Programmes de récupération rapide périopératoire pour les femmes atteintes d'un cancer gynécologique

Les cancers gynécologiques conduisent à une morbidité et une mortalité importantes à l'échelle internationale. Ces dernières années, une tendance vers de nouvelles stratégies de soins périopératoires a été enregistrée. Ces programmes de « Chirurgie Rapide (CR) » ou « Programmes de Récupération Rapide » remplacent les approches traditionnelles dans la prise en charge des soins chirurgicaux. Les programmes multimodaux de CR peuvent améliorer la période de récupération postopératoire en réduisant le stress chirurgical. Les auteurs de la revue n'ont trouvé aucune étude de grande qualité pour valider ou récuser l'utilisation de programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes de cancers gynécologiques.

Conclusions des auteurs: 

Nous ne disposons actuellement d'aucune preuve issue d'études de grande qualité pour valider ou récuser l'utilisation de programmes de récupération rapide périopératoire pour les patientes atteintes de cancers gynécologiques. D'autres ECR bien conçus portant sur des programmes de CR standard sont nécessaires. Cette revue a été actualisée en 2012 et en 2014. Les résultats de la revue initiale publiée en 2010 restent inchangés.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les tumeurs malignes gynécologiques représentent de 10 % à 15 % des cancers chez les femmes à l'échelle internationale. Ces dernières années, une tendance vers de nouvelles stratégies de soins périopératoires a été enregistrée sous la forme de programmes de « Chirurgie Rapide (CR) » ou de « Programmes de Récupération Rapide » pour remplacer certaines approches traditionnelles des soins chirurgicaux. Les programmes multimodaux de CR peuvent améliorer la récupération postopératoire par une réduction du stress chirurgical. Cette revue systématique a pour objectif d'évaluer totalement les effets bénéfiques et nocifs des programmes de CR dans la prise en charge des cancers gynécologiques.

Objectifs: 

Évaluer les effets bénéfiques et nocifs des programmes de CR dans la prise en charge des cancers gynécologiques.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données suivantes : le registre d'essais spécialisés du Groupe thématique Cochrane sur les cancers gynécologiques, le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) Numéro 4, 2009, MEDLINE et EMBASE jusqu'en novembre 2009. En outre, toutes les bibliographies des essais inclus ont été examinées et des experts dans la communauté de l'oncologie gynécologique ont été contactés pour tenter de localiser des essais. La recherche a été mise à jour et relancée en mai 2012 et en novembre 2014.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés (ECR) comparant un type de programme de CR pour les opérations dans les cas de cancer gynécologique aux stratégies de récupération conventionnelles ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs ont évalué les essais examinés de manière indépendante. Du fait qu'aucun ECR n'a été identifié, il n'a pas été possible de recueillir et d'analyser des données.

Résultats principaux: 

Aucune étude répondant aux critères d'inclusion n'a été identifiée.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par le Centre Cochrane Français

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.