Médicaments utilisés pour réduire le fer chez les patients victimes d'un AVC aigu

Les recherches suggéraient que les troubles des taux de fer pouvaient être liés aux dommages cérébraux après un AVC. Le fait de limiter la toxicité qui peut être générée par le fer après un AVC est une possibilité thérapeutique prometteuse. Les chélateurs ferriques agissent dans l'organisme pour absorber l'excès de fer présent dans le sang, et peuvent diminuer le développement du fer et les dommages cérébraux liés au fer. Dans les études sur les animaux, il a été démontré que les chélateurs ferriques protégeaient le tissu cérébral en cas d'AVC. Nous avons recherché tous les essais contrôlés randomisés étudiant les effets des chélateurs ferriques chez les patients victime d'un AVC aigu. Nous avons concentré nos recherches sur les essais dans lesquels le groupe traité recevait un traitement à base de chélateurs ferriques et le groupe témoin recevait un traitement non actif (placebo) ou aucun traitement. Nous n'avons trouvé aucun essai complété avec des patients présentant un AVC aigu. Actuellement, nous ne disposons pas de preuves suffisantes permettant de soutenir ou réfuter l'utilisation des chélateurs ferriques pour traiter un AVC aigu mais il existe au moins un essai en cours.

Conclusions des auteurs: 

Il n'existe pas suffisamment de preuves permettant de soutenir ou de réfuter l'utilisation des chélateurs ferriques dans le traitement d'un AVC aigu. Des ECR complémentaires sont nécessaires pour évaluer l'effet des chélateurs ferriques sur les personnes victimes d'un AVC aigu.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'AVC est un problème de santé publique grave qui engendre morbidité et mortalité à travers le monde. Les chélateurs ferriques sont des médicaments neuroprotecteurs potentiels permettant de traiter les patients victimes d'un AVC hémorragique et ischémique.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'administration de chélateurs ferriques chez les patients ayant subi un AVC aigu.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur les accidents vasculaires cérébraux (mai 2012), le Chinese Stroke Trials Register (mai 2012), le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) (The Cochrane Library 2012, numéro 1), MEDLINE (de 1950 à mai 2012), EMBASE (de 1980 à mai 2012), Science Citation Index (de 1980 à mai 2012) et trois bases de données chinoises. Dans un effort visant à identifier les autres essais publiés, non publiés et en cours, nous avons effectué des recherches dans les registres des essais en cours, vérifié les bibliographies et contacté les auteurs et les laboratoires pharmaceutiques.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) publiés et non publiés sur le chélateur ferrique par rapport à l'absence de chélateur ferrique ou un placebo dans le traitement d'un AVC aigu.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont passé au crible les résultats de recherche de manière indépendante afin d'identifier les textes complets des études potentiellement pertinentes pour l'inclusion. À partir des résultats des recherches filtrées, deux auteurs ont indépendamment sélectionné les essais répondant aux critères d'inclusion, sans désaccord.

Résultats principaux: 

Nous n'avons pas trouvé d'ECR éligible pour l'inclusion dans la revue. Nous avons identifié un ECR en cours mais aucune donnée n'était disponible.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.