paralysie faciale idiopathique, le trouble des nerfs faciaux le plus courant, entraîne une faiblesse ou une paralysie d'un seul côté du visage. Cette paralysie déforme le visage et interfère avec les fonctions normales, par exemple fermer la paupière ou s'alimenter. On pense qu'elle est due à une inflammation du nerf facial.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, la paralysie faciale est connue sous le nom de Bouche déviée. Les dynasties passées attribuaient cette paralysie au vent. Le Qi décrit les substances vitales constitutives du corps humain et des fonctions physiologiques des viscères, de l'intestin et des canaux principaux et collatéraux. Il maintient les activités vitales et constitue le reflet de la résistance du corps humain. Une déficience du Qi permet l'invasion par le vent pathogène exogène. L'acupuncture, pratiquée depuis des millénaires, fait partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise. Elle consiste à insérer de fines aiguilles à des points spécifiques de la peau ou à appliquer d'autres techniques sur les points d'acupuncture pour faciliter la guérison. L'acupuncture pourrait avoir de nombreux effets bénéfiques dans la paralysie de Bell. L'objectif de cette revue était d'examiner de manière systématique tous les essais contrôlés randomisés et essais cliniques comparatifs évaluant l'efficacité de l'acupuncture par insertion d'aiguilles dans la paralysie de Bell. Six études portant sur un total de 537 participants remplissaient les critères d'inclusion. Cinq études utilisaient l'acupuncture tandis que la sixième combinait de l'acupuncture à des médicaments. Aucun essai ne documentait les critères de jugement spécifiés dans cette revue. Les effets secondaires délétères n'étaient rapportés dans aucun essai. Compte tenu d'une qualité insuffisante due à des défauts de planification ou de documentation (notamment une méthode de randomisation, une assignation secrète et une assignation en aveugle mal décrites) et à des différences cliniques entre les essais, nous ne sommes pas en mesure de tirer de conclusions définitives concernant l'efficacité de l'acupuncture. Des recherches supplémentaires sont nécessaires dans le cadre d'essais de haute qualité.

Conclusions des auteurs: 

La qualité des essais inclus n'était pas suffisante pour tirer des conclusions concernant l'efficacité de l'acupuncture. Des recherches supplémentaires sont nécessaires dans le cadre d'essais de haute qualité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La paralysie de Bell ou paralysie faciale idiopathique est une paralysie faciale aiguë provoquée par une inflammation du nerf facial. Plusieurs études publiées en Chine suggèrent que l'acupuncture est bénéfique dans la paralysie faciale.

Objectifs: 

L'objectif de cette revue était d'examiner l'efficacité de l'acupuncture pour accélérer le rétablissement et réduire la morbidité à long terme associée à la paralysie de Bell.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons mis à jour les recherches en consultant le registre spécialisé des essais du groupe Cochrane sur les affections neuromusculaires (24 mai 2010), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (numéro 2, 2010), MEDLINE (janvier 1966 à mai 2010), EMBASE (janvier 1980 à mai 2010), AMED (janvier 1985 à mai 2010), LILACS (janvier 1982 à mai 2010) et le Chinese Biomedical Retrieval System (janvier 1978 à mai 2010) afin d'identifier des essais contrôlés randomisés à l'aide des termes Paralysie de Bell, Paralysie faciale idiopathique ou Paralysie faciale (synonymes), ainsi que des termes de recherche en rapport avec l'acupuncture. Les publications chinoises susceptibles de contenir des essais contrôlés randomisés en rapport avec notre revue ont fait l'objet d'une recherche manuelle. Nous avons examiné les références bibliographiques des essais randomisés et contacté les auteurs et des experts reconnus de ce domaine afin d'identifier d'autres données publiées et non publiées.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus tous les essais contrôlés randomisés portant sur de l'acupuncture par insertion d'aiguilles dans le traitement de la paralysie de Bell sans restriction de langue.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont identifié les articles potentiels issus de la recherche bibliographique, extrait les données et évalué la qualité de chaque essai de manière indépendante. Toutes les divergences ont été résolues par discussion entre les auteurs de revue.

Résultats principaux: 

Les recherches bibliographiques et manuelles ont permis d'identifier 49 articles potentiellement pertinents. Sur ces 49 articles, six ECR portant sur 537 participants atteints de paralysie de Bell ont été inclus. Deux autres essais supplémentaires potentiellement pertinents ont été identifiés lors de la mise à jour de cette revue systématique, mais tous deux ont été exclus car il ne s'agissait pas de véritables ECR. Sur les six essais inclus, cinq utilisaient l'acupuncture tandis que le sixième combinait de l'acupuncture à des médicaments. Aucun essai ne documentait les critères de jugement spécifiés dans cette revue. Les effets secondaires délétères n'étaient rapportés dans aucun essai. Compte tenu d'une qualité insuffisante due à des défauts de planification ou de documentation (notamment une méthode de randomisation, une assignation secrète et une assignation en aveugle mal décrites) et à des différences cliniques entre les essais, nous ne sommes pas en mesure de tirer de conclusions définitives concernant l'efficacité de l'acupuncture.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.