L'acupuncture pour la prise en charge aiguë et la rééducation des lésions cérébrales traumatiques

L'acupuncture utilisée pour le traitement aigu, la rééducation (ou les deux) des lésions cérébrales traumatiques (LCT) a été étudiée en Chine. Nous avons réalisé une revue systématique afin d'évaluer l'efficacité et la sécurité de l'acupuncture dans le cadre de ces affections. Quatre essais contrôlés randomisés, portant au total sur 294 participants, étaient éligibles à l'inclusion dans cette revue. Trois étudiaient l'électro-acupuncture dans les cas de LCT et une étudiait l'acupuncture dans les cas de LCT aiguës. Les études étaient de faible qualité méthodologique et avaient des objectifs, des caractéristiques de participants, des modalités et stratégies d'acupuncture, et des mesures de critères d'évaluation divers. Le petit nombre d'études, ainsi que leur faible qualité méthodologique, ne permettent pas d'établir de conclusions concernant l'efficacité et la sécurité de l'acupuncture dans le traitement des LCT. D'autres études ayant une méthodologie fiable sont nécessaires pour produire des conclusions basées sur des preuves.

Conclusions des auteurs: 

La faible qualité méthodologique des études incluses ne nous permet pas d'établir un jugement concluant quant à l'efficacité et à la sécurité de l'acupuncture dans le traitement aigu et/ou la rééducation des LCT. Son rôle bénéfique pour ces indications reste incertain. Il faut effectuer d'autres recherches, avec des essais de grande qualité.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les lésions cérébrales traumatiques (LCT) peuvent être mortelles selon la gravité de l'atteinte du cerveau. Elles peuvent également provoquer diverses séquelles invalidantes qui nécessitent une rééducation de la communication, une rééducation cognitive, motrice, émotionnelle ou comportementale d'intensité et de durée variables. Un certain nombre d'études réalisées et publiées en Chine ont suggéré que l'acupuncture pouvait être bénéfique dans le traitement aigu et la rééducation des LCT.

Objectifs: 

Déterminer l'efficacité et la sécurité de l'acupuncture dans le traitement aigu ou la rééducation (ou les deux) des patients atteints de LCT, y compris de complications de communication, de complications cognitives, neurologiques, motrices, émotionnelles ou comportementales, ou d'une combinaison de ces complications.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les blessures, le registre Cochrane des essais contrôlés (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL, AMED, PsycINFO et d'autres bases de données. Nous avons également effectué des recherches dans le registre chinois des études sur l'acupuncture, le registre des essais du groupe Cochrane sur l'évaluation des biais, NCCAM et la base de données d'études cliniques du NIH. Trois importantes bases de données de la littérature universitaire de Chine continentale (CNKI, VIP et Wang Fang Data) ont également fait l'objet de recherches en utilisant des mots clés en chinois simplifié. Nous avons effectué des recherches dans toutes les bases de données jusqu'en décembre 2009 et certaines recherches ont été mises à jour jusqu'en octobre 2012.

Critères de sélection: 

Les études contrôlées randomisées évaluant différentes variantes de l'acupuncture et impliquant des participants de tout âge ayant subi une LCT. Les essais inclus comparaient l'acupuncture à un placebo ou à un traitement fictif ou l'acupuncture associée à d'autres traitements comparés à ces mêmes autres traitements. Nous avons exclu les essais qui ne comparaient que différentes variantes de l'acupuncture ou qui comparaient l'acupuncture seule à d'autres traitements seuls, car ils ne donnaient pas l'effet net de l'acupuncture.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont identifié des articles potentiels d'après les recherches dans la littérature et ont extrait des données de façon indépendante au moyen d'un formulaire d'extraction de données. Nous avons effectué une évaluation méthodologique des études incluses à l'aide de l'outil de la Cochrane Collaboration pour l'évaluation du risque de biais. Nous n'avons pas pu réaliser d'analyse quantitative des données en raison de l'insuffisance des études incluses et des données disponibles.

Résultats principaux: 

Quatre ECR, portant sur 294 participants, rendaient compte de critères de jugement spécifiés par cette revue. Trois étudiaient l'électro-acupuncture dans les cas de LCT et une étudiait l'acupuncture dans les cas de LCT aiguës. Les résultats semblent suggérer que l'acupuncture est efficace pour ces indications, cependant la faible qualité méthodologique de ces études rend les résultats contestables. Aucun effet indésirable de l'acupuncture n'a été signalé dans aucune des études.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.