Techniques de préparation avant le transfert d'embryons

Le transfert d'embryons (TE) est l'étape finale et la plus délicate du traitement de fécondation in vitro (FIV). Les critères d'évaluation de la fécondation in vitro pourraient être améliorés par des techniques de préparation, telles que la réduction de l'angle cervico-utérin, la préparation du col de l'utérus et de l'endomètre, la réalisation d'un faux transfert et le post-chargement des embryons. Cette revue n'a trouvé aucune preuve issue d'essais contrôlés randomisés indiquant qu'une de ces techniques apportait un bénéfice pour les critères d'évaluation de la FIV.

Conclusions des auteurs: 

D'après les preuves de cette revue, aucune implication spécifique ne peut être établie pour la pratique. Il est recommandé, de manière générale, de réaliser d'autres études, plus vastes, sur les techniques de préparation du TE. Les études doivent être d'une plus grande qualité, disposer de méthodes mieux expliquées, avoir des critères d'inclusion et d'exclusion davantage spécifiés et porter sur un plus grand nombre de participantes.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Le transfert d'embryons (TE) est l'étape finale et la plus délicate du traitement de fécondation in vitro (FIV). Les taux de grossesse après TE peuvent être influencés par la préparation du col de l'utérus, la réalisation d'un faux transfert ou transfert fictif, le choix du cathéter, l'utilisation d'un guidage par ultrasons, l'élimination du mucus ou du sang sur le cathéter et la réduction de l'angle cervico-utérin. Les recherches récentes se sont concentrées sur l'amélioration de la technique de transfert des embryons dans l'espoir d'augmenter les taux de réussite des FIV. Cette revue s'est principalement intéressée aux techniques de préparations, car on ignore si ces simples interventions feront du TE une procédure plus simple avec des taux de réussite plus élevés et des taux de complications plus faibles.

Objectifs: 

Déterminer si différentes techniques de préparation avant le TE apportent une amélioration des critères de jugement de FIV.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons effectué des recherches dans le registre spécialisé du groupe Cochrane sur les troubles menstruels et de la fertilité, CENTRAL (The Cochrane Library), MEDLINE, EMBASE, CINAHL etPsycINFO (novembre 2008). Les bibliographies des publications, revues et études incluses pertinentes ont fait l'objet d'une recherche manuelle. Des experts du domaine ont été contactés pour identifier d'éventuels essais non publiés.

Critères de sélection: 

Seuls les véritables essais contrôlés randomisés portant sur les interventions de réduction de l'angle cervico-utérin, de faux transfert avant TE, de préparation du col de l'utérus et de l'endomètre, et de post-chargement des embryons ont été inclus. Les critères de jugement principaux étaient le taux de naissances vivantes et le taux de grossesses par femme randomisée. Les participantes étaient des femmes présentant un type quelconque d'hypofertilité, suivant un traitement de FIV et parvenant au stage du TE.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont évalué de manière critique les études pouvant être incluses. Dix études ont été incluses dans cette revue et les données ont été extraites indépendamment par deux auteurs de la revue. Les désaccords ont été résolus par des discussions et par l'intervention d'un troisième auteur. Le risque de biais a également été évalué indépendamment par deux auteurs. Les variables dichotomiques ont été exprimées sous la forme de rapports de cotes de Peto. Une analyse de sous-groupe et l'exploration de l'hétérogénéité ont été programmées.

Résultats principaux: 

Au moment du TE, il n'y avait aucune preuve d'un bénéfice avec les interventions suivantes : vessie pleine, élimination du mucus cervical, nettoyage du canal endocervical ou de la cavité endométriale. Nous n'avons identifié aucune étude éligible pour le faux transfert, le changement de la position de la patiente, l'utilisation d'un tenaculum ou le post-chargement des embryons.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.