Acupuncture pour la douleur associée au cancer chez l'adulte

Cette traduction n'est pas à jour. Veuillez cliquer ici pour voir la dernière version de cette revue en anglais.

Chez jusqu'à 70 % des patients souffrant de douleurs liées au cancer, la douleur n'est pas soulagée de manière appropriée, ce qui réduit leur qualité de vie. L'acupuncture pourrait avoir un rôle à jouer dans le soulagement de la douleur liée au cancer. Cette revue évaluait les preuves de l'efficacité de l'acupuncture pour réduire la douleur associée au cancer et/ou à son traitement. Nous avons identifié trois études (portant sur un total de 204 participants) conformes à nos critères d'inclusion, mais toutes présentaient des tailles d'échantillon insuffisantes, ce qui les rendait sujettes à un biais ; une seule étude a été considérée comme présentant une qualité méthodologique élevée. Cette étude de haute qualité montrait que l'acupuncture auriculaire (de l'oreille) réduisait la douleur liée au cancer par rapport à une acupuncture auriculaire pratiquée sur des points autres que les points d'acupuncture. L'assignation en aveugle du groupe témoin n'était cependant pas appropriée, ce qui pourrait affecter les résultats. Parmi les études de faible qualité, l'une indiquait que l'acupuncture était aussi efficace que les médicaments et une autre étude indiquait que l'acupuncture était plus efficace que les médicaments. Leur plan d'étude était cependant médiocre et les rapports d'étude n'étaient pas suffisamment détaillés. Nous en avons conclu que les preuves étaient insuffisantes pour établir l'efficacité de l'acupuncture pour soulager la douleur liée au cancer chez l'adulte.

Conclusions des auteurs: 

Les preuves sont insuffisantes pour établir l'efficacité de l'acupuncture pour le traitement de la douleur liée au cancer chez l'adulte.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

40 % des individus atteints d'un cancer à un stade précoce ou intermédiaire et 90 % des individus atteints d'un cancer à un stade avancé présentent des douleurs modérées à sévères ; chez jusqu'à 70 % des patients présentant des douleurs liées au cancer, la douleur n'est pas soulagée de manière appropriée. On considère que l'acupuncture peut jouer un rôle dans la prise en charge de la douleur liée au cancer et il existe des protocoles de traitement par l'acupuncture pour ce type de douleur.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité de l'acupuncture pour soulager la douleur liée au cancer chez l'adulte.

La stratégie de recherche documentaire: 

CENTRAL, MEDLINE, EMBASE, PsycINFO, AMED et SPORTDiscus ont été consultés jusqu'en novembre 2010, y compris les articles rédigés dans une langue autre que l'anglais.

Critères de sélection: 

Les essais contrôlés randomisés (ECR) évaluant tout type d'acupuncture invasive pour la douleur directement associée au cancer chez des adultes de plus de 18 ans.

Recueil et analyse des données: 

Notre intention était de combiner les données pour fournir une mesure globale de l'effet et calculer le nombre de sujets à traiter pour observer un bénéfice du traitement, mais cela n'a pas été possible en raison de l'hétérogénéité des études. Deux auteurs de revue (CP, OT) ont extrait les données de manière indépendante en les saisissant dans des fiches d'extraction des données. Des scores de qualité ont été attribués aux études. Les fiches de données ont été comparées et ont fait l'objet d'une discussion avec un troisième auteur de revue (MJ) qui a joué le rôle d'arbitre. L'analyse des données a été effectuée par CP, OT et MJ.

Résultats principaux: 

Trois ECR (204 participants) ont été inclus. Une étude de haute qualité examinait l'effet de l'acupuncture auriculaire par rapport à une acupuncture auriculaire pratiquée sur des points « placebo » et au positionnement non invasif de graines de Vaccaria sur des points « placebo ». Les participants des deux groupes d'acupuncture ont été assignés en aveugle, ce qui n'a pas été possible pour le groupe des graines puisque celles-ci étaient fixées à l'aide de bande adhésive. Cela peut avoir entraîné un biais des résultats en faveur des groupes d'acupuncture. Les participants du groupe de l'acupuncture réelle présentaient des scores de douleur inférieurs à ceux du groupe du placebo ou des graines lors du suivi à deux mois.

Deux études présentaient un risque de biais élevé en raison d'une faible qualité méthodologique. Une étude comparant l'acupuncture à des médicaments concluait que les deux méthodes étaient efficaces pour contrôler la douleur mais que l'acupuncture était la plus efficace. La deuxième étude comparait l'acupuncture, l'injection aux points d'acupuncture et les médicaments chez des participants atteints d'un cancer de l'estomac. Un soulagement de la douleur à long terme était rapporté pour l'acupuncture et l'injection aux points d'acupuncture par rapport aux médicaments au cours des 10 derniers jours de traitement. Bien que ces deux études rapportent des résultats favorables à l'acupuncture, elles doivent être considérées avec précaution en raison de leurs limitations méthodologiques, de leur taille d'échantillon insuffisante, d'une notification médiocre et d'une analyse inappropriée.

Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.