Effet de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au bêta2-agonistes à longue durée d'action sur la maladie pulmonaire obstructive chronique.

La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) est une maladie pulmonaire qui inclut la bronchite chronique et l'emphysème. La MPOC est caractérisée par l'obstruction ou la réduction du calibre des voies aériennes. Les symptômes incluent un essoufflement et une toux chronique. La MPOC est une maladie irréversible qui est souvent provoquée par un irritant des voies aériennes, comme le tabac ou les poussières inhalées.

Les bêta2-agonistes à longue durée d'action et le tiotropium sont deux types de médicaments inhalés qui aident à élargir le calibre des voies respiratoires (bronchodilatateurs) pendant 12 à 24 heures. Ces bronchodilatateurs sont généralement utilisés dans la gestion des symptômes persistants de la MPOC. Ils peuvent être utilisés combinés ou seuls. Il est conseillé aux patients souffrant de MPOC sévère qui ont souffert d'une aggravation des symptômes d'ajouter des corticoïdes anti-inflammatoires inhalés au traitement bronchodilatateur. Cependant, les bénéfices et les risques de l'ajout des corticoïdes inhalés au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action dans le traitement de la MPOC ne sont pas clairs.

Cette revue a trouvé une étude, impliquant 293 patients, comparant l'efficacité à long terme et les effets secondaires de l'association des corticoïdes inhalés et du tiotropium avec un bêta2-agoniste à longue durée d'action. Dans cette études, il n'y avait assez de patients pour que nous puissions tirer des conclusions fermes sur la question de savoir si les corticoïdes inhalés combinés au tiotropium et au bêta2-agoniste à longue durée d'action est plus efficace ou moins efficace que l'utilisation du tiotropium seul et d'un bêta2-agoniste à longue durée d'action. Des études supplémentaires à long terme doivent être effectuées afin de mieux comprendre les effets du traitement de corticoïdes inhalés, du tiotropium et d'un bêta2-agoniste à longue durée d'action.

Conclusions des auteurs: 

L'efficacité relative et la sécurité autour de l'ajout d'un corticoïde inhalé au tiotropium et un bêta2-agoniste à longue durée d'action pour les patients souffrant de maladie pulmonaire chronique demeure incertaine et des essais supplémentaires sont nécessaires pour répondre à cette question.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les bronchodilatateurs à longue durée d'action comprenant un bêta2-agoniste et l'agent anticholinergique tiotropium sont généralement utilisés, soit seuls ou combinés, pour gérer les symptômes persistants de la maladie pulmonaire obstructive chronique. Il est recommandé aux patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique symptomatique et qui souffrent de crises répétées d'ajouter un corticoïde inhalé à leur traitement bronchodilatateur. Cependant, les bénéfices et les risques de l'ajout des corticoïdes inhalés au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action dans le traitement de la maladie pulmonaire obstructive chronique ne sont pas clairs.

Objectifs: 

Pour évaluer les effets relatifs de l'ajout de corticoïdes inhalés au tiotropium et au traitement de bêta2-agonistes à longue durée d'action chez les patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons examiné les essais du Registre Cochrane spécialisé dans les voies aériennes (février 2011) et les références bibliographiques des articles.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés en groupes parallèles d'au moins trois mois comparant les corticoïdes inhalés et le traitement combiné de bêta2-agonistes en plus du triotropium inhalé par rapport au tiotropium et au traitement de bêta2-agonistes à longue durée d'action pour les patients souffrant de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC).

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont évalué les essais indépendamment pour l'inclusion et ont extrait les données sur la qualité des essais et sur les critères de jugement des résultats. Les auteurs des études ont été contactés pour obtenir des informations supplémentaires. Nous avons collecté les informations des essais sur les effets indésirables.

Résultats principaux: 

Trois essais (293 patients) ont été identifié comparant le tiotropium ajouté aux corticoïdes inhalés et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action par rapport au tiotropium et aux bêta2-agonistes à longue durée d'action. L'étude était de qualité méthodologique correcte, cependant, elle souffrait de taux d'arrêts prématurés élevés et inégaux entre les groupes de traitements. Il n'existe actuellement pas assez de preuves pour connaître l'effet de l'ajout de corticoïdes inhalés sur les personnes sous tiotropium et un bêta2-agoniste pour la MPOC.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.