La chirurgie pour l'atrésie des choanes

L'atrésie congénitale (présente dès la naissance) des choanes est une anomalie rare caractérisée par le rétrécissement ou l'obstruction d'une ou des deux cavités nasales. Elle est observée sur 1 naissance sur 5 000 à 1 sur 8 000 et est deux fois plus fréquente chez les filles. L'atrésie des choanes est traitée par la chirurgie, qui vise à ouvrir suffisamment la voie nasale, à éviter d'endommager les structures en développement et à n'entrainer qu'un faible taux de resténose (re-rétrécissement) après l'opération. La procédure devrait idéalement permettre de raccourcir au maximum les durées d'intervention et d'hospitalisation, et de minimiser la morbidité et la mortalité. De nombreuses techniques et approches différentes ont été décrites.

Nous avons cherché des essais contrôlés randomisés ayant étudié les effets d'une quelconque procédure chirurgicale pour l'atrésie des choanes (un ou deux cotés), quel que soit l'âge des patients. Nos recherches nous ont conduits à 46 rapports d'études qui avaient testé des approches chirurgicales. Nous les avons cependant toutes exclues au cours du processus final de sélection parce que leurs plans d'étude ne répondaient pas aux critères d'inclusion pour cette revue (c.-à-d. qu'il ne s'agissait pas d'essais contrôlés randomisés). Il n'y a donc pas de preuves définitives, basées sur des études adéquates, démontrant les avantages et les inconvénients potentiels d'une quelconque technique chirurgicale spécifique pour les patients souffrant d'atrésie choanale, par rapport aux autres techniques. Les spécialistes devraient unir leurs efforts dans des essais contrôlés randomisés multicentriques testant l'efficacité et l'innocuité de différentes techniques chirurgicales pour l'atrésie des choanes.

Conclusions des auteurs: 

Il n'y a pas de preuves définitives, basées sur des essais contrôlés randomisés, démontrant les avantages et les inconvénients potentiels d'une quelconque technique chirurgicale spécifique pour les patients souffrant d'atrésie choanale. Les spécialistes devraient unir leurs efforts dans des essais contrôlés randomisés multicentriques testant l'efficacité et l'innocuité des différentes techniques chirurgicales pour l'atrésie choanale.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'atrésie choanale congénitale est une anomalie rare caractérisée par le manque de perméabilité unilatérale ou bilatérale de l'extrémité postérieure de la cavité nasale. Avec une incidence de 1:5000 à 1:8000 naissances, elle est deux fois plus fréquente chez les filles que chez les garçons. Les interventions chirurgicales visent à obtenir une perméabilité choanale fonctionnelle suffisante ainsi qu'un faible taux de resténose, à éviter d'endommager les structures en développement, à permettre des durées d'intervention et d'hospitalisation plus courtes, et à minimiser la morbidité et la mortalité.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité des techniques chirurgicales disponibles pour le traitement de l'atrésie choanale congénitale chez les patients souffrant d'atrésie unilatérale ou bilatérale.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie, dans le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL), ainsi que dans PubMed, EMBASE, CINAHL, Web of Science, BIOSIS Previews, Cambridge Scientific Abstracts, ISRCTN et autres sources afin de trouver des essais publiés et non publiés. La recherche a été effectuée le 31 janvier 2011.

Critères de sélection: 

Nous avions prévu d'inclure des essais contrôlés parallèles, randomisés ou quasi-randomisés, testant des approches chirurgicales pour le traitement de l'atrésie congénitale (quels que soient le sexe et l'âge) et ayant évalué la fonction respiratoire normale / suffisante (voie nasale autodéclarée ou conservée) et la resténose en tant que critères principaux de résultat. Nous n'avons pas pris en considération pour inclusion les réinterventions et les atrésies non congénitales (par ex. les atrésies traumatiques ou iatrogènes).

Recueil et analyse des données: 

Trois auteurs ont évalué de manière indépendante les titres et les résumés des articles identifiés afin de déterminer leur possible pertinence. Pour les variables dichotomiques et continues, nous avions prévu de calculer, respectivement, le risque relatif (RR) et la différence moyenne (DM) avec des intervalles de confiance (IC) à 95 %. Nous avions prévu d'utiliser le modèle à effets aléatoires car nous nous attendions à une importante hétérogénéité clinique et méthodologique.

Résultats principaux: 

Aucun essai clinique randomisé n'a été identifié. Parmi les 120 rapports trouvés à l'aide de notre stratégie de recherche, 46 études primaires avaient le potentiel d'être incluses puisqu'elles avaient testé des approches chirurgicales pour l'atrésie choanale. Nous les avons cependant toutes exclues au cours du processus final de sélection, parce que leurs plans d'étude ne répondaient pas à nos critères d'inclusion.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.