Gentamicine intratympanique pour la maladie ou syndrome de Ménière

La maladie de Ménière se caractérise par trois symptômes majeurs : des étourdissements (vertiges), une perte auditive et des sifflements dans les oreilles (acouphènes), parfois accompagnés d'une sensation d'oreille pleine. La gentamicine intratympanique est un traitement relativement nouveau offrant des résultats prometteurs. La gentamicine est un antibiotique qui endommage l'oreille interne et l'organe de l'équilibre lorsqu'elle est appliquée derrière le tympan. Ce traitement peut réduire les épisodes de vertige dans la maladie de Ménière. Dans cette revue, l'efficacité de ce type de traitement pour la maladie de Ménière a été évaluée. Deux essais contrôlés randomisés, incluant au total 50 patients, ont été identifiés. Ils remplissaient les critères d'inclusion de la revue. Ces deux essais mettaient en évidence un effet bénéfique du traitement par gentamicine intratympanique pour la maladie de Ménière, mais l'ampleur de l'effet était variable. Selon ces résultats, les auteurs concluent que la gentamicine intratympanique pourrait être un traitement efficace pour les problèmes de vertige dans la maladie de Ménière, mais entraîne un risque d'augmentation de la perte auditive. Des recherches complémentaires sont nécessaires pour préciser l'effet de la gentamicine intratympanique sur les vertiges dans la maladie de Ménière et le risque d'induire ou d'augmenter la perte auditive.

Conclusions des auteurs: 

Selon les résultats des deux études incluses, la gentamicine intratympanique semble être un traitement efficace des problèmes de vertige dans la maladie de Ménière, mais comporte un risque de perte auditive.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La maladie de Ménière se caractérise par trois symptômes majeurs : vertiges, surdité et acouphènes qui peuvent être accompagnés d'une sensation d'oreille pleine ; tout ces symptômes étant discontinus et variables en intensité. Alors qu'ils sont discontinus, ces symptômes sont synchrones. L'application intratympanique de gentamicine, un aminoglycoside ototoxique, est un traitement ablatif relativement nouveau pour les vertiges dans la maladie de Ménière qui offre des résultats prometteurs.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de la gentamicine intratympanique pour le traitement des vertiges dans la maladie de Ménière.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre des essais du groupe Cochrane sur l'otorhinolaryngologie ; le registre Cochrane des essais contrôlés (CENTRAL) ; PubMed ; EMBASE ; CINAHL ; Web of Science ; BIOSIS Previews ; Cambridge Scientific Abstracts ; ISRCTN et d'autres sources pour identifier des essais publiés et non publiés. La recherche la plus récente a été effectuée le 30 juin 2010.

Critères de sélection: 

Tous les essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés sur la gentamicine intratympanique versus un placebo, ou versus un autre traitement pour la maladie de Ménière.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue ont évalué la qualité de l'essai individuellement et ont extrait les données. Nous avons contacté les auteurs des études afin d'obtenir des informations supplémentaires.

Résultats principaux: 

Deux essais, impliquant 50 participants, qui remplissaient les critères d'inclusion ont été identifiés. Ces deux essais étaient des essais cliniques randomisés, contrôlés contre placebo, en double aveugle et prospectifs sur l'effet de la gentamicine intratympanique pour traiter les vertiges. L'évaluation du risque de biais des deux études a permis de conclure qu'une étude présentait un grand risque de biais plus important et que l'autre était de meilleure qualité. Ces deux essais montraient une réduction significative des problèmes de vertige dans le groupe de la gentamicine par rapport au groupe témoin. L'hétérogénéité clinique n'a pas permis de réaliser une méta-analyse. Une étude décrivait une augmentation de la perte auditive chez quatre patients (25 %) traités par gentamicine alors que l'autre ne rapportait aucun cas de perte d'audition. Aucun effet indésirable n'a été rapporté dans ces études.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.