Chirurgie de transsection sous-piale pour traiter l'épilepsie

Contexte

Près de 30 % des patients épileptiques continuent d'avoir des crises malgré la prise de plusieurs médicaments antiépileptiques (MAE). Ces patients sont considérés comme souffrant d'épilepsie réfractaire, ou non contrôlée, ayant des conséquences directes sur la fonction intellectuelle et le statut social des enfants. Elle engendre des taux de morbidité et de mortalité importants, et influe sur la qualité de vie de la personne. Certaines personnes atteintes d'épilepsie réfractaire bénéficient de traitements chirurgicaux.

La transsection sous-piale multiple (TSPM) est une technique chirurgicale au cours de laquelle les connexions du foyer épileptique sont partiellement sectionnées sans être réséquées. La TSPM est un type de chirurgie qui peut être pratiquée chez les personnes souffrant d'épilepsie médicalement réfractaire, et dont la zone épileptogène ne peut être réséquée en raison de risques élevés pouvant entraîner des déficits neurologiques.

Objectif de la revue

Dans cette revue, nous prévoyions d'évaluer les bienfaits et les effets indésirables de la transsection sous-piale multiple chez les personnes atteintes d'épilepsie réfractaire.

Résultats

Nous n'avons trouvé aucun essai comparatif randomisé comparant la transsection sous-piale avec la pharmacothérapie antiépileptique ou avec un autre type de chirurgie de l'épilepsie.

Conclusions

Il n'y a pas suffisamment de données probantes pour savoir si la transsection sous-piale est efficace ou sûre ; des études supplémentaires sont nécessaires. Les données probantes sont à jour au mois d’août 2018.

Conclusions des auteurs: 

Nous n'avons trouvé aucune donnée probante pour recommander ou réfuter le recours à une chirurgie de transsection sous-piale pour les patients souffrant d'épilepsie médicalement réfractaire. Des essais contrôlés randomisés correctement conçus devront être réalisés afin d’orienter la pratique clinique.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Près de 30 % des patients épileptiques constatent une persistance des crises malgré plusieurs traitements médicamenteux antiépileptiques (MAE). On considère que ces patients sont atteints d'épilepsie réfractaire ou non contrôlée. Il n'existe aucune définition universellement acceptée de l'épilepsie non contrôlée ou médicalement réfractaire, mais, pour les besoins de cette revue, nous considérerons les crises comme étant résistantes aux traitements médicamenteux si au moins deux MAE ne sont pas parvenus à agir sur les crises. Les spécialistes pensent qu'une intervention chirurgicale précoce peut prévenir l’apparition de crises à un âge plus jeune, et améliorer le statut intellectuel et social de l’enfant. Il existe de nombreux types d’interventions chirurgicales pour traiter l'épilepsie réfractaire ; l'une d’elle est connue sous le nom de transsection sous-piale.

Objectifs: 

Évaluer les effets de la transsection sous-piale dans des cas de crises d'épilepsie focales et de crises tonico-cloniques généralisées chez l’enfant et l’adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

Pour la dernière mise à jour, nous avons consulté les bases de données suivantes le 7 août 2018 : le Registre d'études de Cochrane (CRS Web), qui comprend le Registre Spécialisé du Groupe Cochrane sur l’Epilepsie et le Registre Central des Essais Contrôlés de Cochrane (CENTRAL), MEDLINE (Ovid, de 1946 au 06 août 2018), ClinicalTrials.gov et le Système d’Enregistrement International des Essais Cliniques de l’OMS (ICTRP). Nous n'avons appliqué aucune restriction linguistique.

Critères de sélection: 

Nous avons pris en compte toutes les études en groupes parallèles randomisées et quasi randomisées, avec ou sans mise en aveugle.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue (BK et SR) ont indépendamment examiné les essais identifiés par ces recherches. Ces deux mêmes auteurs prévoyaient d'évaluer indépendamment la qualité méthodologique des études. Si nous avions identifié des études à inclure, un auteur de la revue en aurait extrait les données et l'autre les aurait vérifiées.

Résultats principaux: 

Nous n'avons trouvé aucune étude pertinente.

Notes de traduction: 

Traduction révisée par Cochrane France.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.