Premiers fils d'arcade pour corriger des dents mal alignées à l'aide d'un appareil orthodontique fixe

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Un traitement orthodontique fixe peut utiliser des fils d'arcade pour exercer une force sur les dents. La réussite d'un traitement orthodontique fixe dépend des fils d'arcade utilisés. Le premier fil d'arcade est celui inséré en premier dans l'appareil fixe au début du traitement orthodontique. Il permet principalement de corriger l'encombrement ou la rotation des dents (« dents mal alignées »). Il existe des preuves suggérant l'absence de différence entre la vitesse d'alignement des dents ou la douleur que ressentent les patients lors de l'utilisation d'un premier fil d'arcade pour l'alignement par rapport à un autre. Toutefois, étant donné la qualité générale médiocre des essais inclus, ces résultats doivent être interprétés avec prudence. D'autres recherches seront nécessaires pour l'étude des premiers fils d'arcade.

Conclusions des auteurs: 

Il existe des preuves qui suggèrent l'absence de différence entre la vitesse d'alignement des dents ou la douleur que ressentent les patients lors de l'utilisation d'un premier fil d'arcade pour l'alignement initial par rapport à un autre. Toutefois, étant donné la qualité générale médiocre des essais inclus, ces résultats doivent être interprétés avec prudence. D'autres ECR seront nécessaires.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le premier fil d'arcade est celui inséré en premier dans l'appareil fixe au début du traitement orthodontique. Il permet principalement de corriger l'encombrement ou la rotation des dents. Étant donné la multitude de fils d'arcade orthodontiques disponibles pour l'alignement dentaire initial, il est primordial de déterminer lequel est le plus efficace, ainsi que ceux qui provoquent le moins de résorptions radiculaires et de douleurs pendant l'étape d'alignement initial du traitement.

Objectifs: 

Identifier et évaluer les preuves concernant les effets des premiers fils d'arcade pour l'alignement des dents à l'aide d'un appareil orthodontique fixe par rapport à la vitesse d'alignement, la résorption radiculaire et l'intensité de la douleur.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans les bases de données électroniques suivantes : le registre d'essais du groupe Cochrane sur la santé bucco-dentaire (30 novembre 2009), CENTRAL (The Cochrane Library 2009, numéro 4), MEDLINE (de 1950 jusqu'au 30 novembre 2009) et EMBASE (de 1980 jusqu'au 30 novembre 2009). Les listes bibliographiques des articles ont également fait l'objet de recherches. Il n'y avait aucune restriction concernant le statut ou la langue de publication. Nous avons contacté tous les auteurs des études incluses afin d'identifier des études supplémentaires.

Critères de sélection: 

Des essais contrôlés randomisés (ECR) concernant les premiers fils d'arcade utilisés pour corriger des dents mal alignées à l'aide d'un appareil orthodontique fixe ont été sélectionnés. Seules les études dont les patients portaient des appareils orthodontiques fixes mettant en jeu une arcade mandibulaire/maxillaire complète ont été incluses.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue étaient chargés de sélectionner les études, d'évaluer leur validité et d'extraire des données. Des discussions ont permis de résoudre tout désaccord entre les membres de l'équipe de la revue. Les auteurs correspondants des études incluses ont été contactés afin d'obtenir des informations manquantes.

Résultats principaux: 

Sept ECR, composés de 517 participants, ont fourni des données pour cette revue. Parmi ces essais, cinq ont examiné la vitesse de l'alignement dentaire initial en comparant : des arcs A-NiTi de 0,41 mm (0,016 pouce) avec implantation ionique versus des arcs d'acier inoxydable multibrins de 0,44 mm (0,0175 pouce) ; des arcs M-NiTi actifs de force medium 0,41 x 0,56 mm (0,016 x 0,022 pouce) versus des arcs M-NiTi actifs de force progressive 0,41 x 0,56 mm versus des arcs d'acier multibrins de 0,39 mm (0,0155 pouce) ; des arcs NiTi superélastiques de 0,41 mm versus des arcs NiTi de 0,41 mm ; des arcs NiTi superélastiques de 0,36 mm (0,014 pouce) versus des arcs d'acier multibrins de 0,39 mm (0,0155 pouce) ; des arcs CuNiTi de 0,41 mm versus des arcs NiTi de 0,41 mm. Les deux autres études ont examiné l'intensité de la douleur ressentie par les patients au cours de l'étape initiale du traitement en comparant : des arcs NiTi superélastiques de 0,36 mm (0,014 pouce) versus arcs NiTi de 0,36mm (0,014 pouce) ; des arcs NiTi superélastiques de 0,36 mm versus des arcs multibrins en acier inoxydable de 0,38 mm (0,015 pouce). Les analyses des données étaient généralement inadaptées dans les études incluses.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.