Traitement pharmacologique du syndrome des pointes-ondes continues pendant le sommeil lent et le syndrome de Landau-Kleffner

Quel était l’objet de la revue ?
Le syndrome des pointes-ondes continues pendant le sommeil lent (POCS) se caractérise par une régression de la fonction mentale et des crises cliniques, et se manifeste généralement chez les enfants vers l'âge de cinq ans. Le syndrome de Landau-Kleffner (SLK) se manifeste généralement chez les enfants âgés de trois à huit ans, qui se sont auparavant développés normalement. Elle se caractérise par une incapacité à comprendre ou à exprimer le langage, ce qui entraîne une diminution des capacités de communication. Le traitement pourrait comprendre différents médicaments (traitement pharmacologique), tels que les médicaments antiépileptiques et les immunothérapies.

Quel est l’objectif de la revue ?
L'objectif de cette étude Cochrane était d’identifier les bénéfices et les effets négatifs du traitement médicamenteux pour le POCS et pour le SLK. Pour répondre à cette question, nous avons recherché dans des bases de données scientifiques des essais contrôlés randomisés (études cliniques dans lesquelles les personnes sont placées de manière aléatoire dans l'un des deux groupes de traitement ou plus ; ces études sont considérées comme la référence en matière de conception d'essais).

Résultats
Nous n'avons trouvé aucune étude pertinente et achevée. Nous avons identifié une étude en cours, qui a été interrompue en raison du manque de participants.

Conclusions
Il n’existe pas de données probantes pour soutenir ou réfuter l'utilisation du traitement médicamenteux pour le syndrome des pointes-ondes continues pendant le sommeil lent ou le syndrome de Landau-Kleffner.

Les données probantes sont à jour jusqu'en septembre 2020.

Conclusions des auteurs: 

Les essais n'ont pas fourni de données probantes pour soutenir ou réfuter l'utilisation d'un traitement pharmacologique pour syndrome des pointes-ondes continues pendant le sommeil lent ou le syndrome de Landau-Kleffner. Des essais contrôlés randomisés bien conçus sont nécessaires pour la pratique clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le syndrome des pointes-ondes continues pendant le sommeil lent (POCS) et le syndrome de Landau-Kleffner (SLK) sont deux encéphalopathies épileptiques qui présentent une régression neurocognitive, une aphasie et des crises cliniques, se manifestant généralement chez les enfants vers l'âge de cinq ans. La physiopathologie de ces conditions n'est pas complètement comprise. Certaines études suggèrent une origine commune pour les deux. Aucune revue systématique n'a évalué l'efficacité des interventions pharmacologiques pour ces affections.

Objectifs: 

Évaluer les bénéfices et les effets indésirables des interventions pharmacologiques pour le traitement des POCS et des SLK.

Stratégie de recherche documentaire: 

Le 8 septembre 2020, nous avons effectué une recherche dans le registre Cochrane des études cliniques (CRS Web) et dans MEDLINE Ovid (1946 au 04 septembre 2020). Nous n’avons pas appliqué de restriction de langue. CRS Web comprend des essais contrôlés randomisés ou quasi randomisés de CENTRAL, PubMed, Embase, ClinicalTrials.gov et du système d'enregistrement international des essais cliniques (ICTRP) de l'OMS.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés, essais contrôlés quasi randomisés et essais randomisés en grappes comparant les médicaments antiépileptiques seuls, ou avec des stéroïdes ou des immunoglobulines intraveineuses, ou les deux, à d'autres médicaments antiépileptiques, ou à un placebo, ou à l’absence de traitement, administré aux enfants atteints de POCS et de SLK. Nous avons prévu de comparer les traitements des deux maladies séparément.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué de façon indépendante les études identifiées par la stratégie de recherche en vue de leur inclusion. Les principaux critères de jugement examinés dans cette étude sont les fonctions neuropsychologiques et neurolinguistiques.

Résultats principaux: 

Notre stratégie de recherche a donné 18 références. Deux auteurs ont évalué indépendamment toutes les références. Nous n'avons trouvé aucune étude achevée à inclure. Nous avons identifié une étude en cours, qui a été interrompue faute de participants.

Notes de traduction: 

Post-édition effectuée par Pierre-Alexis Gontier et Cochrane France. Une erreur de traduction ou dans le texte d'origine ? Merci d'adresser vos commentaires à : traduction@cochrane.fr

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.