Acupuncture pour le traitement du TDAH chez l'enfant et l'adolescent

Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble mental infantile courant qui se caractérise par une inattention, une hyperactivité et une impulsivité. De manière générale, le traitement efficace du TDAH repose sur une thérapie intégrale. L'acupuncture est un type de médecine complémentaire et alternative (MCA) qui semble associée à peu d'effets secondaires.

Considérée comme un traitement relativement simple, peu onéreux et sûr par rapport à d'autres interventions standard, l'acupuncture est largement utilisée dans les pays orientaux. Selon la théorie fondamentale de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), le TDAH est dû à un Yang du foie hyperactif, un feu éclatant de la vésicule biliaire, une déficience du Qi cœur-rate, une absence d'interaction entre le cœur et la rate et un manque d'harmonie entre le Yin et le Yang. De fait, le TDAH chez l'enfant se caractérise par des symptômes cliniques d'hyperactivité, d'agitation, d'imprudence, d'impolitesse et d'obstination. Les concepts du Yin et du Yang et du Qi-xue sont très importants dans la MTC. Dans un système de méridiens, les principales interprétations du Yin et du Yang sont la symétrie et l'équilibre. L'acupuncture pourrait aider à maintenir l'équilibre interne entre le Yin et le Yang. La théorie de la MTC considère également que l'acupuncture peut renforcer l'essence vitale du corps humain, que les chinois appellent le Qi, et rétablir sa circulation. Le Qi peut ainsi circuler entre le Yin et le Yang pour les harmoniser et créer un environnement interne agréable, stable et paisible.

L'acupuncture est de plus en plus utilisée comme intervention thérapeutique dans les pays occidentaux. Néanmoins, on ignore si les preuves existantes sont suffisamment solides pour justifier l'utilisation de l'acupuncture dans le traitement du TDAH.

Aucun essai n'a été inclus dans cette revue. Les auteurs de revue concluent que les preuves sont insuffisantes pour présenter des conclusions concernant l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture dans le TDAH chez les enfants et adolescents. D'autres études contrôlées randomisées en double aveugle, multicentriques et à grande échelle, portant sur l'acupuncture et utilisant une évaluation standardisée des critères de jugement du TDAH chez les enfants et adolescents sont nécessaires dans les plus brefs délais.

Conclusions des auteurs: 

Une recherche exhaustive a montré qu'aucune preuve issue d'essais contrôlés randomisés ou quasi-randomisés n'étayait l'efficacité de l'acupuncture dans le traitement du TDAH chez les enfants et adolescents. Compte tenu du manque d'essais disponibles, nous ne sommes pas en mesure de tirer de conclusions concernant l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture dans le TDAH chez les enfants et adolescents. Cette revue souligne la nécessité d'effectuer des recherches supplémentaires dans ce domaine dans le cadre d'essais contrôlés randomisés de haute qualité et à grande échelle.

 

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité (TDAH) est un trouble mental infantile courant qui se caractérise par une inattention, une hyperactivité et une impulsivité. Les thérapies complémentaires et alternatives telles que l'acupuncture suscitent de plus en plus d'intérêt ; néanmoins, on ignore si les preuves existantes étayent l'efficacité de l'acupuncture chez les enfants et adolescents atteints de TDAH.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'acupuncture dans le traitement du TDAH chez les enfants et adolescents.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons consulté CENTRAL (Bibliothèque Cochrane 2010, numéro 2) ; MEDLINE (21 mai 2010) ; CINAHL (21 mai 2010) ; EMBASE (21 mai 2010) ; ERIC (21 mai 2010) ; PsycINFO (21 mai 2010), Chinese Biological Medicine Database (10 mai 2010) ; Chinese Scientific Periodical Database of VIP INFORMATION (10 mai 2010) ; China Periodical dans la China National Knowledge Infrastructure (10 mai 2010) ; et Chinese Evidence-Based Medicine Database (10 mai 2010). Nous avons effectué une recherche manuelle dans des publications de langue chinoise et des actes de congrès.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés et quasi-randomisés comparant de l'acupuncture à une acupuncture placebo ou simulée, ou à un traitement standard. Des participants de moins de 18 ans présentant tout type de TDAH ont été inclus. Des articles de n'importe quelle langue ont été inclus.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de revue (S Li, B Yu) ont sélectionné les études à inclure dans la revue de manière indépendante sur la base des critères d'inclusion et d'exclusion, et extrait les données à l'aide de formulaires d'extraction prédéfinis. Le risque de biais des essais a été évalué par les mêmes auteurs de revue en examinant l'assignation secrète, l'assignation en aveugle et les arrêts prématurés. Les mesures de résultats du TDAH ont été extraites des échelles d'évaluation des principaux symptômes, et des critères de jugement secondaires supplémentaires ont été pris en compte.

Résultats principaux: 

Aucune étude ne répondait aux critères d'inclusion de cette revue.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.