Des programmes de réadaptation professionnelle (RP) sont utilisés pour assister les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP) à aller ou retourner travailler

Des handicaps majeurs et mineurs (physiques, psychosociaux, environnementaux et de mémoire / d'attention) affectent de manière significative la capacité des personnes atteintes de SEP d'aller ou de retourner travailler. L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité et la rentabilité des programmes de RP en comparaison avec d'autres types de programmes.

Dans toute la littérature médicale pertinente, nous n'avons trouvé que deux études, comprenant un total de 80 participants, qui remplissaient les critères de qualité méthodologique nécessaires à leur inclusion dans cette revue, bien qu'elles aient été mal notées à l'évaluation de qualité subséquente. De plus, les deux études ont été réalisées aux Etats-Unis, avec une possibilité de généralisation limitée dans d'autres contextes géographiques/culturels. L'ensemble des données ne défend ni ne réfute l'efficacité ou la rentabilité des programmes de RP pour les personnes atteintes de SEP.

Les données ont également permis d'identifier des points critiques méritant une attention à l’avenir : plus de sensibilisation aux questions professionnelle chez le personnel soignant ; mise en place de solutions pratiques, comme l'adaptation appropriée du lieu de travail et la formation des employeurs ; demande d'initiatives politiques/gouvernementales au bénéfice des employés handicapés ; prise en compte du fait qu'il est aussi important d'être soutenu au bon moment dans son abandon du travail que dans son retour au travail. Des recherches supplémentaires sont également nécessaires pour améliorer la méthodologie des recherches et pour identifier les personnes les plus susceptibles d'en tirer profit

Conclusions des auteurs: 

Il n'y avait pas de preuve concluante à l'appui de la RP pour les paSEP. Toutefois, la revue met en évidence certaines difficultés liées à la RP des paSEP. Les cliniciens doivent être conscients des questions professionnelles, et comprendre et gérer les obstacles au maintien de l'emploi. Des programmes proactifs de RP réalisés en temps opportun devraient incorporer des solutions pratiques concernant les handicaps professionnels et l'adaptation du lieu de travail, et sensibiliser les employeurs et l'ensemble de la collectivité. La liaison avec les décideurs politiques est impérative pour que se développent des initiatives gouvernementales encourageant des programmes de RP focalisés sur le travail. Les recherches futures au sujet de la RP devraient se concentrer sur l'amélioration de la rigueur méthodologique et scientifique des essais cliniques; sur le développement de critères de jugement appropriés et validés ; et sur le rapport cout efficacité des programmes de RP.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

La sclérose en plaques est une maladie neurologique affectant fréquemment des adultes en âge de travailler ; elle résulte en une série de déficits physiques, cognitifs et psychosociaux qui influent sur l'insertion dans le monde du travail. Bien que la littérature soit en faveur des approches de réadaptation professionnelle (RP) pour les personnes atteintes de sclérose en plaques (paSEP), les preuves de leur efficacité sont encore à établir.

Objectifs: 

Évaluer l'efficacité des programmes de RP, en comparaison avec les programmes alternatifs ou les soins usuels, sur le retour au travail, la capacité à travailler et l'emploi chez les paSEP, et évaluer le rapport coût efficacité de ces programmes.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons recherché dans le registre des essais du groupe Cochrane sur la sclérose en plaques (février 2011), PEDro (1990-2011), ISI Science Citation Index (1981-2011), le registre Cochrane des essais dans le domaine de la médecine physique et de réadaptation et le registre national des recherches du National Health Service.

Critères de sélection: 

Des essais randomisés et contrôlés, y compris les essais contrôlés avant-après, qui comparent la RP avec une autre intervention comme l'intervention standard ou une forme moindre d'intervention, ou avec des contrôles sur liste d'attente.

Recueil et analyse des données: 

Deux auteurs de la revue ont sélectionné les essais et évalué leur qualité méthodologique de façon indépendante. Une synthèse des études ayant le meilleur niveau de preuve a été réalisée, en se basant sur la qualité méthodologique. Les essais ont été regroupés selon le type et le contexte des programmes de RP.

Résultats principaux: 

Deux essais (un ECR et un ECC) (80 participants au total) ont répondu aux critères de la revue. Les deux essais ont été mal notés pour ce qui concerne leur qualité méthodologique. Il n'y avait pas suffisamment de preuves en faveur des programmes de RP au niveau de (a) ‘la compétitivité sur le marché de l'emploi’ (taux de conservation et de changement d'emploi, taux de ré-entrée sur le marché du travail) et de (b) ‘l'aptitude au travail’ (confiance des participants dans le processus de demande d'adaptation, maturation de l'employabilité ou activité de recherche d'emploi). Aucune preuve n'a pu être établie de changements dans les proportions de personnes ayant un emploi assisté ou touchant des pensions d'invalidité, ni concernant la rentabilité..

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.