Semelles moulées chez les adultes présentant des douleurs autour de la rotule

Les douleurs autour de la rotule sont un problème courant. Ces douleurs peuvent être provoquées ou aggravées par les activités quotidiennes, le sport et l'exercice. La douleur autour de la rotule peut avoir de nombreuses origines, par exemple un surmenage du genou ou la manière dont la rotule glisse sur les os. Plusieurs options de traitement sont disponibles. Les orthèses de pied sont des semelles spécialement moulées et insérées dans les chaussures. On pense qu'elles sont utiles car elles pourraient contribuer à améliorer l'alignement des os de la jambe.

L'objectif de cette revue est d'évaluer les effets des orthèses de pied sur la douleur de genou et l'utilisation du genou chez les adultes présentant des douleurs à l'avant du genou. Nous nous sommes attachés à comparer des orthèses de pied à une absence de traitement, des semelles plates ou d'autres traitements tels qu'une physiothérapie.

Deux études portant sur un total de 210 participants ont été incluses dans cette revue. Un risque de biais a été détecté dans ces deux essais car les mesures permettant de garantir la similarité du traitement (autre que les interventions examinées) entre les groupes n'avaient pas été prises. Un essai rapportait certains bénéfices associés à l'utilisation d'orthèses de pied par rapport à des semelles simples à six semaines, mais pas à un an. Les participants qui portaient des orthèses étaient cependant plus susceptibles de rapporter des effets indésirables mineurs (ex. : frottements, ampoules) et une sensation d'inconfort par rapport à ceux qui portaient des semelles. Aucune différence notable n'était rapportée en termes de douleur et de fonction du genou chez les patients portant des orthèses de pied et suivant une physiothérapie par rapport aux patients suivant uniquement une physiothérapie. Les résultats de la douleur et de la fonction du genou ne révélaient pas de différences notables entre les orthèses de pied et la physiothérapie.

Sur la base des preuves disponibles, les orthèses de pied ne peuvent pas être recommandées chez les adultes présentant des douleurs autour de la rotule.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves disponibles, qui sont peu solides, ne révèlent aucun avantage clair des orthèses de pied par rapport aux semelles simples ou à la physiothérapie dans le traitement de la douleur fémoro-patellaire. Les orthèses de pied pourraient permettre de soulager la douleur de genou à court terme, mais ce bénéfice pourrait être marginal. Les patients utilisant des orthèses sont plus susceptibles de se plaindre d'inconfort et d'effets indésirables légers.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les orthèses de pied, des semelles spécialement moulées et insérées dans les chaussures, sont l'une des options de traitement disponibles dans les douleurs fémoro-patellaires ou antérieures du genou.

Objectifs: 

Évaluer les effets des orthèses de pied dans la prise en charge de la douleur fémoro-patellaire chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les traumatismes ostéo-articulaires et musculaires (mars 2010), le registre Cochrane central des essais contrôlés (Bibliothèque Cochrane , 2010, numéro 1), MEDLINE (de 1950 à mars 2010), EMBASE (de 1980 à la semaine 11 de 2010), CINAHL (de 1937 à mars 2010), les registres d’essais cliniques, les références bibliographiques et la littérature grise. Aucune restriction de langue n'a été appliquée.

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les études cliniques randomisées ou quasi-randomisées comparant des orthèses de pied à des semelles plates ou à toute autre intervention physiothérapeutique. Les critères de jugement principaux étaient la douleur et la fonction du genou.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont sélectionné les essais éligibles, évalué la qualité méthodologique et extrait les données de manière indépendante. Les risques relatifs avec des intervalles de confiance à 95 % ont été calculés pour les variables dichotomiques, et les différences moyennes avec des intervalles de confiance à 95 % pour les variables continues. Les données ont été combinées au moyen d'un modèle à effets fixes.

Résultats principaux: 

Deux essais portant sur un total de 210 participants ont été inclus. Ces deux essais présentaient un risque de biais de performance. L'un des essais présentait quatre groupes expérimentaux, et l'autre trois. Un essai rapportait que les orthèses de pied, par rapport aux semelles plates (groupe témoin), entraînaient de meilleurs résultats à 6 semaines en termes de douleur de genou (participants présentant une amélioration globale : risque relatif de 1,48, intervalle de confiance à 95 %, entre 1,11 et 1,99), mais pas à un an. Les participants du groupe des orthèses rapportaient un nombre significativement supérieur d'effets indésirables mineurs (ex. : frottements, ampoules) par rapport au groupe des semelles plates (risque relatif de 1,87, intervalle de confiance à 95 %, entre 1,21 et 2,91). Concernant les comparaisons entre les orthèses + physiothérapie et la physiothérapie seule, aucun des deux essais ne rapportait de différence statistiquement significative entre les deux groupes expérimentaux en termes de douleur ou de fonction du genou. Les résultats de la douleur du genou ne révélaient pas de différences significatives entre les orthèses de pied et la physiothérapie. Les participants du groupe de la physiothérapie présentaient des résultats systématiquement supérieurs au questionnaire de l'indice fonctionnel, mais l'importance clinique de ces résultats est incertaine.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.