Décongestionnants, antihistaminiques et irrigation nasale pour la sinusite aiguë chez l'enfant

Question de la revue

Le but de cette revue était de déterminer s'il existe des éléments de preuve dans la littérature médicale pour ou contre l'utilisation de décongestionnants, d'antihistaminiques et de l'irrigation nasale dans la sinusite aiguë chez les enfants.

Contexte

Les jeunes enfants sont victimes d'en moyenne six à huit rhumes par an. Sur 10 enfants souffrant d'un rhume, un développera une sinusite. Une sinusite survient lorsque les sinus, qui ne drainent pas correctement en cas de rhume, deviennent le siège d'une infection bactérienne secondaire. Au lieu de se remettre, les enfants atteints de sinusite sont souvent victimes d'une aggravation ou de la persistance des symptômes du rhume. Afin d'atténuer les symptômes de la sinusite, les parents et les médecins ont souvent recours aux décongestionnants, aux antihistaminiques et à l'irrigation nasale. Ces traitements ne requièrent pas d'ordonnance et sont couramment utilisés.

Des études antérieures ont montré que l'utilisation d'antihistaminiques et de décongestionnants chez les enfants est associée à des effets secondaires importants.

Date de recherche

Les preuves sont à jour jusqu'à juin 2014.

Caractéristiques des études

Notre revue approfondie de la littérature ne nous a pas permis d'identifier d'essais ayant évalué l'efficacité de ces interventions (par rapport à l'absence de médicament ou à un placebo) chez les enfants souffrant d'une sinusite aiguë diagnostiquée cliniquement.

Sources de financement des études

Non applicable.

Principaux résultats

Aucune donnée n'est disponible pour déterminer si oui ou non des antihistaminiques ou des décongestionnants devraient être utilisés chez les enfants atteints de sinusite aiguë.

Utilisation des statistiques

Non applicable.

Qualité des preuves

Non applicable.

Conclusions des auteurs: 

Nous ne disposons pas de preuves permettant de déterminer si l'utilisation d'antihistaminiques, de décongestionnants ou de l'irrigation nasale est efficace chez les enfants atteints de sinusite aiguë. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si ces interventions sont bénéfiques pour le traitement des enfants atteints de sinusite aiguë.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

L'efficacité des décongestionnants, des antihistaminiques et de l'irrigation nasale chez les enfants souffrant de sinusite aiguë diagnostiquée cliniquement n'a jamais été évaluée systématiquement.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité des décongestionnants, des antihistaminiques ou de l'irrigation nasale dans l'amélioration des symptômes de sinusite aiguë chez l'enfant.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans CENTRAL (2014, numéro 5), MEDLINE (de 1950 à la première semaine de juin 2014) et EMBASE (de 1950 à juin 2014).

Critères de sélection: 

Nous avons inclus les essais contrôlés randomisés (ECR) et les quasi-ECR ayant évalué des enfants de moins de 18 ans atteints de sinusite aiguë (définie par 10 à 30 jours de rhinorrhée, de congestion ou de toux diurne). Nous avons exclu les essais portant sur des enfants souffrant de sinusite chronique ou de rhinite allergique.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont, indépendamment, évalué chaque étude candidate à l'inclusion.

Résultats principaux: 

Parmi les 662 études identifiées à travers les recherches électroniques et manuelles, aucune ne répondait à tous les critères d'inclusion.

Notes de traduction: 

Traduction réalisée par Cochrane France

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.