La D-cyclosérine est-elle efficace et sans effets indésirables pour les personnes atteintes d'un TSA qui présentent des déficits en matière de compétences sociales et de communication ?

Quel est l’objectif de cette revue ?

Le trouble du spectre autistique (TSA) est un trouble relativement courant impliquant un développement anormal du cerveau. Il implique souvent chez la personne ayant un TSA, des comportements répétitifs, des activités quotidiennes restreintes, une réduction des centres d’intérêt, ainsi qu’un fonctionnement social et des habiletés langagières limités. Il n'y a pas de traitements médicamenteux efficaces pour soigner ces caractéristiques, mais des recherches récentes suggèrent que la D-cyclosérine pourrait améliorer les aptitudes sociales et de communication des personnes atteintes de TSA. La D-cyclosérine est un type de médicament utilisé pour traiter la tuberculose (une infection contagieuse qui affecte généralement les poumons) et la schizophrénie (un trouble mental grave de la pensée, des émotions et du comportement). Nous voulions savoir si la D-cyclosérine, seule ou en combinaison avec un autre traitement, était meilleure ou pire qu'un placebo (médicament factice) pour améliorer les compétences sociales et de communication des personnes atteintes de TSA. Nous voulions également savoir si l'utilisation de ce médicament avait des effets secondaires nocifs.

Principaux messages

Il ne semble pas y avoir de différence claire entre la D-cyclosérine associée à l’entraînement aux compétences sociales et l’entraînement aux compétences sociales seul sur les compétences sociales et communicationnelles chez les personnes atteintes de TSA. Cependant, nous ne sommes pas certains de ces résultats.

Qu'étudie cette revue ?

Nous avons consulté des bases de données d'études scientifiques et avons trouvé une étude pertinente à inclure dans cette revue. L'étude s'est déroulée aux États-Unis et n'a pas bénéficié d'un financement de l'industrie. Au total, 67 enfants âgés de 5 à 11 ans ont été inclus dans l'étude. Un groupe a pris un traitement appelé D-cyclosérine une fois par semaine, et a bénéficié d’un entraînement aux compétences sociales, tandis que l'autre groupe a pris un placebo (pilule factice qui ne comprend pas de médicament), ainsi qu'un entraînement aux compétences sociales. Le traitement a duré 10 semaines.

Quels sont les principaux résultats de cette revue ?

Une semaine après le traitement, aucune différence significative n’a été observée dans les domaines de l'interaction sociale, les comportements répétitifs et les compétences linguistiques entre le groupe D-cyclosérine et le groupe placebo. Par rapport au traitement par placebo, la D-cyclosérine pourrait ne pas accroître le nombre d'effets secondaires nocifs, le nombre d'abandons de l'étude et la réactivité au traitement.

La D-cyclosérine semble faire peu ou pas de différence sur les déficits de compétences sociales et communicationnelles des personnes atteintes de TSA. Ces résultats pourraient changer si d'autres études sont incluses. Nous ne connaissons pas les effets à long terme de la D-cyclosérine en raison de la courte durée de l'étude.

Cette revue est-elle à jour ?

Les auteurs de la revue ont recherché des études qui avaient été publiées jusqu'en novembre 2020.

Conclusions des auteurs: 

Nous ne sommes pas en mesure de conclure avec certitude si la D-cyclosérine est efficace pour les personnes atteintes de troubles du spectre autistique. Cette revue a des données probantes d’un niveau de confiance faible provenant d'une seule étude qui présente des problèmes méthodologiques et des imprécisions. La valeur ajoutée de cette revue par rapport à l'étude incluse est que nous avons évalué le risque de biais et évalué le niveau de confiance des données probantes en utilisant l'approche GRADE. De plus, si nous trouvons de nouveaux essais dans les futures mises à jour de cette revue, nous pourrions éventuellement mettre en commun les données, ce qui pourrait soit renforcer soit diminuer les données probantes de nos conclusions.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les symptômes des troubles du spectre autistique (TSA) ont été associés, en partie, au dysfonctionnement des récepteurs de glutamate N-méthyl-D-aspartate (NMDA) au niveau des synapses excitatrices et aux anomalies du glutamate. Les médicaments liés à la neurotransmission glutamatergique, tels que la D-cyclosérine - qui est un agoniste partiel du récepteur de glutamate NMDA - sont des options de traitement potentielles pour les caractéristiques essentielles des TSA. Cependant, l'effet potentiel de la D-cyclosérine sur les déficits de compétences sociales et de communication des personnes atteintes de TSA n'a pas été étudié en profondeur et aucune revue systématique des données probantes n'a été effectuée.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et les effets indésirables de la D-cyclosérine par rapport à un placebo pour les habiletés sociales et de communication chez les personnes atteintes de TSA.

Stratégie de recherche documentaire: 

En novembre 2020, nous avons effectué des recherches dans CENTRAL, MEDLINE, Embase, six autres bases de données et deux registres d'essais. Nous avons également consulté les références bibliographiques des publications pertinentes et contacté les auteurs de l'étude incluse, Minshawi 2016, pour identifier d'autres études. En outre, nous avons contacté des sociétés pharmaceutiques, consulté les sites web des fabricants et les sources de rapports d'effets indésirables.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) de toute durée et de toute dose de D-cyclosérine, avec ou sans traitement d'appoint, comparés à un placebo chez des personnes atteintes de TSA.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné indépendamment les études à inclure, ont extrait les données pertinentes, ont évalué le risque de biais, ont évalué le niveau de confiance des données probantes en utilisant l'approche GRADE, et ont analysé et évalué les données. Nous fournissons un rapport narratif des conclusions car une seule étude est incluse dans cette revue.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus un seul ECR (Minshawi 2016) financé par le ministère de la défense des États-Unis. Elle a été menée sur deux sites aux États-Unis : L'école de médecine de l'Université de l'Indiana (Indiana University School of Medicine) et le centre médical de l'Hôpital pour Enfants de Cincinnati (Cincinnati Children's Hospital Medical Center). Dans l'étude incluse, 67 enfants atteints de TSA âgés de 5 à 11 ans ont été randomisés pour recevoir soit 10 semaines (10 doses) de D-cyclosérine (50 mg) plus une formation en compétences sociales, soit un placebo plus une formation en compétences sociales. La randomisation a été effectuée 1:1 entre les bras D-cyclosérine et placebo, et les résultats ont été enregistrés une semaine après le traitement. L'évaluation du « risque de biais» pour l'étude incluse était faible pour cinq domaines et peu claire pour deux domaines.

L'étude (67 participants) a rapporté des données probantes d’un niveau de confiance faible indiquant qu’il y a très peu ou pas de différence entre les deux groupes pour tous les critères de jugement mesurés une semaine après le traitement : troubles de l'interaction sociale (différence moyenne (DM) 3,61 (évaluée à l'aide de l’Échelle de réciprocité sociale (Social Responsiveness Scale)), intervalle de confiance (IC) à 95 % -5,60 à 12,82) ; troubles de la communication sociale (DM -1,08 objectivé à l'aide du Questionnaire sur les comportements anormaux (subscale of the Aberrant Behavior Checklist, ABC)), IC à 95 % -2.34 à 0,18) ; schémas de comportement restreints, répétitifs et stéréotypés (DM 0,12 (mesuré à l'aide du sous domaine de l’ABC du comportement stéréotypé (ABC stereotypy subscale), IC 95% -1,71 à 1,95) ; événements indésirables graves (risque relatif (RR) 1,11, IC à 95 % 0.94 à 1,31) ; symptômes non essentiels des TSA (RR 0,97 (mesuré par l'échelle Impression clinique globale du changement (Clinical Global Impression-Improvement)), IC à 95 % 0,49 à 1,93) ; et tolérance de la D-cyclosérine (RR 0,32 (évalué par le nombre d'abandons), IC à 95 % 0,01 à 7,68).

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Guillaume Duboisdindien et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.