Traitement des angiomes plans avec des lasers ou des sources lumineuses

Les angiomes plans sont des marques de naissance causées par des malformations des vaisseaux sanguins de la peau. Ils se manifestent dans l'enfance par des marques rouges et planes sur la peau, qui ne disparaissent pas spontanément et qui peuvent, si on ne les traite pas, s'assombrir et s'épaissir à l'âge adulte et prendre « l'aspect d'un galet ».

Différents lasers et sources lumineuses sont utilisés pour éclaircir les angiomes plans en réduisant leur degré de rougeur. Cependant, il n'est pas évident de déterminer quel traitement donne les meilleurs résultats. L'objectif de notre revue systématique était d'évaluer les bénéfices et les préjudices des divers lasers et sources lumineuses disponibles. Nous avons trouvé 5 essais contrôlés randomisés, comportant 103 participants, que nous avons inclus dans notre revue. Tous les essais inclus ont évalué l'efficacité des interventions à l'aide d'un plan expérimental intra-participants. Ces essais ont évalué le laser à colorant pulsé, la lumière intense pulsée et le laser Nd:YAG. Le laser à colorant pulsé a été évalué dans la totalité des cinq essais.

Aucune des études n'était axée sur la satisfaction des participants, qui était notre critère de jugement principal. En fonction du réglage du laser à colorant pulsé, on a observé plus de 25 % d'éclaircissement (à savoir de réduction des rougeurs) des angiomes plans. Ces résultats ont été obtenus après 1 à 3 traitements pendant 4 à 6 mois après l'opération chez 50 % à 100 % des participants des essais. Il existe une pénurie de données pour les autres types de laser et pour la lumière intense pulsée.

Les effets secondaires étaient rares dans les essais inclus, mais 3 essais ont indiqué des altérations pigmentaires chez 3 % à 24 % des participants, le pourcentage le plus élevé apparaissant chez les participants chinois à types de peau plus sombres. Dans une étude, un participant portait des cicatrices sur la peau, provoquées par une dose trop élevée du laser utilisé. Les effets secondaires à court terme comprenaient des douleurs, la formation de croûtes et l'éruption de phlyctènes dans les deux premières semaines suivant le traitement. Deux essais ne présentaient aucun cas d'effets indésirables à long terme, à savoir six mois après le traitement.

Conclusions des auteurs: 

Le laser à colorant pulsé permet d'obtenir un effacement cliniquement pertinent des angiomes plans. Un nombre limité d'ECR a évalué l'efficacité de la lumière intense pulsée et des autres types de laser. Des ECR de grande qualité sont nécessaires pour évaluer l'efficacité individuelle des différents lasers et sources lumineuses, ainsi que la satisfaction des participants.

Lire le résumé complet...
Contexte: 

Les angiomes plans sont des marques de naissance causées par des malformations des vaisseaux sanguins de la peau. Les angiomes plans se manifestent dans l'enfance par des marques rouges et planes qui ne régressent pas spontanément et qui peuvent, si on ne les traite pas, s'assombrir et s'épaissir à l'âge adulte. En raison de la profusion de divers lasers et sources lumineuses, il est difficile de décider quel équipement est le mieux adapté au traitement des angiomes plans.

Objectifs: 

Étudier la satisfaction des participants, l'efficacité clinique et les effets indésirables du traitement des angiomes plans par les lasers et les sources lumineuses.

La stratégie de recherche documentaire: 

Nous avons cherché dans les bases de données suivantes jusqu'avril 2010 : la base de données spécialisée du groupe Cochrane sur la peau, le registre Cochrane des essais contrôlés (essais cliniques) de The Cochrane Library, MEDLINE (à partir de 2005), EMBASE (à partir de 2007), LILACS (base de données sur les sciences de la santé en Amérique latine et dans les Caraïbes, à partir de 1982), et des bibliographies d'articles. Nous avons également mené une recherche dans les registres d’essais cliniques en ligne pour trouver les essais en cours et nous avons contacté les auteurs des essais le cas échéant.

Critères de sélection: 

Essais contrôlés randomisés (ECR) portant sur les lasers ou les sources lumineuses pour le traitement des angiomes plans.

Recueil et analyse des données: 

Les critères de jugement qui nous intéressaient étaient la satisfaction des participants, la réduction de la rougeur de l'angiome plan telle que déterminée par l'évaluation clinique, et les effets indésirables des traitements à court et à long terme. Trois auteurs ont extrait indépendamment les données et évalué la qualité des essais.

Résultats principaux: 

Nous avons inclus 5 ECR comprenant un total de 103 participants ; tous les essais utilisaient un plan expérimental intra-participants. Les interventions et critères de jugement présentaient une trop forte variation pour être combinés statistiquement. Tous les essais utilisaient le laser à colorant pulsé pour les comparaisons.

Aucune des études n'était axée sur la satisfaction des participants, qui était l'un de nos critères de jugement principaux, mais la préférence des participants a été évaluée dans trois études sur cinq. Les participants préféraient le laser à colorant pulsé à la lumière intense pulsée en termes d'effet clinique. Ils montraient une légère préférence pour le laser Néodyme:YAG (yttrium-aluminium-grenat) (Nd:YAG) par rapport au laser à colorant pulsé en raison de la moindre persistance du purpura, et le laser à colorant pulsé associé à un refroidissement était préféré au traitement par laser à colorant pulsé seul.

Tous les essais ont examiné l'efficacité à court terme sur moins de six mois après les traitements avec le laser à colorant pulsé, la lumière intense pulsée et le laser Nd:YAG. Le laser à colorant pulsé a été évalué dans la totalité des cinq essais. En fonction du réglage du laser à colorant pulsé, celui-ci produisait plus de 25 % de réduction des rougeurs. Ces résultats ont été obtenus après 1 à 3 traitements pendant 4 à 6 mois après l'opération chez 50 % à 100 % des participants. Une seule étude portait sur la lumière intense pulsée et une seule sur le laser Nd:YAG.

Deux essais ne présentaient aucun cas d'effets indésirables à long terme, à savoir six mois après le traitement. Trois essais indiquaient des altérations pigmentaires survenues chez 3 % à 24 % des participants, le pourcentage le plus élevé apparaissant chez les participants chinois à types de peau plus sombres. Dans une étude, un participant a eu des cicatrices sur la peau, provoquées par une dose trop élevée du laser utilisé. Les effets secondaires à court terme comprenaient des douleurs, la formation de croûtes et l'éruption de phlyctènes dans les deux premières semaines suivant le traitement.

Tools
Information
Share/Save

Les traductions sur ce site ont été rendues possibles grâce à la contribution financière du Ministère français des affaires sociales et de la santé et des instituts publics de recherche canadiens.