La thérapie par la danse et le mouvement est-elle une intervention efficace pour le traitement de la démence : une revue des preuves

Pourquoi cette revue est-elle importante ?

La démence affecte actuellement environ 35,6 millions de personnes à travers le monde et certains indicateurs laissent à penser que, au fur et à mesure que la population vieillit, une importante augmentation du nombre de personnes affectées surviendra. La littérature sur la démence défend le besoin de répondre à la complexité des symptômes et de travailler avec la personne dans son ensemble. Il est possible que la thérapie par la danse et le mouvement, une intervention psychologique personnifiée qui utilise la danse et le mouvement pour exprimer et explorer les émotions, puisse être utile pour les personnes atteintes de démence. Cependant, son efficacité reste incertaine. Cet article est la première revue portant sur l'efficacité de la thérapie par la danse et le mouvement pour la démence et fera office de supplément aux preuves disponibles concernant les interventions non pharmacologiques pour le traitement de la démence.

Qui pourrait être intéressé par cette revue ?

Il est attendu que cette revue soit d'intérêt pour les personnes touchées par la démence et leurs soignants ainsi que pour les médecins généralistes, les professionnels de la santé mentale et les psychothérapeutes.

Quelles sont les questions auxquelles cette revue tente de répondre ?

Nous avons posé les questions suivantes : La thérapie par la danse et le mouvement est-elle plus efficace que l'absence de traitement ou les soins standard ? La thérapie par la danse et le mouvement est-elle plus efficace que tout autre traitement ? Quelle est l'efficacité des différents types de thérapies par la danse et le mouvement ?

Quelles études ont été incluses dans la revue ?

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données des études publiées et non publiées pour trouver tous les études contrôlées randomisées de la thérapie par la danse et le mouvement pour la démence jusqu'en mars 2016, avec des participants de tout âge, sexe ou origine ethnique. Aucune étude ne remplissait les critères d'inclusion.

Que nous apprennent les données probantes de cette revue ?

Il n'y avait aucune preuve pour ou contre la thérapie par la danse et le mouvement permettant d'indiquer si celle-ci est utile pour le traitement de la démence.

Que devrait-il se passer ensuite ?

Des études bien conçues, ayant un grand nombre de participants et des interventions bien définies sont nécessaires avant que nous puissions établir clairement si la thérapie par la danse et le mouvement est une intervention efficace pour le traitement de la démence ou non.

Conclusions des auteurs: 

Des essais de haute qualité méthodologique, ayant de larges effectifs et établissant clairement la manière dont l'intervention est préparée et administrée sont nécessaires pour évaluer si la thérapie par la danse et le mouvement est une intervention efficace pour la démence.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La démence est le nom collectif pour différents syndromes dégénératifs du cerveau qui, selon l'organisme Alzheimer's Disease International, affectent environ 35,6 millions de personnes à travers le monde. Les dernières recommandations de NICE (National Institute for Health and Care Excellence) pour la démence mettent en évidence la valeur de la diversité des options de traitement pour les différents stades et symptômes de la démence, y compris certains traitements non pharmacologiques. La littérature pertinente soutient également la valeur des interventions qui reconnaissent la complexité de la maladie et permettent de répondre à la personne dans son ensemble, y compris dans ses processus physiques, affectifs, sociaux et cognitifs. De même, une littérature grandissante souligne la capacité des arts et des pratiques personnifiées pour répondre à cette complexité. La thérapie par la danse et le mouvement est une intervention psychologique personnifiée qui peut répondre à la complexité et par conséquent qui peut être utile pour les personnes atteintes de démence, mais son efficacité reste incertaine.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la thérapie par la danse et le mouvement sur les symptômes comportementaux, sociaux, cognitifs et émotionnels chez les personnes atteintes de démence, par rapport à l'absence de traitement, à des soins standard ou à tout autre traitement. Mais aussi comparer les différentes formes de thérapie par la danse et le mouvement (par ex. la thérapie par la danse et le mouvement selon Laban, la thérapie par la danse et le mouvement de Chacian ou le Mouvement Authentique).

La stratégie de recherche documentaire: 

Les recherches ont été menées jusqu'à mars 2016 dans ALOIS, le registre spécialisé du groupe Cochrane sur la démence et les améliorations cognitives, qui recouvre CENTRAL, un certain nombre de grandes bases de données médicales, des registres d'essais cliniques et des sources de littérature grise. Nous avons examiné les références bibliographiques des études et revues pertinentes, et contacté des associations professionnelles, des programmes éducatifs et des experts provenant du monde entier.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte les essais contrôlés randomisés (ECR) dans n'importe quelle langue, ainsi que réalisés de manière croisée et les ECR en grappes pour l'inclusion. Les études prises en compte devaient inclure des personnes atteintes de démence dans n'importe quel groupe d'âge et dans n'importe quel environnement, avec des interventions offertes par un professionnel de la thérapie par la danse et le mouvement qui (i) avait reçu une formation formelle (ii) était professionnel de la thérapie par la danse et le mouvement en formation ou (iii) était reconnu d'une autre manière comme étant un professionnel de la thérapie par la danse et le mouvement dans le pays dans lequel l'étude a été réalisée.

Recueil et analyse des données: 

Les deux auteurs de la revue ont indépendamment examiné les études au niveau du résumé et des titres puis de nouveau après la lecture de l'article complet, et ont évalué la qualité méthodologique de manière indépendante.

Résultats principaux: 

Sur les 102 études identifiées par les recherches électroniques et les communications personnelles, après avoir retiré les duplications, nous avons passé au crible 80 articles au niveau du titre/résumé. Nous avons ensuite examiné 19 articles complets, dont aucun ne remplissait les critères d'inclusion. Bien que trois études mentionnaient la thérapie par la danse et le mouvement comme étant leur intervention, celles-ci ont été exclues car elles n'ont pas été réalisées par des professionnels de la thérapie par la danse et le mouvement qualifiés. En conséquence, aucune étude n'a été incluse dans cette revue.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Martin Vuillème et révisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.