Interventions visant à débarrasser les poumons du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Objectif de la revue

Nous avons cherché des preuves permettant de déterminer l'effet de différentes méthodes pour débarrasser les poumons du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) chez les personnes atteintes de mucoviscidose

Contexte

Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) est le nom donné à une bactérie particulière qui est résistante à certains types d'antibiotiques. Il est particulièrement inquiétant chez les personnes atteintes de mucoviscidose, qui est une maladie héréditaire qui provoque l'accumulation de mucus épais dans les poumons. Il est très difficile pour les personnes atteintes de mucoviscidose d'expectorer ce mucus épais, ce qui en fait un milieu de culture idéal pour les bactéries, notamment le SARM, et ce qui rend ces personnes plus sujettes aux infections pulmonaires. On pense que le SARM peut provoquer davantage de lésions que les autres bactéries qui ne sont pas résistantes aux antibiotiques. Nous avons voulu identifier les données issues de la recherche permettant d'établir le meilleur mode de traitement des infections par le SARM, et également déterminer si ce mode de traitement améliorerait la vie des personnes atteintes de mucoviscidose.

Date de recherche

Les preuves sont à jour jusqu'au 4 septembre 2014.

Principaux résultats

Malheureusement, nous n'avons pas trouvé d'essai qui comparait le traitement du SARM à l'absence de traitement du SARM, ou qui comparait une forme de traitement à une autre. Par conséquent, à l'heure actuelle, nous ne sommes pas en mesure de faire des recommandations sur sa gestion.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons identifié aucun essai randomisé nous permettant de faire de quelconques recommandations basées sur des preuves. Bien que les résultats de plusieurs études non randomisées semblent indiquer qu'une fois isolé, le SARM puisse être éradiqué, on ne sait pas encore si cela a un impact significatif sur le résultat clinique. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour éclairer la prise de décisions cliniques dans la gestion de l'infection par le SARM chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La mucoviscidose est une affection récessive héréditaire du transport du chlorure qui se caractérise par des infections pulmonaires récurrentes et persistantes par des organismes résistants, qui provoquent une détérioration de la fonction pulmonaire et une mortalité précoce chez les personnes qui en souffrent.

Le Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) est apparu comme étant non seulement une infection importante chez les patients hospitalisés à long terme, mais également comme étant un pathogène potentiellement dangereux chez les personnes atteintes de mucoviscidose, et sa prévalence est en constante augmentation dans le monde entier. On pense que l'infection pulmonaire chronique par le SARM aggrave le résultat clinique global des patients atteints de mucoviscidose et entraîne en particulier un taux de déclin accru de la fonction pulmonaire. Des recommandations claires pour l'éradication du SARM chez les personnes atteintes de mucoviscidose, étayées par des données solides issues d'essais de bonne qualité, sont urgemment nécessaires.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des schémas de traitement conçus pour éradiquer le SARM et déterminer si l'éradication du SARM permet d'améliorer les résultats cliniques et microbiologiques chez les personnes atteintes de mucoviscidose.

La stratégie de recherche documentaire: 

Des essais contrôlés randomisés et quasi randomisés ont été identifiés à travers des recherches dans le registre des essais sur la mucoviscidose du groupe Cochrane sur la mucoviscidose et les autres maladies génétiques, PUBMED, MEDLINE et Embase, ainsi que par une recherche manuelle de listes bibliographiques d'articles et à travers des contacts avec des experts locaux et internationaux dans ce domaine.

Date de la dernière recherche effectuée dans le registre des essais cliniques du groupe sur la mucoviscidose : 4 septembre 2014.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés et quasi randomisés comparant toute combinaison d'antimicrobiens topiques, à inhaler ou oraux ayant pour objectif principal d'éradiquer le SARM en comparaison avec un placebo, un traitement standard ou l'absence de traitement.

Recueil et analyse des données: 

Les auteurs ont indépendamment évalué l'éligibilité de tous les résultats de recherche. Aucun essai éligible n'a été identifié pour inclusion.

Résultats principaux: 

Aucun essai éligible actuellement publié n'a été identifié, bien que trois essais cliniques en cours soient susceptibles d'être éligibles pour l'inclusion dans les mises à jour futures de cette revue.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.